dimanche 29 avril 2018

[SCANDALE] Quand les Casques Bleus de l'ONU guidaient une patrouille frontalière syrienne dans une embuscade rebelle


Nous sommes en 2012. Les forces autrichiennes de «maintien de la paix» de l'ONU mènent une patrouille frontalière syrienne dans une embuscade à la frontière syrienne du Golan occupé.
Cas images viennent seulement d’être publiées en avril 2018 par un journal autrichien, qui a obtenu la vidéo d'un lanceur d'alerte. L'incident fait actuellement l'objet d'une enquête officielle par le gouvernement autrichien. Les Casques bleus de l'ONU sont retournés en Autriche peu après cet incident, et aucune déclaration officielle n'a été faite si leur retrait était lié à l'événement.

Sur la vidéo (ici sous-titrée en anglais) on peut voir les rebelles en embuscade au dessus de la route filmés par les Casques Bleus, puis arrivent les policiers syriens sur un Toyota blanc, après avoir déjà franchi le checkpoint de l'ONU. L'officier communique alors par radio avec les soldats autrichiens et leur demande si la voie est libre. L'officier de liaison des Casques Bleus lui donne alors le feu vert et l'officier syrien le remercie avant d'avancer tout droit dans le traquenard. On entend les autrichiens se disputer car l'un d'entre eux a peur que des éventuels survivants dévoilent l'affaire. Les policiers syriens se retrouvent ensuite pris sous un déluge de feu et, au grand soulagement du "soldat de la paix" inquiet, aucun d'entre eux ne survivra.

Source

samedi 28 avril 2018

Jim Mattis : «Les Français nous ont renforcé en Syrie avec des forces spéciales»


Le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis, a révélé que la France avait envoyé des forces spéciales en Syrie il y a une quinzaine de jours. Côté français, on reste silencieux pour l'instant.

Voir la vidéo de Kevork Almassian publiée depuis quelques jours :
Des troupes françaises sont dans l'Est de la Syrie (Deir ez-Zor) depuis début Avril : LIEN

Macron - Trump : entre coup de com' et coup de grâce avec Michel Drac


Elise Blaise et son invité, l'essayiste et éditeur Michel Drac (Le Retour aux Sources), reviennent sur les cascades d’événements marquants et souvent dramatiques qui ont secoué la planète lors de ce mois d'avril explosif.
De manière judicieuse, Michel Drac met le doigt sur certains faits importants qui ont sont passés inaperçus ces dernières semaines, comme par exemple la signature par l'Allemagne du projet "Northstream II" peu de temps avant l'affaire Skripal et le gazage factice de Douma.


vendredi 27 avril 2018

SYRIE : Reportage russe exceptionnel sur la victoire de l'armée à Qalamoun et l'évacuation des djihadistes vaincus

Les terroristes de Qalamoun qui ont remis leurs armes à l'armée syrienne avaient des nouveaux postes communications radio numériques chiffrées : le PRG4 de Thales. (voir la Vidéo à 1'38")
Pour savoir qui a procuré à des groupes radicaux ces systèmes français de pointe extrêmement onéreux, c'est expliqué ici : LIEN


Le 22 avril 2018, l'opération de reconquête de Qalamoun Est s'est achevée. En l'espace de quatre jours, la division des «forces tigres» a coupé la route d'approvisionnement des "rebelles" près de la ville de Ruhheiba. Suite à cela, les islamistes ont accepté l'ultimatum du légendaire général Suheil Salman al-Hassan et ont remis à l'armée syrienne toutes les armes lourdes et semi-lourdes. Tous les militants et les membres de leurs familles ont été emmenés par des autobus dans le nord de la Syrie. Le 22 avril, le ministre syrien de la Défense, Ali Abdullah Ayyoub, et le général Suheil Hassan ont examiné les trophées saisis.
La suite de la vidéo nous permet de voir l'évacuation des djihadistes occupant la petite ville de Dumeir qui ont décidé de quitter la ville sans aucun combat. Nous pouvons observer le délicat travail de la police militaire russe, qui était la garante de l'accord sur le retrait des "rebelles". En un jour, 1694 personnes ont quitté la ville, dont 394 militants des groupes armés.

Vidéo de la web tv russe ANNA News

[INCROYABLE] La journaliste de CNN qui détecte les armes chimiques en reniflant un cartable!

La bonne vieille méthode de détection des armes chimiques à l'ancienne
Incroyables journalistes de CNN !
On peut dire qu'Arwa Damon est un reporter de guerre intrépide qui n'a vraiment peur de rien. Personnellement, si je me trouvais dans un lieu, et face à des objets suspectés d'avoir été contaminés par des armes chimiques quelconques, ma préoccupation première serait de me munir de toute urgence au moins d'un masque à gaz, voire même d'une combinaison de protection étanche, mais les journalistes comme Arwa Damon ne s'arrêtent pas à ce genre de précaution superflue quand il s'agit de vous convaincre et de vous faire pleurer.

