mercredi 30 mai 2018

Sur consigne de Macron, RT France est interdite d'entrée à l'Elysée


Si Poutine osait se comporter comme Macron avec les journalistes de France 24, que dirait-on dans les médias français ?

Entretien avec Pierre Le Corf​, fondateur de l'association We Are Superheroes


Pierre Le Corf, fondateur et dirigeant de l'association We Are Superheroes : https://www.wearesuperheroes.fr

mardi 29 mai 2018

[SYRIE] Le matériel des Casques Blancs utilisé pour construire les "canons de l'enfer" terroristes?


La scène est filmée quelque part en Syrie. Cette vidéo est régulièrement supprimée de YouTube, ce qui signifie généralement qu'elle touche la cible, dans ce cas la cible, ce sont les "Casques Blancs". #WhiteHelmets.

On peut voir dans cette vidéo, l'équipement des White Helmets utilisé pour construire un "canon de l'enfer" comme ceux qu'utilisent les groupes terroristes (Al Nosra et ses avatars, mais aussi DAECH).

Ce serait donc ainsi que sont utilisées les masse considérables d'argent collectées au profit de cette organisation "humanitaire" ?

Voir Aussi : Syrie :

La preuve de l'utilisation d'enfants comme boucliers humains par les "rebelles modérés" : goo.gl/PQtDsM

[SYRIE] Exemple de mise en scène flagrante des Casques Blancs : https://goo.gl/7GfhaL

Roger Waters dénonce les faux "Casques Blancs" et la propagande pour les bombardements en Syrie : https://goo.gl/pTqJyz

PIERRE LE CORF DIT TOUTE LA VÉRITÉ SUR LA SYRIE, LA FRANCE, LES CASQUES BLANCS ET LES RÉFUGIÉS : https://goo.gl/xa5ob1

ALEP : Pierre Le Corf visite le QG des CASQUES BLANCS, OSCARS à HOLLYWOOD  : https://goo.gl/ExyHrF

Syrie : Pierre Le Corf révèle la vérité sur les ONG "humanitaires" en zone rebelle à Alep : https://goo.gl/xNf6hx

Mathieu Bock-Côté: « On assiste en Occident à la fin de la démocratie apaisée »


Pour Mathieu Bock-Côté, sociologue, chargé de cours à HEC Montréal, auteur de  « Le nouveau régime »( Boréal, 2017), la violence est la symptôme de la désagrégation de notre société.

lundi 28 mai 2018

Affaire Mamoudou Gassama : le règne de l’émotion


La vague d'hystérie collective qui a traversé le pays suite à l'affaire Mamoudou Gassama m'a inspiré quelques réflexions sur la récupération politique et le raz-de-marée médiatique suscités par certains actes héroïques mais pas tous, ainsi que sur le fait de sembler considérer, comme ceux qui exigent sa naturalisation immédiate, qu'une personne aussi courageuse ne saurait rester un "simple malien" et devrait accéder illico au statut supérieur de "citoyen de la république", sans même se demander s'il en a envie. Une forme d'insulte aux maliens, selon moi.
Dans le même état d'esprit un brin dubitatif, le youtubeur algérien Aldo Sterone nous livre une analyse à sa façon de cet événement pas si anodin qu'il en a l'air. (Bertrand Riviere)

Crise politique en Italie : la colère de la Ligue du Nord et du Mouvement 5 étoiles


Le garde-chiourme de la commission européiste en Italie, l'ignoble Matarella, s'assoie sur le choix démocratique du peuple et refuse le nouveau gouvernement d'alliance M5S/Lega pour obéir à ses maître-chiens bruxellois. Cette décision inique ouvre donc la voie à de nouvelles élections législatives. Une fois de plus, la soi-disant Union "européenne" fait la démonstration éclatante de son caractère anti-démocratique. Si les peuples ne votent pas dans le sens fédéraliste de la commission, soit on contourne leur vote avec la complicité des parlementaires locaux (France, référendum de 2005), soit on fait revoter jusqu'à ce qu'ils se soumettent et votent "comme il faut".
Combien de forfaitures dans ce genre pourront-ils encore perpétrer avant que les peuples d'Europe ne se révoltent.
Nous allons voir ce qui va se passer en Italie...

samedi 26 mai 2018

Alain Corvez : «C'est Kim Jong-un qui a amené Trump à négocier, et pas l'inverse»


Entretien du 26/05/2018 avec Alain Corvez, conseiller en stratégie internationale. Réagissant à l'annonce de Donald Trump de peut-être revenir sur sa décision d'annuler sa rencontre avec Kim Jong-un, Alain Corvez analyse sur la plateau de RT France la situation dans la péninsule coréenne, et les coups diplomatiques du dirigeant nord-coréen. Il évoque l'ambition de rapprochement entre les deux Corées et le «fin doigté» de Kim en ce qui concerne sa force de dissuasion nucléaire.

