vendredi 30 novembre 2018

Des Gilets Jaunes passent à la vitesse supérieure en bloquant des pôles logistiques (CNEWS,27/11/18)



Des Gilets Jaunes passent à la vitesse supérieure en décidant à 3 semaines de Noël de bloquer de gros pôles logistiques pour "perturber le chiffre d'affaires des gros PDG et les pousser à faire pression sur Macron".

- CNEWS, 27 novembre 2018, 19h04

Gilets Jaunes : la France en colère

Des canons à eau déployés lors d’une manifestation de Gilets jaunes à Bruxelles...



La police belge a eu recours à des canons à eau pour tenter de contenir la foule lors d’une manifestation d'environ trois cents Gilets jaunes belges à Bruxelles, le premier rassemblement organisé dans la capitale du Royaume.

Le Samedi Politique - Gilets Jaunes, la révolte de «ceux qui ne sont rien» avec Charlotte d'Ornellas


Extrémistes de gauche, de droite, révolutionnaires, Monsieur ou Madame Toutlemonde qui ne peut plus boucler ses fins de mois… Qui sont vraiment les gilets jaunes ? Quelles sont les raisons de leur colère ? Contre qui ou contre quoi se révoltent-ils ?

Entre mépris, déni, et incompréhension, les politiques semblent hors jeu face à ce mouvement inédit.

Charlotte d’Ornellas, journaliste pour l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, et éditorialiste sur CNews nous propose ses clés de lecture.

jeudi 29 novembre 2018

GILETS JAUNES : LA VÉRITÉ SUR LES CASSEURS

«Donald Trump acte le fait que la Crimée soit russe» – Régis Chamagne

[Zap Actu] La bonne idée du maire d'Évreux, L'annonce de C. Castaner (29...

24 NOVEMBRE - J'ÉTAIS AVEC LES GILETS JAUNES SUR LES CHAMPS-ÉLYSÉES

GILET JAUNE : La suite… ?

L'Allemagne demande le siège de la France au Conseil de sécurité de l'ONU



Entretien du 29/11/2018 avec David Capitant, professeur de droit public à l'Université Paris I. Il revient sur le plateau du JT sur la demande de l'Allemagne faite à la France de céder son siège de membre permanent au Conseil De Sécurité des Nations Unies.

Voir aussi :
Sauvons notre siège à l'ONU et notre dissuasion nucléaire. L'appel de E. HUSSON : LIEN

Jérôme St Marie balance toute la vérité sur le PS, l'OTAN, la Russie et les nazis ukrainiens en moins de 3 minutes [LE FIGARO TV]


Jérôme Sainte-Marie (politologue) et Renaud Girard (Le Figaro) résument en moins de 3 minutes toute la vérité sur les incohérences de la position diplomatique française sous gouvernement "socialiste" au sujet de la guerre en Ukraine et dans le Donbass ainsi que ses complaisances ambiguës avec un régime peu recommandable...

Philippe Béchade : L'Europe Des Mensonges

Sauvons notre siège à l'ONU et notre dissuasion nucléaire. L'appel de E. HUSSON



Don de notre siège à l'ONU à l'Europe sans contrepartie, partage de la Dissuasion Nucléaire, projet d'armée européenne. Le tout sans aucun référendum et pour une Europe non démocratique. Après avoir forcé la vente d'Alstom au profit des américains (perte de souveraineté absolue de la production de nos sous-marins nucléaires), face à la révolte des peuples européens, #Macron va accélérer le démantèlement de la France. La perte sera totale et irréversible. Levez-vous. Relayez cet appel de Edouard Husson du 27 octobre 2018, peu importe votre bord politique. Extrait de la vidéo d'origine  : LIEN

[Zap Actu] Son mari gilet jaune veut bloquer seul un rond point (28/11/18)

mercredi 28 novembre 2018

Interdit d'interdire : La loi anti-fake news : le débat

ULTIME MESSAGE DES GILETS JAUNES

[#FakeNews] Décryptage de "l'affaire" loufoque de l'espion Nord-Coréen des jardins du Sénat


Benoît Quennedey, administrateur au Sénat (dans le service chargé de l'architecture, du patrimoine et des jardins) et président de l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC), est depuis le dimanche 25 novembre 2018 placé en garde à vue, laquelle peut être prolongée jusqu'au jeudi 29 novembre au soir.