Arwa est d'un courage journalistique hors du commun, quand on lui tend un cartable d’écolier supposément contaminé par les terribles bombes chimiques sensées avoir tué des dizaines de personnes à Douma le 7 Avril, son réflexe instantané est de se précipiter pour fourrer son nez dedans et ainsi confirmer au monde qu'incontestablement ce sont bien des armes chimiques car... ça sent très mauvais (geste et mimique de dégoût à l'appui).

Je pense qu'un tel courage physique devrait mériter au minimum le Prix Pulitzer.

Après cette démonstration magistrale de "journalisme gonzo", Arwa entreprend de nous arracher des larmes avec de déchirantes anecdotes à base de petites victimes (qui gambadent gaiement autour, apparemment parfaitement rétablies) exprimant leur traumatisme en mettant leur poupée dans une boite pour la "protéger" ou bien creusant des "tunnels pour permettre aux fourmis de se mettre à l'abri". Les mimiques d'Arwa nous expliquant tout cela valent aussi leur pesant d'or (ou de cacahuètes, au choix). Quand elle dit :"c'est ainsi que fonctionne l'esprit d'un enfant.", on a vaguement l'impression qu'elle pense aux téléspectateurs qui regardent son "travail"...


Description de la vidéo par CNN : Arwa Damon de CNN parle à des victimes de l'attaque chimique présumée en Syrie quelques heures après que les Etats-Unis et leurs alliés ont lancé des frappes aériennes contre le gouvernement syrien. (ACTIVER LES SOUS-TITRES FRANÇAIS)

CNN, vous méritez bien votre titre de :



Vidéo originale publiée par CNN FNN : LIEN

jeudi 26 avril 2018

Syrie : «La France ne peut être juge et partie»


Entretien du 26/04/2018 avec Adnan Azzam, écrivain et réalisateur syrien. Pour RT France, il revient sur la propagande de guerre en Syrie et notamment l'attaque chimique présumée de Douma. Il décrypte aussi le fonctionnement de l'OIAC à la Haye.

Des troupes françaises sont dans l'Est de la Syrie (Deir ez-Zor) depuis début Avril

(Vidéo en anglais - Au besoin, activer la traduction des sous-titres en français)
On avait l'info depuis quelques jours via des observateurs syriens comme Kevork Almassian, mais il semblerait que ça soit maintenant confirmé officiellement par Washington :

Le secrétaire d'Etat américain James Mattis a annoncé ce 26 avril que la France avait envoyé des soldats en renfort au début du mois d'avril. (RT)

mercredi 25 avril 2018

Pierre Conesa : Propagande de Guerre, Cinéma, Géopolitique, Opinion publique [EN DIRECT]


Interview de Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire du Ministère de la Défense, en direct le 25/04/2018 à 17h20.

thinkerview

Affaire Lafarge : «Le gouvernement français était impliqué, le programme était de renverser Assad» [BASSAM TAHHAN]


Entretien du 25/04/2018 avec Bassam Tahhan, géopolitologue. Pour RT France, il décrypte l'affaire mettant en cause l'entreprise Lafarge et ses liens avec l'Etat Islamique. Il analyse également le rôle des services de renseignement français et des responsables politiques de l'époque, notamment François Hollande et Laurent Fabius.

EXCLUSIF - Nous avons enfin la preuve de l'usage des BOMBES-BARILS CHIMIQUES par les sbires du régime de Bachar!* [VIDEO]


Les images parlent d'elles-mêmes, "Animal Assad" est fait comme un rat... (voir à partir de 2'30")

- Comment ?

- On me dit dans l'oreillette qu'il s'agirait en fait d'images de soldats américains testant les toutes nouvelles bombes au napalm pendant la 2eme Guerre Mondiale...

... AUTANT POUR MOI ...

* Titre ironique (pour ceux qui ont du mal avec le second degré)
_____

VOIR AUSSI (spécialement pour les français à qui on a caché leur Histoire) :

Avril 1945, quand les bombardiers US inauguraient le napalm en France : LIEN

Le drame oublié des bombes alliées sur la France de 1940 à 1945 : LIEN

Frappes françaises en Syrie, un succès? non, « un sketch, un gag »


Les frappes occidentales en Syrie étaient-elles légitimes? 
Samir Aita, économiste et homme politique syrien, opposant à Bachar al-Assad et de Jean-Pierre Duthion, ancien journaliste français, expatrié en Syrie.

mardi 24 avril 2018

Syrie : Richard Labévière explique la nouvelle stratégie US de "mercenarisation" des djihadistes au sein des "Forces Démocratiques Syriennes"


Entretien du 24/04/2018 avec Richard Labévière. Dix jours après les frappes occidentales en Syrie, ce spécialiste du Moyen-Orient analyse l'évolution d'un conflit qui correspond à «une confrontation entre deux cartographies parfaitement incompatibles». (RTF)

Un bombardement saoudien fait 50 morts lors d'un mariage au Yémen. Pourquoi aucun missile de Macron sur Riyad ? [VIDEO+18]