Poutine, le maître du jeu mondial ? [Pierre-Yves Rougeyron]


Accord sur le nucléaire iranien, affaire Skripal, Syrie, ou Ukraine, l'actualité internationale a rythmé  la courte visite d'Emmanuel Macron en Russie. Il faut dire qu'un an après la première rencontre entre les présidents russe et français au Château de Versailles, Vladimir Poutine, fraichement réélu, a accueilli son homologue en position de force.

Pour ce match retour, la France était l'invitée d'honneur du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, un événement qui permettait de repenser les relations entre Moscou et Paris souvent entravées par les différents wagons de sanctions.

Pierre-Yves Rougeyron, fondateur du Cercle Aristote et directeur de la publication de la revue Perspectives libres revient avec nous sur l'actualité internationale où Vladimir Poutine semble de plus en plus s'imposer.

[MàJ : 19h00]

S'il y a un désir de gâcher les relations avec la Russie, nous pouvons être accusés de tous les péchés mortels, ce qui arrive souvent. C'est une position très dangereuse. Cela détruit les relations internationales. Il y a des limites, vous savez, on ne peut pas franchir la ligne rouge.
Vladimir Poutine

Le pétrole est-il condamné à disparaître ? JACQUES SAPIR | FRANCIS PERRIN


La transition écologique est sur toutes les lèvres mais parviendra-t-on à se passer complètement de pétrole ? Comment faire face à l’augmentation de sa consommation à l’échelle mondiale ? D’ailleurs, combien en reste-t-il ?

Les Chroniques de Jacques Sapir
Avec Francis Perrin, spécialiste des questions énergétiques à l'OCP Policy Center et directeur de recherche à l'IRIS.

vendredi 25 mai 2018

Olivier Berruyer : «Souvent Macron varie, bien fol est qui s'y fie»


Le rédacteur en chef du site Les Crises, Olivier Berruyer, juge les paroles d'Emmanuel Macron lors de sa visite en Russie «fortes, intéressantes et encourageantes». Toutefois, il juge qu'Emmanuel Macron «parfois, manque un peu de cohérence».

Poutine à Macron : « Emmanuel, il ne faut pas avoir peur! »



Syrie : Les avions de la coalition bombardent les positions syriennes qui luttent contre DAECH



La coalition dirigée par les Etats-Unis a frappé jeudi des positions du régime dans l'est de la Syrie faisant 12 morts dans une région où les deux camps combattent séparément les jihadistes, a indiqué une ONG

L'agence de presse officielle syrienne Sana a confirmé les frappes tout en disant qu'elles n'avaient provoqué que des dégâts matériels. A Washington, un porte-parole du Pentagone a dit n'avoir "aucune information" pour étayer ces affirmations.

La coalition internationale intervient dans le pays en guerre depuis 2011 pour combattre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI). Mais elle a aussi frappé des forces du régime de Bachar al-Assad ces dernières années.

Jeudi, ses avions ont touché des positions de l'armée au sud de Boukamal, une ville à quelques kilomètres de la frontière irakienne, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Au moins 12 combattants non syriens ont été tués, a déclaré le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, sans pouvoir préciser leur nationalité. Des combattants iraniens, libanais et irakiens combattent aux côtés du régime dans ce secteur.

Trois véhicules ont été en outre détruits, a-t-il ajouté.

- "Déconfliction" -

Une source militaire citée par Sana a confirmé que des positions du régime entre Boukamal et Hmeimeh avaient été visées "dans une attaque des avions de la coalition américaine".

Boukamal et Hmeimeh se trouvent dans la province orientale de Deir Ezzor, où les troupes prorégime d'un côté et la coalition internationale et les Forces démocratiques syriennes (FDS, une coalition dominée par les Kurdes) de l'autre mènent des offensives distinctes contre l'EI.