Il a été arrêté à son domicile, à Paris, au motif de "recueil et livraison d'informations à une puissance étrangère, susceptibles de porter atteinte aux intérêts de la Nation". (...)

Source : Librairie Tropiques

Gilets jaunes : Les raisons de la colère

Olivier Delamarche : Les Banques Vont Sauter !

lundi 26 novembre 2018

[Zap Actu] Changement de méthode du Gouvernement, mais pas de changement...

La Bajon - Avocate d'Emmanuel Macron

Emmanuel Todd : Où en sommes nous ? Famille, Education, Religion... [10.10.2018]


Emmanuel Todd, historien, anthropologue, invité par l'association "La liberté de l'esprit" de Quimper le 10 octobre 2018 pour une conférence dont le titre était :
Où en sommes nous ? Famille, Education, Religion...

Pour expliquer les évolutions du monde et des Etats (Occident, Japon, Russie, USA...) Emmanuel Todd insiste sur le poids de la famille, des investissements éducatifs et des croyances religieuses. Un choix délibéré qui tranche avec ceux qui s’appuient -trop à son goût- sur les mécanismes économiques.
Ensemble, nous avons essayé de comprendre et répondre à ces questions :
- En quoi les différentes structures familiales (nucléaire, souche ou communautaire) influent-elles sur les aspirations sociales (justice, égalité...) et sur l’histoire et le développement à venir des Etats, voire des régions
- Pourquoi les investissements dans l’enseignement (alphabétisation, puis primaire et secondaire, et enfin supérieur) expliquent les aspirations comme les désenchantements des citoyens, voire le décalage entre le peuple et les élites
- Comment cette grille de lecture explique la place des grands acteurs mondiaux (USA, Russie-Chine, Japon,...)
- Quelle place pour la France sur l’échiquier mondial ?
- Quelles politiques publiques pour s’affranchir de ces «déterminismes» anthropologiques ?

Les Questions du public :

Navires ukrainiens capturés : une «humiliation» pour Kiev, selon Xavier Moreau


Entretien du 26/11/2018 avec Xavier Moreau, analyste politique, directeur de Stratpol. Il commente pour RT France l'escalade militaire entre la #Russie et l'#Ukraine, notamment à la lumière du contexte politique ukrainien.

Christophe Guilluy : "Macron a fait sauter le clivage Gauche/Droite, mais il reste un immense conflit de classe inconscient"


le 25 nov. 2018, le géographe Christophe Guilluy, auteur de "No society - La fin de la classe moyenne occidentale", est l'invité de Léa Salamé.

Que s'est-il passé à Alep ? Le témoignage de Pierre Le Corf



Entretien du 25/11/2018 avec Pierre Le Corf, président de l’ONG We Are Superheroes. Depuis Alep, Pierre Le Corf est revenu sur l’attaque chimique présumée perpétrée le 24 novembre. Selon lui, l'Armée syrienne libre (ASL) et Jabhat al-Nosra en sont à l'origine.



VOIR AUSSI : [PIERRE LE CORF] Bombardement terroriste à l'arme chimique sur Alep... Juste fatigué

dimanche 25 novembre 2018

F. Asselineau propose la destitution de Macron

[Zap Actu] "Gilets jaunes" à Paris, La réponse de Macron (25/11/18)

[PIERRE LE CORF] Bombardement terroriste à l'arme chimique sur Alep... Juste fatigué