Les médias de masse français ne vous montreront certainement pas ces images, ils préféreront vous montrer des bidonnages organisés par les "Casques Blancs" en Syrie. Une officine de propagande djihadiste dont la moindre vidéo publiée sur internet est pour eux une "preuve incontestable" de la sauvagerie insensée de "l'animal Assad" sans avoir besoin de vérifier quoi que ce soit.

lundi 23 avril 2018

Les médias allemands plus prudents que les français sur la véracité de l'attaque chimique de Douma [Vidéo ZDF]


La chaîne publique allemande ZDF, nous livre les témoignages recueillis par son envoyé spécial Uli Gack sur place, auprès de nombreux syriens, y compris dans un camp de réfugiés non loin de là. (trad. V. Parlier)

Le reporter fait part de témoignages selon lesquels les terroristes auraient eux-mêmes gazé des civils dont les corps auraient été utilisés dans des mises en scène macabres destinées à accuser le gouvernement. 
Un témoignage récurrent déjà entendu à de multiples reprises et que tendrait à corroborer ces deux photos prises par les "Casques Blancs". On voit clairement que les corps des mêmes malheureuses victimes ont été utilisés dans plusieurs lieux différents soi-disant touchés par des attaques chimiques. 
(Attention images dures : LIEN

Pour aller plus loin :

L'armée syrienne découvre d'étranges laboratoires chimiques dans la Ghouta orientale : LIEN

Voir le témoignage du petit Hassan, victime de l'attaque de Douma du 7 avril : LIEN

Exemple de mise en scène flagrante des Casques Blancs : LIEN

Roger Waters dénonce les faux humanitaires "Casques Blancs", vrais propagandistes : LIEN


[Collapsologie] Un ancien garde du corps des présidents français s'inquiète d'un risque d'effondrement


+  de Collapsologie : https://sosmaires.org/

dimanche 22 avril 2018

L'armée syrienne découvre d'étranges laboratoires chimiques dans la Ghouta orientale


A quoi tous ces produits chimiques hautement toxiques pouvaient donc être utiles aux gentils Casques Blancs pour sauver les victimes du "régime d'Assad" ?

mercredi 18 avril 2018

EXCLUSIF - Un reporter russe a retrouvé Hassan, victime de l'attaque chimique présumée de Douma [MàJ 22H00 + VIDEO]

Le journaliste Evgeny Poddubnyy (en bas, à g.) avec Hassan Diab et son père
Quel journaliste français s'est-il soucié des victimes de l'attaque chimique présumée du 7 avril 2018 ? Lequel d'entre eux se préoccupe-t-il de l'état des malheureux enfants victimes que l'on voit dans la dramatique vidéo des Casques Blancs ?
Une vidéo que tous les médias ont pourtant diffusée en boucle pendant les jours qui ont suivi l'attaque perpétrée par "l'animal Assad" (pour reprendre la terminologie trumpienne en vigueur), comme pour justifier auprès du public une campagne de bombardement sur la Syrie sans l'aval de l'ONU.

Le grand reporter de guerre russe Evgeny Poddubnyy a retrouvé l'un de ces enfants, il se nomme Hassan Diab, 11 ans.
Celui-ci raconte que le soir du 7 avril, il se trouvait avec sa mère et sa sœur dans l'abri antiaérien du sous-sol de l'hôpital, pour se protéger des combats en cours avec les autres résidents locaux. Tout à coup, les Casques blancs sont descendus dans le sous-sol et ont ordonné aux personnes présentes de remonter dans le bâtiment de l'hôpital.

"Ils les ont conduit en courant jusqu'à l'hôpital, où, dès qu'ils sont entrés, ils ont enlevé leurs vêtements et ont immédiatement commencé à les arroser d'eau avec des tuyaux. Il ne comprenait pas pourquoi ils faisaient cela. Il se souvient seulement que l'eau était glaciale, qu'il avait froid et très peur. Selon son père, sa femme et sa fille ont également été emmenées à l'hôpital, et elles ont été également toutes les deux arrosées, apparemment pour désinfecter des zones touchées par des produits chimiques. Cependant, comme Hassan et son père Omar me l'ont dit, il n'a pas de problèmes de respiration, ni aucun problème de brûlures." raconte le reporter.

Selon son propre témoignage, après le tournage de la vidéo par l'équipe des White Helmets/Casques Blancs, Hassan s'est vu offrir du riz, des dattes et des cookies avant de retourner simplement chez lui avec ses parents.

Aujourd'hui, 18 avril 2018, Hassan se porte bien et n'a aucune séquelle de l'attaque, comme vous pouvez le constater sur ces photos prises ce matin même.

À l'heure où cet article est mis en ligne, une enquête sur les lieux de l'incident est menée par une mission d'experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques.