La coalition internationale soutient les FDS dans leur combat contre l'EI qui a perdu l'essentiel du territoire qu'il contrôlait depuis 2014 en Syrie et en Irak voisin. Mais le groupe jihadiste reste présent dans des zones désertiques à cheval entre les deux pays, notamment dans la province de Deir Ezzor.

Une ligne dite de "déconfliction" qui longe le fleuve Euphrate, en place depuis 2017, est destinée à empêcher tout affrontement entre les prorégime à l'ouest du fleuve et les FDS à l'est.

- Jihadistes sur place ? -

Selon une source militaire au sein des forces prorégime, les frappes ont ciblé deux positions près d'une ligne de front avec l'EI. "Il n'y a aucun Iranien ou Libanais parmi les victimes", a-t-elle dit sans autre détail.


Il était difficile de dire dans l'immédiat si des jihadistes se trouvaient dans la zone au moment des frappes.

Le régime a envoyé des renforts sur place, selon l'OSDH.

En février, des bombardements de la coalition dans la province de Deir Ezzor ont tué au moins 100 combattants du régime et alliés, dont des Russes, en représailles à une attaque contre des positions des FDS.

Et en septembre 2016, des frappes sur des positions militaires du régime, également dans l'est du pays, ont coûté la vie à plus de 60 soldats syriens. La coalition a alors indiqué avoir pris les forces du régime pour des jihadistes.

Avec l'aide militaire de son allié russe intervenu en 2015 dans le conflit, le régime a repris aux jihadistes et aux rebelles plus de 60% du territoire.

Lundi, les troupes gouvernementales ont évincé l'EI de son dernier réduit dans la région de Damas.

Plus d'un millier de jihadistes ont été évacués de cette zone vers la "badiya" (désert en arabe) qui s'étend du centre de la Syrie aux frontières orientales avec l'Irak.
Mardi, selon l'OSDH, 26 membres des forces progouvernementales ont été tués dans une attaque de l'EI sur leurs positions dans cette région désertique.

mardi 22 mai 2018

La relation Poutine Macron à la veille du forum de Saint-Pétersbourg

Emmanuel Macron a l'occasion de mettre fin à une série d'échecs sur la scène internationale les 24 et 25 mai prochains à Saint-Pétersbourg.

Sanctions contre l’Iran : « la justice américaine s’est donnée un droit d’extraterritorialité »


Comment la France et en général, les Européens peuvent-ils riposter à l'unilatéralisme américain? Les grandes entreprises françaises comme Total et PSA, devront-elles réellement se retirer du marché iranien pour se plier aux diktat de Washington?

dimanche 20 mai 2018

Corvez et Cheminade décryptent "le logiciel néo-conservateur de Macron"


Face à une situation internationale qui ne cesse de s’aggraver, suite aux frappes occidentales contre la Syrie, à la volonté de Trump et des ses alliés israéliens et saoudiens de faire la guerre à l’Iran, et à la tentation occidentale de déclarer la guerre à la Russie et à la Chine pour défendre leur suprématie, Jacques Cheminade et Alain Corvez ont décidé d’échanger pour présenter une vision d’avenir pouvant créer les conditions de la paix.

Comment Macron, May, Merkel, Trump, pourraient-ils défendre la paix, prisonniers qu’ils sont du logiciel néo-conservateur et géopolitique de la guerre ? C’est tout le dilemme que posent ces deux gaullistes dans cette vidéo tournée le lundi 7 mai 2018.

Intervenants :
Jacques Cheminade, ancien candidat présidentiel
Alain Corvez, consultant en stratégie internationale

Le grand secret du Ministère des Affaires Etrangères ukrainien


Suite de la vidéo "Un ukrainien à Hambourg" : LIEN
Trad. Thalie Thalie

samedi 19 mai 2018

[Gazage en Syrie 5/5] – A quoi a servi tout ce bordel ?