SOUTIEN à PIERRE : LIEN

Syrie : des médias étatiques accusent les rebelles d'attaque au "gaz toxique" à Alep 
Damas - Des médias officiels syriens ont accusé samedi des groupes rebelles d'avoir utilisé des "gaz toxiques" dans une attaque contre Alep, la grande métropole du nord, rapportant des dizaines de "cas de suffocation" parmi les civils et évoquant un possible recours au "gaz de chlore". 
Sans être en mesure de déterminer les responsables de l'attaque, l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a parlé pour sa part de "32 cas de suffocation", dont six enfants et 13 femmes, dans deux quartiers de cette ville du nord-ouest du pays, assurant que ses sources évoquent une "odeur de chlore". 
"Les groupes terroristes armés ont visé en soirée les quartiers de Khaldiyé et Al-Nil dans la ville d'Alep avec des roquettes contenant des gaz toxiques", a assuré l'agence officielle Sana sur son site Internet, utilisant la terminologie habituelle des autorités pour désigner les insurgés, rebelles et jihadistes. 
Le directeur des services de santé d'Alep, Ziad Hajj Taha, a fait état de 50 cas de suffocation alors qu'il était interrogé par la télévision étatique syrienne. 
Il a évoqué une "probable" attaque "au gaz de chlore toxique", sur la base des symptômes que présentent les blessés. 
"Tout est sous contrôle, les blessés sont en train d'être soignés", a-t-il ajouté, précisant toutefois que deux enfants se trouvaient dans un "état critique"... 
Source : LIEN
Voir les vidéos et articles de Pierre Le Corf, humanitaire français indépendant en Syrie : LIEN

samedi 24 novembre 2018

Anonymous accuse le Royaume-Uni d'être derrière un programme pour «contrer la propagande russe»


Les Anonymous ont publié des documents qui, selon eux, révéleraient une opération lancée par le Royaume-Uni pour créer un «service secret d'informations à grande échelle» afin de contrer la «propagande russe». Une cellule française en ferait partie.

Une journaliste de RT France délibérément prise pour cible par des CRS

LA VÉRITÉ SUR LES GILETS JAUNES

EN DIRECT : Les gilets jaunes prennent la clé des Champs [MàJ 15h50]





Une lettre de Jean-Claude Michéa à propos du mouvement des Gilets jaunes : LIEN








« On s’acharne sur les opposants et deuxièmement, on protège les gens du pouvoir"



Affaires Mélenchon, Fillon, Le Pen… Les politiques, tous pourris ? Les opposants politiques en France sont-ils ciblés ? Peut-on parler de justice politique ? Comment financer la vie politique ? Régis de Castelnau, le «baron rouge», ancien avocat du PCF et de la CGT est très en forme. Entretien explosif et exhaustif.

mardi 20 novembre 2018

Delamarche : "L'Italie va sortir de l'Euro"



Olivier Delamarche réagit au bras de fer entre l'Italie et Bruxelles

L’armée syrienne avance contre Daech à l'est de Soueïda



Les militaires syriens ont patrouillé dans les collines d’al-Safa dans le gouvernorat de Souëida.

Lire aussi: https://sptnkne.ws/kbg5

Le mythe du réchauffement climatique s’effondre mais les taxes explosent


Le pouvoir fait la leçon aux « ploucs » qui manifestent avec les gilets jaunes. La taxation des carburants serait une obligation impérieuse, car la planète serait en péril de mort, nos enfants risqueraient de griller sur place. Un dessin, sans doute inspiré par le pouvoir, est symbolique de cette propagande simpliste (stupide ?). On voit une rue envahie par des « beaufs » qui protestent contre les taxes et la même rue, quelques années plus tard, déserte car les températures ont monté de 2° ! C’est un délire total, car une telle hausse des températures serait pratiquement indolore, du moins en France.

Le réchauffement est-il un mythe ? Peut-être pas, mais il n’a sans doute pas l’ampleur qu’on lui prête. La différence de température entre la moyenne d’octobre 2018 et celles des mois d’octobre des années 1980 à 2010 n’a été que de 0.5° après 0.4 en septembre 1. On est revenu au niveau de l’année 2005.

De même, on nous rabâche que l’Arctique perd sa banquise. Pour prouver ce phénomène, l’inénarrable Mme Royal a mis en exergue une prétendu ouverture du passage du Nord-Ouest. Effectivement, en août 2018 un cargo est allé directement du Japon en Europe en longeant les côtes de Sibérie. Ce prétendu exploit est en fait un pétard mouillé, car des bateaux l’ont déjà réalisé au XIXe siècle. En outre, le cargo était précédé par un brise-glace russe performant (et très coûteux en carburant !). Or en cet automne 2018, les glaces de l’Arctique se reconstituent et l’étendue se rapproche de celles des années 1980 à 2010 2. Au Groenland, le glacier qui recouvre cette grande île, loin d’être en déclin, a encore progressé. Ces informations n’ont pas été répercutées alors que le moindre incident qui prouverait, paraît-il, le réchauffement est systématiquement mis en avant même quand les faits sont douteux ! Et on oublie que dans les années 1920, la banquise arctique avait déjà régressé au point qu’on prévoyait à l’époque sa prochaine disparition. Dès 1940, elle a connu un nouveau pic d’expansion.