En haut : Hassan sur des captures d'écrans de la vidéo des Casques Blancs du 7 Avril 2018
En bas : Hassan photographié par Evgeny Poddubnyy le 18 Avril 2018

Source : KP.ru @SachaKots

MàJ 22H00 + Le reportage de la TV russe :


MàJ 19/04 : Autre vidéo avec sous-titres français : LIEN

Syrie : «L'illusion du bloc occidental ne tiendra pas très longtemps», selon Hervé Juvin


Entretien du 18/04/2018 avec Hervé Juvin. Sur le plateau de RT France, le consultant international revient sur les récentes frappes occidentales en Syrie. Il insiste sur le fait que «la France n’a pas intérêt à ce que la guerre demeure».

[SYRIE] Exemple de mise en scène flagrante des Casques Blancs

Un sourire qui en dit long
Cette vidéo a été publiée en Mai 2016 sur la chaine youtube des "Casques Blancs", dont les médias nous chantent les louanges et encensent l'héroïsme à la moindre occasion depuis 2013, et qui ont même été reçus en grandes pompes par François Hollande à l'Elysée.



Dans cette vidéo, on nous montre une équipe de Casques Blancs fouillant désespérément les décombres à la recherche de survivants sur les lieux de la chute d'une des fameuses "bombe-barrils d'Assad", à moins qu'il s'agisse d'une "frappe aérienne russe", il est tout simplement impossible de le vérifier. Même chose pour le lieu et l'heure - cette scène pourrait être filmée quelque part dans le nord de la Syrie, vraisemblablement dans une des enclaves "rebelles" (occupées en 2016 par des groupes terroristes comme Al Nosra, Arar Al Sham, Nour al Din Zinki ou Daesh) comme Idlib ou Alep Est, mais comme pour la plupart des vidéos des White Helmets, il est impossible de vérifier l'heure et le lieu de l'événement en question.

D'abord, nous avons deux plans différents des hommes travaillant sur le site, puis le montage coupe soudainement pour passer au sauvetage miraculeux d'une adorable petite fille de 4 ans environ, supposée sortir des décombres d'un immeuble. Elle ne pleure absolument pas et semble même sourire (comme si on lui avait dit que ce n'était qu'un jeu). Elle sort des gravats quasiment immaculée, tenant une poupée de chiffon tout aussi propre qu'elle. Puis, nouveau changement de plan, et un petit garçon apparaît soudain, sortant semble-t-il du même endroit. Les deux enfants semblent n'avoir subi aucune blessure, n'ont aucune coupure ou ecchymose visible, et sont étonnamment propres pour des enfants enterrés sous des tonnes de béton, de gravier et de poussière.
Incroyable, mais semble-t-il plutôt banal dans le monde fantastique des Casques Blancs.

La scène d'introduction n'est pas la moins remarquable du spectacle, l'on peut y voir un de nos intrépides casques blancs jouant avec ce qui semble être des compresseurs d'air et des réservoirs d'oxygène dont la valve est montée à l'envers (voir ci-dessous), alors qu'il ressort clairement de la vidéo que la fillette en question n'est pas ensevelie sous quoi que ce soit.

Notez qu'une valve ainsi montée est totalement inopérante (voire dangereuse) 
(PS : Le site du fabricant de la valve : LIEN)

On remarque également que l'homme à qui le sauveteur remet la petite fille esquisse un sourire. Une réaction très particulière au milieu de ce qui est censé être un sauvetage dramatique.

Après avoir visionné objectivement cette vidéo, il est difficile de nier qu'elle possède toutes les caractéristiques d'une pièce de théâtre grossièrement mise en scène, conçue pour attendrir le cœur d'un public occidental - conditionné à considérer les images fournies par cette "ONG" comme insoupçonnables.

... Si insoupçonnables que l'on se serait servi de leurs images comme "preuves" de l'attaque au Gaz de Douma pour bombarder la Syrie sans mandat de l'ONU, M. Le Drian ?


Vidéo originale des Casques Blancs : LIEN

Source 

lundi 16 avril 2018

L'ambassadeur syrien à l'ONU répond aux accusations du trio France/UK/US (FUKUS)


Comme dans les médias de masse vous n'entendrez qu'un son de cloche unique : celui du trio FUKUS pompeusement auto-baptisé "communauté internationale", il est bon d'écouter aussi celui de son adversaire pour pouvoir se faire sereinement sa propre opinion en toute indépendance.
C'est la raison d'être de ce blog, tant que c'est encore possible...