Trouble Fait
Voir les épisodes précédents : 1/5 : LIEN - 2/5 : LIEN - 3/5 : LIEN - 4/5 : LIEN

Voir aussi :
ALEP : Pierre Le Corf visite le QG des CASQUES BLANCS, OSCARS à HOLLYWOOD le 10.03.2017 [Vidéo] : LIEN

La population de Damas privée d'eau potable depuis 13 jours par les rebelles. Silence des médias. [MàJ : Les "casques blancs" impliqués.] : LIEN

Syrie : Une journaliste britannique révèle la gigantesque intox médiatique sur Alep : LIEN

Qui sont les Casques blancs ? : LIEN

Israël–Gaza, Trump et Macron face à un conflit insoluble [Pierre Conesa]


Tous les ans, les Palestiniens célèbrent la Journée de la Terre, lors d'une marche du retour. Cette année, pour le 70e anniversaire du départ des Palestiniens du territoire en 1948, la marche du retour devait avoir lieu du 30 mars au 15 mai, à la frontière entre Gaza. Dès le premier jour, de violents heurts ont éclaté. A une situation déjà explosive, s'ajoutent les décisions politiques de Donald Trump. Le déplacement de l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem le 14 mai a été émaillé de nouvelles manifestations. Près de 60 Palestiniens sont morts et plus d'un millier de manifestants sont blessés. Les tensions sont à leur comble.

Quelles sont les réactions de la communauté internationale ? Quelle est la position d'Emmanuel Macron ? Quelle partition joue Donald Trump ?

Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire au ministère de la Défense et auteur de la Fabrication de l'Ennemi, et de Hollywar, Hollywood, arme de propagande massive, chez Robert Laffont.
TVL

vendredi 18 mai 2018

Conférence de presse d'Angela Merkel et Vladimir Poutine à Sotchi


Le président russe et la chancelière allemande s'adressent conjointement à la presse depuis Sotchi, dans un contexte international particulièrement chargé, notamment sur fond de tensions entre Washington et l'Europe quant à l'accord iranien.

Skripal sort de l’hôpital : «Il est temps qu'enfin, toute la lumière soit faite sur cette affaire»


Entretien du 18/05/2018 avec Benoît Quennedey, expert en relations internationales. Sergueï Skripal étant sorti de l'hôpital, Benoît Quennedey juge qu'il est temps de dépassionner le débat, et que peut-être les accusations «à l'emporte-pièce» du Royaume-Uni envers la Russie doivent être suivies d'excuses, si une enquête internationale tire des conclusions différentes de celles initialement soutenues par le gouvernement britannique.

Iran : la Commission européenne a lancé la procédure pour bloquer les sanctions américaines (officiel)


La Commission européenne a déclenché vendredi la procédure de blocage des sanctions américaines visant à protéger les entreprises européennes après le retrait des États-Unis de l'accord sur le programme nucléaire iranien. Ce retrait s'accompagne d'une menace réelles de sanctions des entreprises du Vieux Continent qui continueraient à commercer avec le régime iranien.

Ces mesures de blocage entreront en vigueur dans un délai de deux mois, à moins que le Parlement européen et les États membres ne rejettent cette proposition.

Ce processus avait été conçu dans les années 1990 alors que Washington voulait pénaliser les entreprises européennes qui commerçaient avec Cuba mais ces contre-mesures n'avaient jamais été formellement mises en œuvre. (Euronews)

Tensions UE-Washington : «La décision de Trump est un triple camouflet pour les Européens»


Entretien du 17/05/2018 avec John Laughland, expert en relations internationales. Invité du JT de RT France, il décrypte les récentes passes d'armes entre Washington et Bruxelles au sujet de l'accord sur le nucléaire iranien.

«Les diplomaties occidentales n’ont même plus le souci de cohérence»


Armes chimiques en Syrie : Régis Chamagne, ancien colonel, et ancien stratège de l’armée de l’air française dénonce une mise en scène.

Voir aussi :
Syrie : Encore une "attaque chimique du régime", de qui se moquent les médias ? : LIEN

L'armée syrienne entre dans la Ghouta orientale libérée [IMAGES CENSURÉES DANS LES MÉDIAS] : LIEN

Affaire Lafarge : «Le gouvernement français était impliqué, le programme était de renverser Assad» [BASSAM TAHHAN] : LIEN

Macron - CARABISTOUILLE (REMIX) : LIEN

Macron - CARABISTOUILLE (REMIX)


Perlinpinpin et carabistouilles

Hollywood, propagande, soft power et divertissement [Pierre CONESA]


Quels sont les liens entre la machine Hollywood et le pouvoir américain ? Quel récit national entretient le cinéma aux États-Unis ? Comment Hollywood fabrique l’ennemi ?