Des rapports biaisés, un catastrophisme que la réalité ne perturbe jamais, des arguments paradoxaux pour expliquer les faits dérangeants pour la théorie en vigueur (du genre, « il fait très froid, donc c’est la faute au réchauffement climatique et ce dernier va même faire augmenter l’étendue de la banquise Arctique »). Quelles absurdités ! On se fie obstinément à des modèles qui se sont révélés faux et les médias ne donnent jamais le vrai (et faible) réchauffement, mais celui, imaginaire, de ces théories bancales.

Y-a-t-il réellement une urgence climatique ? La construction intellectuelle qui justifie la hausse des prélèvements sur les carburants a-t-elle des fondations solides ? On peut légitimement se poser des questions. En tout cas, il ne faut pas céder à l’hystérie ambiante et ne pas prendre pour argent comptant les prévisions du GIEC, qui s’est beaucoup trompé par le passé. Il avait notamment affirmé qu’un grand nombre d’îles coralliennes seraient submergées avant 2010. Or il n’y en a eu aucune ! Pourtant, le gouvernement taxe les Français sous ces prétextes écologiques qui l’arrangent et, pour décourager les protestataires, il les culpabilise et les insulte.

Notes:

https://global-climat.com/2018/11/02/temperature-mondiale-050c-en-octobre-2018/ ↩
http://nsidc.org/arcticseaicenews/ ainsi que https://www.climato-realistes.fr/banquise-arctique-extension-record-novembre-2018/, un site qui reprend des articles parus dans des magazines scientifiques sérieux

Christian de Moliner
Professeur agrégé et écrivain
BV

Christophe Guilluy sur les gilets jaunes : "Le Brexit est la conséquence de Thatcher, c'est un phénomène de temps long"


Sonia Mabrouk reçoit le géographe Christophe Guilluy pour analyser le mouvement des gilets jaunes

[Zap Actu] Mouvement des gilets jaunes, Carlos Ghosn arrêté (19/11/18)

samedi 17 novembre 2018

GILETS JAUNES : Vers Une Explosion Sociale ?



Philippe Béchade réagit au mouvement des gilets jaunes avant la manifestation du 17 novembre

"On a merdé" La Serbie humiliée le 11 novembre, Paris présente ses excuses

De Gaulle, Pétain, la France : avec Eric Zemmour et Paul Thibaud

MACRON : RÉVÉLATIONS SUR LE FINANCEMENT DE SA CAMPAGNE

Allemagne : le jackpot grâce à la crise grecque


Bingo ! Ni Mme Merkel, ni son ex-ministre des Finances, le sinistre Schäuble, n’en ont pipé mot, et pour cause : l’Allemagne a décroché le jackpot grâce à la crise grecque entre 2010 et 2017. Il aura fallu qu’un député des Verts allemands ne soulève le lièvre pour que le successeur de M. Schäuble en convienne : les bénéfices liés aux intérêts de la dette grecque ont avoisiné les trois milliards d’euros thésaurisés à la Bundesbank, avant de venir renflouer le budget fédéral.

« Contrairement à tous les mythes de droite, l’Allemagne a massivement tiré profit de la crise en Grèce. Le gouvernement allemand doit cesser d’alimenter le budget allemand avec des milliards issus des intérêts de la dette grecque », a déclaré Sven-Christian Kindler, porte-parole des Verts pour la politique budgétaire au Bundestag.