La réaction de Xavier Moreau après le bombardement sur la Syrie


Pour RT France, Xavier Moreau revient sur les frappes occidentales en Syrie. Selon lui, ces attaques sont symboliques et ne sont que "le début et la fin de l'intervention des alliés contre l'armée de Bachar el-Assad"


Syrie, mensonges et crimes d'état avec Richard Labévière

Le trio infernal

Un décryptage exceptionnel du conflit syrien et des derniers événements de l'escalade meurtrière empruntée par les Occidentaux. Alors que Bachar El Assad est en passe de vaincre un des derniers bastions rebelles de la région de la Ghouta Orientale, « la communauté internationale » l'accuse d'avoir utilisé des armes chimiques sur la ville de Douma. On évoque la possibilité du gaz sarin, puis du chlore. Les condamnations pleuvent. Donald Trump se fend d'un tweet injurieux, qualifiant le président syrien d'animal... Le ton monte jusqu'à ce que les interventions militaires des Américains appuyés par la France ne soient plus exclues... Entre instrumentalisation, accusations sans preuve et coups de billard à trois bandes... Comment distinguer le faux du vrai ? Qu'en est-il réellement de la situation ? Quels sont les intérêts des différentes parties prenantes ? Richard Labévière, consultant international et rédacteur en chef de Procheetmoyen-Orient.ch livre des explications aussi pointues que documentées et un point de vue implacable sur le conflit syrien dans lequel la France, gouvernement après gouvernement, n'a de cesse de se montrer en dessous de tout...

 


TVLibertés

dimanche 15 avril 2018

Le site universitaire bombardé par la coalition à Damas avait été inspecté en février 2018 par l'OIAC : Aucune trace de chimique [MàJ]

L'Institut de sciences de Barzeh, avant les frappes...

L'OIAC s'était rendue en février 2018 sur le site de Barzeh, bombardé le 14 avril.
Et ses conclusions à l'époque démentaient toute trace de chimique.
Source : OPCW

...Après les frappes (les cours sont annulés)
Si ces conclusions sont exactes, et sous réserve qu'en 2 mois, Damas n'ait pas relancé l'activité de production, le bombardement de Barzeh s'apparenterait à une véritable farce destinée à sauver la face des 3 membres du Conseil de Sécurité qui ont choisi de "frapper".

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
La synthèse du renseignement français est assez ambiguë sur le site de Barzeh. 
Noter toutefois  que ce sont des frappes américaines qui ont détruit cet objectif.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
[MàJ16/04] : (correctif) C'est le rapport qui date de 2018. L'inspection à eu lieu en novembre 2017, ce qui au passage contredit le document français (voir ci dessus) affirmant que le site n'a été déclaré qu'en 2018...

Source : @Fred_Pichon

Pour voir des photos de l'Institut de Sciences et Technologie de Barzeh avant sa destruction (financée par vos impôts) : SITE OFFICIEL : https://hiast.edu.sy/

L'analyse des "preuves" ridicules présentées par Le Drian sur le site d'Olivier Berruyer :

Quand on sait que c'est le même gouvernement qui veux nous protéger des "fake news" propagées par les réseaux sociaux qui n'a rien d'autre comme preuve à fournir que des vidéos plus que douteuses issues des... réseaux sociaux. 
Il y a quand même de quoi se poser quelques questions. Non ?

Roger Waters dénonce les faux "Casques Blancs" et la propagande pour les bombardements en Syrie


Lors d'un concert, le 13 Avril 2018 à Barcelone, Roger Waters dénonce les faux humanitaires qui se font appeler "casques blancs", et qui servent uniquement à fabriquer la propagande des terroristes djihadistes en simulant de fausses attaques chimiques pour pousser les gouvernements occidentaux à bombarder la Syrie.
(Note : La traduction n'est malheureusement pas disponible par manque de temps. Veuillez m'en excuser. - Bertrand)


samedi 14 avril 2018

Pierre Le Corf s'exprime à propos du bombardement international sur la Syrie (LIVE 14-04-2018)


Je n'ai pas les mots alors je vais essayer de faire une vidéo à propos du bombardement international d'aujourd'hui sur la Syrie... 
/Pierre Le Corf, humanitaire français indépendant à Alep, Syrie
Dons pour aider l'association de Pierre : https://www.facebook.com/heroesworldt...  ou http://wearesuperheroes.fr/

vendredi 13 avril 2018

Alain Corvez : "Cette guerre est voulue par les occidentaux pour masquer leurs échecs stratégiques"

Les médias américains affichent clairement l'objectif (capture d'écran CBS)

Entretien du 13/04/2018 avec Alain Corvez. L'ex-conseiller en relations internationales au ministère français des Affaires étrangères estime que les Occidentaux, en échec, optent pour la politique du pire en Syrie. Mais pour cela, ils doivent, selon lui, manipuler leur opinion publique.

#FakeNews : Décryptage de la manipulation médiatique de BFM TV sur les raisons du veto Russe à l'ONU


Même quand il se mélange les pinceaux dans les acronymes, JJ Bourdin adore se faire passer pour un grand journaliste qui maîtrise à fond ses dossiers en posant des colles vicelardes à ses invités, médusés par son arrogance. Mais quand il tombe sur une invitée du calibre de Caroline Galactéros, il fait tout de suite moins le malin.

Un décryptage des méthodes de manipulation de l'opinion utilisées par les différents journalistes de BFM TV, chaîne d'infos en continu préférée des français.