Avec Pierre Conesa, l’auteur de "Hollywar: Hollywood, arme de propagande massive".

jeudi 17 mai 2018

[Gazage en Syrie 4/5] – L’intervention héroïque de la Coalition



Voir aussi :
Syrie, mensonges et crimes d'état avec Richard Labévière : LIEN

Alain Corvez : "Cette guerre est voulue par les occidentaux pour masquer leurs échecs stratégiques" : LIEN

La réalité du conflit syrien expliquée à JJ Bourdin par Caroline Galactéros, spécialiste en géopolotique : LIEN

PIERRE LE CORF EST-IL MEDIUM ? : LIEN

Pourquoi ceux qui pleurent sur les 'rebelles' de la Ghouta se fichent-ils de cette jeune fille ? : LIEN

Vincent Lapierre : LA LIBERTÉ D'INFORMER EN RÉPUBLIQUE [2018]


Le 13 mai 2018 avait lieu la manifestation "Un an de Macron, ça suffit !" appelant à "l'unité" contre Macron et sa politique de "casse sociale". Tous les Français étaient ainsi appelés à manifester place de la République., à Paris. Tous ? Pas vraiment. Vincent Lapierre et son équipe l'ont constaté à leur dépens...

Hervé Juvin : France : le moment politique


Le vice président de Géopragma, Hervé Juvin présente son dernier ouvrage :”France, le moment politique : Manifeste écologique et social”. ( TV Libertés)

mardi 15 mai 2018

[Gazage en Syrie 3/5] – Une attaque chimique réelle ou fabriquée ?



Voir aussi :

Voici "l'armoire à pharmacie" des Casques Blancs [reçus à l'Elysée + Oscars à Hollywood] par PIERRE LE CORF : LIEN

Une députée démocrate accuse le gouvernement Obama de livrer des armes à Daech : LIEN

Les Etats-Unis n'ont aucune preuve de l'utilisation de sarin par le gouvernement syrien [J. Mattis . Ministre de la Defense US] : LIEN

"L'enquête sur les attaques chimiques en Syrie a été sabotée" - ambassadeur russe à l'ONU : LIEN


La gauche a-t-elle un avenir ? [Débat sur POLONY TV]


"Droit de question" avec JF Kahn, Henri Weber et Basile de Koch...
De Polony Tv en partenariat avec Causeur

lundi 14 mai 2018

Ambassade US à Jérusalem : Richard Labevière et Richard Abitbol confrontent leur analyse


A l'occasion du 70ème anniversaire de la proclamation de l'Etat d'Israël, l'ambassade US est inaugurée à Jérusalem, sur fond de violences. Pour RT France, Richard Labevière et Richard Abitbol confrontent leur analyse de la situation au Proche-Orient.

dimanche 13 mai 2018

Découvrez ce que cache la page Facebook privée du consul ukrainien à Hambourg (âmes sensibles s'abstenir)


Une vidéo d'Anatoly Shary, journaliste ukrainien en exil aux Pays-Bas, opposant au régime pro-UE de Petro Porochenko. (Trad. Thalie Thalie)

Voir aussi :
Ukraine : Des élus libres et des salariés heureux [VOSTFR] : LIEN

La vérité sur l'Ukraine exposée au parlement européen par une avocate ukrainienne : LIEN

Bureau du ministère ukrainien de l'intérieur - Département de Kiev : LIEN

Comme le magazine "Elle", le Guardian "glamourise" les néo-nazies ukrainiennes (Vidéo Sous-titrée français) : LIEN

Reportage-choc sur les exactions de l'armée ukrainienne : LIEN

L'Ukraine, la Crimée et les juifs : LIEN


Nouvelle tactique : Une militante des FEMEN utilise un bébé pour manifester sur la Place St Pierre de Rome


Un activiste FEMEN topless a tenté d'allaiter un bébé sur la place Saint-Pierre, dans la Cité du Vatican, dimanche. Elle a été rapidement arrêtée par la sécurité et emmenée loin de la zone malgré ses protestations. (Ruptly)

[Gazage en Syrie 2/5] – Des ONG "habituellement fiables" (Casques Blancs, SAMS, UOSSM)


Trouble Fait

Voir aussi :
La vidéo complète de la visite du centre des Casques Blancs par Pierre Le Corf : LIEN

[Gazage en Syrie 1/5] – Des preuves "irréfutables" : LIEN

Une journaliste britannique révèle la gigantesque intox médiatique sur Alep : LIEN

Tu meurs horriblement lors d'une fausse attaque au Gaz Sarin du "régime"... : LIEN

Roger Waters dénonce les faux "Casques Blancs" et la propagande pour les bombardements en Syrie : LIEN

[SYRIE] Exemple de mise en scène flagrante des Casques Blancs : LIEN

vendredi 11 mai 2018

[Gazage en Syrie 1/5] – Des preuves "irréfutables"


... Et alors, la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu ...