L’Allemagne se révèle être l’un des principaux bénéficiaires de la crise grecque. EURACTIV, l’excellent réseau sur le Net des médias européens, en donne les chiffres : les bénéfices générés pour l’Allemagne par le Programme pour les marchés de titres (SMP) s’élèveraient, au total, à 3,4 milliards d’euros. « Toutefois, en 2013 et 2014, Berlin a transféré respectivement 527 millions d’euros et 387 millions d’euros au mécanisme européen de stabilité (MES), ce qui signifie que le bénéfice net pour l’Allemagne s’est élevé à 2,5 milliards d’euros. » À cela s’ajoutent, précise encore EURACTIV, les intérêts des prêts de la Banque de développement allemande KfW à la Grèce, qui ont engrangé 400 millions d’euros supplémentaires, portant les gains de la crise de la dette grecque à la somme rondelette de 2,9 milliards d’euros dont Athènes n’a jamais vu la couleur.

À la fin de l’été dernier, les dirigeants européens avaient validé la sortie de la Grèce du plan de sauvetage, en louant sans vergogne ni pudeur « les efforts et les sacrifices des Grecs » ainsi que (merci patrons) « la solidarité » des Européens lors de la crise de la dette. Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer : en 2012, l’Eurogroupe n’avait-il pas laissé entendre que les intérêts perçus sur la dette grecque – environ huit milliards, tous pays confondus – seraient rétrocédés au pays ? Cette même promesse a été réitérée, fin août de cette année, par le nouveau ministre des Finances allemand dans une interview au quotidien grec Ta Néa, jurant ses grands dieux que « personne ne veut profiter de la crise grecque ». Paroles, paroles ? « Athènes, ma sœur Athènes, ne vois-tu rien venir ? » Et la sœur Athènes de lui répondre : « Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. »

BV

VIVE LA FRANCE ! RETOUR DE GREG | BENJAMIN GRIVAUX SE MÉLANGE LES PINCEAUX

jeudi 15 novembre 2018

[Zap Actu] Brexit : Theresa May en difficulté, Georges Tron acquitté

Vladimir Poutine s’exprime au terme de la session plénière de la réunion de l’ASEAN à Singapour...

En se mettant en première ligne, Macron est politiquement en danger pour...

Les objets appartenant à l’Empereur russe Alexandre II sont remis à la Russie


(Activer les sous-titres)
Lors d’une cérémonie à Paris le 9 novembre 2018, des reliques qui appartenaient à l’empereur russe Alexandre II, ont été officiellement remises à Alexeï Mechkov, l’ambassadeur russe en France.

Le président de l'association l'Alliance Franco-Russe Alexandre Troubetskoï a souligné l’importance de restitution de ces objets de valeur historique à la Russie. A l’origine, la veuve d'Alexandre II, Ekaterina Dolgoroukova, qui avait fui en France après l'assassinat de son mari, a légué plusieurs objets personnels de l'empereur à la cathédrale Saint-Nicolas de Nice.

[Zap Actu] Le Président s'exprime, Mesures gouvernementales (14/11/18)

mardi 13 novembre 2018

Budget : l'Italie ne change rien malgré l'ultimatum de Bruxelles

:

L'ultimatum de Bruxelles n'a pas fait bouger les lignes : le gouvernement italien a maintenu son projet de budget 2019. Un texte anti-austérité, au grand dam de Bruxelles qui craint des "déficits excessifs".…

[Zap Actu] Explosion à Paris, le retour de François Hollande en politique...

Jérémie Assous : «Quelle fausse information RT a-t-elle diffusé depuis qu’elle existe ? Aucune»



Entretien du 13/11/2018 avec Jérémie Assous, avocat de RT France. Pour RT France, il revient sur l’annonce de l’un des conseillers du président de la République, selon laquelle l’Elysée serait enclin à délivrer des accréditations à RT France pour accéder au palais.

Philippe Murer : "L'Allemagne joue au filou avec la France, elle tire beaucoup d'avantages de l'UE et nous, beaucoup d'inconvénients"


Lors de l'ouverture du premier Forum de Paris sur la paix ce dimanche 11 novembre à Paris, le président de la République Emmanuel Macron a une nouvelle fois plaidé en faveur du multilatéralisme. Invités sur le plateau de RT France, Emmanuel Dupuy, président de l’IPSE et Philippe Murer, économiste chez Les Patriotes, réagissent aux déclarations du chef de l’État.

lundi 12 novembre 2018

[Zap Actu] Blocages, manifestations : que va-t-il se passer le 17 novembre ?...