NOP

Attaque chimique présumée : Le témoignage des sauveteurs de l’hôpital local confirme la mise en scène [VIDEO]


"On était filmé et il y a eu un homme qui est venu et qui s’est mis à crier que c’était une attaque chimique. Cet homme, étranger au service, disait que les gens avaient été victimes d’armes chimiques. Les gens ont eu peur et ont commencé à se verser de l’eau les uns sur les autres, à se faire des inhalations. Des médecins de l’hôpital nous disaient que ce n’était pas une intoxication par des substances chimiques."

Voir aussi : 
La Défense russe fournit les preuves de la mise en scène de l'attaque présumée à Douma
sputniknews

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a accusé les services spéciaux d'un Etat «en première ligne dans la campagne russophobe» d'être impliqués dans la mise en scène de l'attaque chimique présumée dans la Ghouta.

«Nous avons des preuves irréfutables qu'il s'agissait d'une nouvelle mise en scène, et que les services spéciaux d'un Etat qui est en première ligne de la campagne russophobe ont participé à la mise en scène», a déclaré Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse avec son homologue hollandais Stef Blok, le 13 avril.
RT France

(... A suivre)

jeudi 12 avril 2018

La réalité du conflit syrien expliquée à JJ Bourdin par Caroline Galactéros, spécialiste en géopolotique [Vidéo]


(RMC, 12/04/18)
Docteur en science politique et colonel au sein de la réserve opérationnelle des Armées, Caroline Galactéros est présidente du think tank Geopragma. Auteur du blog Bouger Les Lignes, elle a notamment publié Guerre, Technologie et société (éd. Nuvis, 2014).

Voir l'article magistral de C. Galactéros dans Le Figaro : «Pourquoi la France ne doit pas s'associer aux frappes en Syrie»

La paix revient en Syrie. Les derniers terroristes ont été chassés de Douma (Revue de presse de la situation dans la Ghouta orientale)

© Sputnik. Andrei Stenine
Les troupes gouvernementales syriennes sont parvenues à reprendre le contrôle de la ville de la Douma qui était le dernier bastion des radicaux dans la Ghouta orientale, a annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.



Les militaires de l'armée gouvernementale syrienne ont réussi à établir complètement leur contrôle de la ville de Douma, qui restait jusqu'à ce jour le dernier bastion des radicaux dans la Ghouta orientale, a déclaré le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le général Youri Evtouchenko.


«Aujourd'hui est un grand événement dans l'histoire de la République arabe syrienne. Le drapeau national hissé le sur le bâtiment… de la ville de Douma a marqué la reprise du contrôle de cette localité et donc de l'ensemble de la Ghouta orientale», a-t-il dit.

Le général a également ajouté que suite à la libération de Douma des radicaux du groupe Jaych al-Islam, la police militaire russe serait déployée dans la ville afin de veiller à la sécurité et au respect de l'ordre lors de la transmission Douma à Damas. (...)
Lire la suite : sputniknews


Revue de presse : 

Jaish-al-Islam, le groupe islamiste qui contrôlait Douma au moment de la prétendue attaque au gaz par l'État syrien, était lui-même accusé en 2016 d'utiliser le gaz contre les forces Kurdes à Alep. 
Article de 2016 du site The Daily Beast (USA)

Les hélicos américains auraient évacué des militants de Daesh au lendemain de l'annonce de Trump de sa volonté d'attaquer la Syrie 
sputniknews (Anglais)

Bonne question d'un député du parlement syrien (hé oui, ça existe) :
Pourquoi les «missiles intelligents» US n’ont pas «été employés contre les terroristes»?
Sputniknews (Français)

Un certain nombre d'hommes des forces britanniques ont été capturés par l'armée syrienne lors des opérations militaires dans la Ghouta orientale, selon des médias locaux.
sputniknews (Anglais)

Pour ceux qui colportent le mensonge médiatique selon lequel les russes s'opposent a toute enquête de l'ONU sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie :
Damas et Moscou proposent une inspection de l'OIAC à Douma
Challenges (Français)

Sur pied de guerre (Philippe Grasset)
Dedefensa (Français)

Attaquer la Syrie n'a rien à voir avec les valeurs et la démocratie
TheDuran (USA)

Dans le monde merveilleux des "rebelles", les bombes chimiques d'Assad entrent doucement par la fenêtre de la chambre à coucher telles des feuilles mortes en automne, et se posent délicatement sur le lit... 

...Intactes.


(A suivre...)

mercredi 11 avril 2018

Syrie : une campagne de dénigrement systématique contre le pouvoir d'Assad ? [Richard Labévière]


Entretien du 10/04/2018 avec Richard Labévière, rédacteur en chef de la revue Proche & Moyen-Orient. Alors que les tensions diplomatiques atteignent des sommets au sujet de la crise syrienne, Richard Labévière s'interroge sur l'attribution des responsabilités dans les attaques chimiques présumées successives en Syrie, le rôle de l'OIAC, et leur synchronisation avec les victoires de l'armée syrienne. Il s'étonne de l'action militaire envisagée sans l'aval des Nations unies, à l'opposé de la position française de 2003 au sujet de la guerre en Irak.

PS : La preuve qu'il reste encore quelques vrais journalistes en France. A Lire absolument! 
L'article de Caroline Galactéros dans Le Figaro :
«Pourquoi la France ne doit pas s'associer aux frappes en Syrie»

PPS : Maintenant, la presse anglo-saxonne en est a publier des appels à assassiner Assad. Pourquoi se gêner ?
De toute façon, c'est une vieille habitude, ils l'avaient déjà fait pour Khadafi :

Je vous laisse imaginer les réactions si la presse syrienne lançait des appels au meurtre contre la reine ou Thérésa May...

mardi 10 avril 2018

[Syrie] PIERRE LE CORF EST-IL MEDIUM ?


Le 1er Mars 2018, je publiais sur la chaine Youtube du Blogue Noir de Brocéliande une vidéo de Pierre Le Corf dans laquelle il faisait une étonnante prédiction... (à 15'10")

Rappel : Le petit théâtre du chimique des rebelles :

Cette vidéo publiée à l'origine en septembre 2013 montre que des enfants syriens qui vivent dans des zones occupées par les "rebelles" sont formés par ces derniers pour agir comme s'ils avaient été frappés avec du gaz Sarin...
La vidéo originale a été publiée en septembre 2013 sur cette chaîne : https://youtu.be/rSYR6NoGkD0
Il s'agit d'une version raccourcie de cette vidéo. Il montre que des enfants syriens qui vivent dans des zones occupées par les "rebelles" sont formés par ces derniers pour agir comme s ils avaient été frappés avec du gaz Sarin, ils simulent des convulsions, ils clignent des yeux et ils font mine de déglutir une fausse mousse blanche appliquée sur leurs visages par les "instructeurs". A la fin de l'exercice, les enfants applaudissent et un homme en costume de Mickey vient les féliciter.

Tirez-en les conclusions que vous voudrez.

Justin Trudeau « s’est couvert de ridicule »


Mais qu'arrive-t-il à Justin Trudeau? Moqué par tous lors de son voyage en Inde pour avoir porté des costumes locaux, le premier ministre canadien est en chute libre dans les sondages. Décryptage du phénomène Trudeau avec le politologue de l'université de Sherbrooke, Mathieu Arès.



lundi 9 avril 2018

Ambassade de Russie, Espions, Guerre Froide sans filtre [EN DIRECT]


Interview d'Artem Studennikov, Ministre Conseiller de l'Ambassade de Russie, en direct à 19h, le 09/04/2018.

Thinkerview

Voir aussi, interview d'Artem Studennikov - États-Unis-Russie : Tensions Géopolitiques et Terrorisme (2016) :
https://gaideclin.blogspot.fr/2016/10/etats-unis-russie-tensions.html

Syrie : Encore une "attaque chimique du régime", de qui se moquent les médias ?


"Quand ton ennemi est quasiment à terre, et que la victoire finale est à ta portée, gaze ton propre peuple pour permettre à une nation plus puissante que la tienne d'intervenir et de te détruire" 
Sun Tzu. L'Art de la Guerre 
Page : Aucune.


C'est un fait devenu récurrent, chaque fois que les Etats-Unis parlent de se retirer de la guerre contre la Syrie, le gouvernement syrien répond par une "attaque chimique" pour leur faire changer d'avis.

De deux choses l'une, soit le gouvernement syrien est totalement stupide et suicidaire, soit on nous mène en bateau depuis le début. A chacun de se faire son idée.

La dernière fois qu'on nous a fait exactement le même coup, un fake complet en Avril 2017 : https://gaideclin.blogspot.fr/2017/04/syrie-et-si-ce-netait-quune-funeste.html

Affaire Skripal : La police britannique a laissé sciemment mourir les animaux de compagnie des victimes

Yulia Skripal et son chat

Les vétérinaires de Salisbury ont posté sur Facebook qu'ils avaient contacté la police à plusieurs reprises immédiatement après avoir appris que les Skripal avaient été admis à l'hôpital, car ils étaient leurs clients. Ils ont offert de prendre soin de leurs chats et cochons d'Inde. La police n'a pas du tout réagi, et n'a strictement rien fait. Un chat s'est échappé, les cochons d'Inde sont morts de soif et le chat resté enfermé était si affamé qu'il a dû être euthanasié.


samedi 7 avril 2018

DGSE, Espions, Secrets des Affaires, Crises mondiales [EN DIRECT]


Interview de Alain Juillet, Ancien Directeur du Renseignement au sein de la DGSE, Haut Responsable pour l’Intelligence Économique en France auprès du premier Ministre, en direct à 19h, le 07/04/2018.

Thinkerview

La réalité cachée derrière les mots des médias sur la Syrie


En haut, la vieille ville d'Alep sous contrôle de "l'opposition démocratique", et en bas, sous celui du "régime d'Assad".