Elections en République Populaire de Donetsk [Xavier Moreau - Nikola Mirkovic]


Entretien avec Nikola Mirkovic, observateur des élections présidentielle et législatives en République Populaire de Donetsk

Soutien :
https://stratpol.com/don/

L’irrésistible (?) ascension de l’Alt Right internationale


Emmanuel Macron a fait du combat contre le «populisme» son cheval de bataille, mais il est loin d’être le seul. Plus précisément, le courant «Alt-Right» déborde largement des USA où il est né. Comment expliquer son succès ? Philippe-Joseph Salazar, auteur de «Paroles armées : Comprendre et combattre la propagande terroriste», analyse le phénomène.

Commémorations du 11 novembre : «Emmanuel Macron a eu son moment de gloire»

Christophe Guilluy : "Macron fait une erreur de s'attaquer à son socle électoral. Il oublie qu'en Angleterre, les retraités ont voté le Brexit"


Christophe Guilluy est géographe, il a popularisé le concept de "France périphérique" en 2014. Ses essais décrivent une France oubliée victime de la fracture sociale et territoriale qui l'oppose aux élites métropolitaines, et qui se tourne vers le populisme.

dimanche 11 novembre 2018

Xavier Moreau : «Macron n’a absolument rien compris à la Première Guerre mondiale»

[Zap Actu] Commémoration du 11 novembre, 70 chefs d'État réunis (12/11/18)

Vladimir Poutine s'exprime sur le projet français d'«armée européenne»

Hommage à nos poilus


Mère, voici vos fils qui se sont tant battus,

Qu'ils ne soient pas jugés sur leur seule misère.

Que Dieu mette avec eux un peu de cette terre

Qui les a tant perdus et qu'ils ont tant aimée. 

(C. Péguy)


Géopolitique du gaz 2018



La nouvelle donne gazière, gaz de schiste US, nordstream 3, marché chinois. 

O. Delamarche : "Les statistiques ne servent à convaincre que ceux qui veulent bien les croire"

Mélenchon, 10 ans hors du PS: rétrospective de ses stratégies et analyse...

samedi 10 novembre 2018

Le Samedi Politique : Macron, 18 mois face à l’Armée avec le colonel Jacques Hogard



Commémorations du centenaire de la Grande Guerre sans défilé militaire, récupération politique, invités douteux reçus en grande pompe à l’Elysée, démission du chef d’Etat major des Armées, depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, les écarts face à la Grande Muette s’enchainent.



Le colonel Jacques Hogard, officier supérieur, ancien parachutiste de la légion étrangère, commentera l’attitude du chef de l’Etat à l’égard de l’Armée depuis le début du quinquennat… Une relation tendue.

mercredi 7 novembre 2018

Emmanuel Todd : Trahison des élites françaises ? [EN DIRECT]


Interview de Emmanuel Todd, en direct le 07/11/2018 à 19h
Thinkerview

SURVIVRE A UN BOMBARDEMENT (témoignage, août 1944)



Témoignage du survivant du bombardement d'un village de Normandie en août 1944.

"Donald Trump sort de ces midterms avec un Sénat renforcé"


Les démocrates avaient mobilisés toutes les médias, les vedettes d'Hollywood, Obama etc dans l'espoir d'infliger une procédure d'impeachment à Trump. Finalement, ils gagnent péniblement la majorité à la chambre mais Trump sort renforcé au sénat (il est débarrassé de McCain et autres néocons républicains) et pourra se représenter tranquillement en 2020 sans être inquiété car il ne peuvent plus espérer le destituer avant la fin de son mandat. Il peut donc, à juste titre clamer victoire.
Conclusion, quoi qu'en disent les médias français, la "marée bleue" anti-Trump a fait un flop et les démocrates l'ont dans le baba.

C.GAVE : Les conséquence pour Trump et le dollar des élections de mi mandat...

[Zap Actu] Macron interpellé à Verdun : "Le carburant c’est pas bibi" (...

mardi 6 novembre 2018

Armée européenne : «Ces déclarations d’Emmanuel Macron semblent être une fuite en avant»



Entretien du 6/11/2018 avec Karine Bechet-Golovko, professeur à l'Université d’Etat de Moscou. Elle était invitée à commenter les déclarations d’Emmanuel Macron du 5 novembre proposant une «vraie armée européenne» pour faire face à une Russie jugée «menaçante».