Vidéo publiée en juillet 2016 pendant l'occupation djihadiste "démocratique" :

Affaire Skripal : Londres "joue avec le feu"


Lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, la Russie a accusé Londres de mener une campagne pour "discréditer" Moscou.…

PS : Pourquoi la porte-parole de sa gracieuse utilise-t-elle la Syrie qui n'a strictement rien à voir avec cette affaire ?
C'est le genre de truc qu'on fait quand on n'a aucun argument sérieux.

...D'ailleurs, c'est pas très efficace apparemment, le Novitchok :
https://www.romandie.com/news/ZOOM-L-etat-de-sante-des-Skripal-s-ameliore-rapidement-selon-les-medecins/906430.rom

vendredi 6 avril 2018

Olivier Delamarche : Fragilité des banques italiennes : le scénario catastrophe + point bas sur le dollar ?


L’euro s’est apprécié de plus de 15 % en l’espace de douze mois face au billet vert. Le dollar va-t-il poursuivre sa glissade face à la monnaie unique ou va-t-il se raffermir ces prochains mois ? Selon Olivier Delamarche, fondateur de Triskelion Wealth Management, il ne fait pas de doute que la devise américaine a touché son point bas. (source)

"On est en train d'essayer de construire ou de nous faire accepter un monopole de vérité par l'Etat"


Entretien du 05/04/2018 avec Régis de Castelnau, avocat. Pour RT France, il revient sur le projet de loi anti-fake news et sur ses implications quant à la liberté d'expression et d'information.

jeudi 5 avril 2018

Loi sur les Fake news : "Le vrai pouvoir appartient à Facebook et Google"


Entretien du 05/04/2018 avec François-Bernard Huygue, directeur de recherche à l’IRIS. Sur RT France, le spécialiste de la communication d’influence et du lobbying revient sur le projet de loi contre les fausses nouvelles, actuellement en préparation.

mercredi 4 avril 2018

Andrej Fajgelj : La presse serbe aux mains de l’ancien chef de la CIA !


Universitaire serbe, Andrej Fajgelj est un intellectuel dissident qui a été directeur du Centre culturel de la deuxième ville du pays : Novi Sad.
Il a été aussi, pendant plusieurs années, à la tête d’un puissant mouvement anti-OTAN.
Pour TVLibertés, Andrej Fajgelj revient sur l’actualité politique et économique serbe et confirme l’incroyable information révélée en France par l’Observatoire du Journalisme ( OJIM ) : le général Petraeus, ancien chef de la CIA et ancien n°2 des bombardements de l’OTAN en Serbie détient plus de la moitié des médias privés dans le pays. La concentration des médias aux mains d’un seul homme particulièrement controversé est, pour l’universitaire, une atteinte au pluralisme, à la démocratie et à la mémoire des victimes des bombardements qui se sont déroulés entre mars et juin 1999.
Zoom-TVL

Un rapprochement avec Poutine ? Trump estime qu'il s’agirait d'une «excellente chose»


Le président américain semble multiplier les signaux en faveur d'un rapprochement avec Vladimir Poutine. Il assure néanmoins faire preuve de fermeté face à la Russie...

mardi 3 avril 2018

Delamarche, Gave, Sabatier : Géopolitique, macroéconomie sans filtre


Interview de Olivier Delamarche, Pierre Sabatier et Charles Gave en Direct à 18h, le 03 avril 2018

thinkerview.com

[SYRIE] Pourquoi ceux qui pleurent sur les 'rebelles' de la Ghouta se fichent-ils de cette jeune fille ?


Ces photos, vous ne les verrez jamais dans "Libération", 'Le Monde" ni sur BFM TV.
Cette jeune étudiante syrienne se nomme Christine Horani. En janvier dernier, elle a perdu une jambe lors du bombardement de son quartier chrétien de Bab Touma, à Damas, par les djihadistes qui occupaient la Ghouta orientale.


Hier, pour la fête de Pâques, elle a eu la surprise de recevoir la visite du président syrien Assad et de son épouse Asma.


[A VOIR ABSOLUMENT] le documentaire réalisé par France TV sur Bachar Al Assad avant l'agression étrangère contre la Syrie et depuis totalement censuré dans les médias français :

L'armée syrienne découvre une ville souterraine dans la Ghouta orientale [VIDEO]


Rabie Dibeh, correspondant d'Al-Ikhbariya dans la Ghouta orientale, accompagne un ancien prisonnier de Jobar qui a participé à la construction de tunnels de 10 km de long reliant plusieurs villes de la Ghouta. Les terroristes islamistes ont forcé les prisonniers à creuser les tunnels en échange de nourriture.

Affaire Skripal : Lavrov charge le Royaume-Uni


Reportage de l'organe officiel du régime euro-mondialiste "Euronews"

lundi 2 avril 2018

Syrie : Un drone survole la Ghouta orientale libérée après 7 années d'occupation djihadiste


Ces images de drones filmées dimanche montrent que l'autoroute reliant la capitale syrienne, Damas et la Ghouta orientale, a été nettoyée des groupes djihadistes par les forces armées syriennes après un blocus de sept ans.