Quand les escrocs ukrainiens se payent des châteaux en Bourgogne (mais oublient de payer les factures)


Accusé de détournement de fonds dans son pays, en Ukraine, Dmitri Malinovsky se faisait passer pour mort. Il a été arrêté le 5 octobre en Bourgogne, où il menait grand train.

Un film noir au cœur des vignobles de Côte-d'Or. A La Rochepot, les 280 habitants ont découvert qu'un "mort-vivant" régnait, il y a quelques semaines encore, sur le château néogothique qui fait la renommée de leur village. Le 5 octobre, son propriétaire et sa compagne, ainsi que le couple de gérants, ont été interpellés lors d'une opération conjointe de la gendarmerie, de la police aux frontières et de l'office européen Europol. Celui qui se présentait comme le représentant d'investisseurs luxembourgeois originaires de Lituanie lors de l'achat de l'édifice, fin 2015, était en réalité Dmitri Malinovsky, un fugitif ukrainien de 36 ans.

Le businessman se faisait passer pour mort dans son pays, où il était recherché pour avoir détourné 12 millions d'euros à une société privée… Mis en examen à Dijon pour blanchiment, abus de bien sociaux, banqueroute, faux et usage de faux et travail dissimulé, il a été écroué avec son gérant, Alexandru Arman. Leurs compagnes ont été placées sous contrôle judiciaire.

L'ancien château de Sadi Carnot
Dans sa maison en contrebas de La Rochepot, Louis Pouleau n'en revient pas : "Il a réussi à fuir son pays et à détourner des millions, et il se fait pincer pour des factures impayées!", glisse cet ancien postier et producteur viticole de 68 ans, dont la famille est liée de longue date au château orné de tuiles vernissées. En 1893, quand le fils du président de la République Sadi Carnot reçoit ces ruines de sa mère, il lance des travaux pour redonner à l'édifice médiéval son aspect XVIe siècle et en faire un lieu à la gloire de sa famille. Le colonel Carnot fournit du travail à tous les hommes du village, touché par le phylloxéra, relate Louis Pouleau. Son grand-père y devient jardinier dès 1919 ; ses parents en sont les guides de 1965 à 1980. Le retraité se rappelle l'héritier Pierre-Sadi Carnot roulant en Solex, qui offrait chaque année un pot-au-feu aux ­habitants.

Quand, en 2012, la fille de celui-ci, Sylvie Carnot, décide de mettre le château en vente pour 3,2 millions d'euros, c'est la stupéfaction. Elle pose des conditions : l'acquéreur devra maintenir l'ouverture au public, poursuivre la rénovation, organiser des activités… En 2015, elle vend enfin l'édifice tout juste classé Monument historique, ignorant qu'elle le livre à un fugitif. "Ces clients étaient représentés par un cabinet d'avocats international qui avait pris le soin de vérifier l'origine des fonds", justifie l'héritière de 68 ans. Vivant entre France et Californie, elle a appris cette "fâcheuse" affaire par la presse : "Je donne un coup de chapeau à ceux qui ont mené à bien l'enquête."

Les premiers temps, "on a tous foncé tête baissée", admet Romuald Pouleau, le fils de Louis, embauché comme gardien début 2016. La gérante, Katya, déborde d'idées : création d'un parcours truffier, d'une terrasse, d'un bistrot… Comme cent ans plus tôt, les artisans du coin sont sollicités. Le cabinet d'architectes Sunmetron, à Paris, livre des plans en temps record. "On avait fait des vérifications auprès de la mairie et de la direction régionale des affaires culturelles, la société était inscrite au registre du commerce", souffle l'architecte Grégoire Ferrand.

Travaux impayés et soupçons de détournement
Mais dès l'été 2016, l'ambiance change. La gérante jette l'éponge ; une deuxième société est créée et un trentenaire ukrainien, Alexandru Arman, reprend la gestion avec sa compagne. "Là, on n'a plus eu de son, plus d'image", poursuit l'architecte, dont les honoraires n'ont pas été réglés. Comme ceux d'une dizaine d'artisans : électricien, plombier, terrassier… Une riveraine réclamant l'anonymat confie avoir vu "des Moldaves logés dans une dépendance" travailler assurés par une simple corde sur les rochers du château. Crainte des représailles, discrétion rurale : la rumeur reste contenue même si certains soupçonnent le propriétaire de piocher dans les recettes de la billetterie.

A l'époque, si le gérant et son épouse, "avenants et sympathiques", vivent au village, Malinovsky, lui, mène la grande vie à Beaune, la préfecture voisine, payant tout en cash. Un témoin a vu un jour arriver au château "trente boîtes de chaussures Hermès, des costumes, des valises Vuitton". L'Ukrainien y grimpe en berline à vitres teintées. Méfiant, il ne livre que son prénom mais s'affiche intouchable. "Il répétait : 'On ne risque rien. L'argent n'est pas un problème'", confie le gardien Romuald Pouleau, qui rame pourtant pour obtenir du matériel et part à l'été 2017.

Une Rolls Phantom et trois lithographies de Dalí saisis
En décembre 2017, un article étayé de Manuel Desbois, dans Le Bien public, révèle enfin la gestion chaotique du domaine. Neuf mois durant, les gendarmes de Dijon enquêtent, en lien avec ­Europol, le Luxembourg et l'Ukraine. Ils comprennent que la compagnie-écran acquéreur du château n'a qu'un bénéficiaire, l'Ukrainien "mort-vivant", dont la femme aurait présenté les cendres pour étayer le décès dans un accident…

Ce 5 octobre, à La Rochepot, les gendarmes ont saisi 4,6 millions de biens dont "des bijoux, une Rolls Phantom à 350.000 euros, trois lithographies de Salvador Dalí". Alors que l'Ukraine demande l'extradition de Malinovsky, l'enquête se poursuit. Jeudi, un commissaire-priseur est venu au château dresser un inventaire. "Si on attend un procès pour rouvrir, le lierre aura poussé. Il faudrait au moins vidanger les canalisations avant l'hiver", s'alarme Romuald Pouleau, prêt à reprendre du service avec un acquéreur "garanti par l'Etat". Et bien vivant.

JDD

La bombe des élections de mi-mandat va-t-elle faire exploser le programme de Trump ?



Entre les bombes envoyées à des Démocrates et la menace que Trump perde le contrôle de la Chambre des Représentants et voie les enquêtes sur son entourage monter en puissance, les élections de mi-mandat américaines sont riches en rebondissements. Journaliste et chercheur associé à l’IPSE, Gérald Olivier analyse les enjeux de ce scrutin.

vendredi 2 novembre 2018

La Russie répond au porte-parole du gouvernement français Benjamin Griveaux



«Notre patience n'est pas infinie» : la Russie met en garde la France suite aux accusations portées par Benjamin Griveaux à Sputnik et RT France.

Le 22 octobre dernier, le porte-parole du gouvernement avait déclaré à nos confrères du site PureMédias que Sputnik et RT France n'étaient pas des organes de presse, «mais de propagande». La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a en retour dénoncé les mesures de «censure» adoptées par l'Elysée.


jeudi 1 novembre 2018

Fausse alerte



Les démocrates et l'État profond ont produit une «october suprise» bâclée à 2 semaines des élections de mi-mandats. Analyse de l'attentat «raté» contre les démocrates.

L'Opération Turque en Syrie affaiblit la lutte contre Daech


Les FDS, coalition de combattants arabes et kurdes en Syrie soutenue par Washington, ont annoncé une suspension de leur offensive contre l'Etat islamique, en raison de bombardements turcs sur un autre front. Invité du JT de RT France, Frédéric Pons, journaliste spécialiste des questions de défense, fait le point sur la situation.

Interdit d'interdire : La directive européenne sur le droit d'auteur va-t-elle changer internet ?



Frédéric Taddeï reçoit Benjamin Bayart, militant pour les libertés fondamentales dans la société de l'information, Greg Tabibian, vidéaste et humoriste et Jérôme Déchesne, membre de l'Union Syndicale de la Production Audiovisuelle (USPA) et président de la confédération européenne des producteurs indépendants (CEPI)