Voir aussi : 
[INCROYABLE] La journaliste de CNN qui détecte les armes chimiques en reniflant un cartable! : LIEN 

Les médias allemands plus prudents que les français sur la véracité de l'attaque chimique de Douma [Vidéo ZDF] : LIEN

Un reporter russe a retrouvé Hassan, victime de l'attaque chimique présumée de Douma : LIEN

Exemple de mise en scène flagrante des Casques Blancs : LIEN

jeudi 10 mai 2018

Sanctions économiques contre l'Iran : «La France est une des premières cibles»

De quels pays proviennent les tweets des soutiens de DAECH sur Twitter ?

Cliquer sur l'image pour l’agrandir
Si on observe, même attentivement, le résultat de cette étude du très sérieux Brooking Institute sur l'origine déclarée des tweets postés sur le réseau social de l'oiseau bleu, on peine à y trouver la moindre trace de l'Iran...

Pourtant, en écoutant le discours de Donald Trump justifiant la mise au panier de l'accord sur le Nucléaire iranien, je pensais trouver l'Etat Perse en bonne place...

Par contre, les Etats-Unis sont biens placés, au pied du podium, se faisant souffler la 3eme place par l'IraK...

Le Royaume-Uni se taille une place honorable. Les pro-djihadistes français, par contre, ont l'air d’être au courant de l'intense surveillance d'internet qui règne dans notre beau pays de Liberté et je les soupçonne fortement de rechigner à renseigner fidèlement leur localisation...

mercredi 9 mai 2018

Syrie: deux morts et 14 blessés après une attaque des "rebelles modérés" à Damas


Les terroristes djihadistes présentés par les médias comme de simples "rebelles" continuent de faire des victimes innocentes dans la capitale syrienne, dans l'indifférence des mêmes médias occidentaux, plus prompts à relayer les faux gazages du "régime" mis en scène par l'officine de propagande saoudienne nommée "casques blancs".

Deux civils ont été tués et 14 autres blessés après une attaque des "rebelles" anti-Assad visant des quartiers résidentiels de Damas, selon l'agence de presse arabe syrienne SANA.

La vidéo montre les restes complètement détruits d'une voiture et un pompier pulvérisant encore un bus brûlé sur la place Al-Maysat, ainsi qu'une voiture endommagée et une rue couverte de débris sur la place Al-Marjeh.

Frédéric Pichon décrypte le discours de Trump sur l'accord nucléaire iranien : "Trump mélange un peu tout"


Entretien avec Frédéric Pichon, spécialiste du Moyen-Orient. Réagissant à chaud à la décision de Trump de se retirer du JCPOA, l'accord sur le nucléaire iranien, Frédéric Pichon estime que le président américain a donné des gages à Israël, tout en laissant une porte ouverte à une renégociation.

lundi 7 mai 2018

La vérité sur l'avenir des retraites en France et dans le monde [Olivier Delamarche]


Olivier Delamarche : "La retraite à 80 ans, cela vous pend au nez"

[POLITIQUEMENT INCORRECT] La police américaine est-elle vraiment raciste ?


S'il y a bien un lieu commun concernant les USA, c'est que sa police est violente, raciste et qu'elle tire avant de réfléchir. Les afro-américains seraient les premières victimes de cette violence raciste comme le dénoncent des mouvements citoyens comme Black lives matter (Les vies noires comptent). Mais qu'en est-il au niveau statistique ?

LaChroPol

Sources :
Base de données du Huffington Post:
https://www.washingtonpost.com/graphics/national/police-shootings/

Etude de Roland Fryer:
http://www.nber.org/papers/w22399.pdf
http://www.nber.org/data-appendix/w22399/FINAL_appendix.pdf

samedi 5 mai 2018

Roger Waters : "Le Système est fait pour encourager les sociopathes à prendre le pouvoir et à nous contrôler"

Le co-fondateur de Pink Floyd vient de débuter une nouvelle tournée mondiale. Il se confie à 7 jours BFM sur ses souvenirs du groupe, sa décision de le quitter, et jette un regard très critique sur le monde politique.

Voir aussi :
Roger Waters dénonce les faux "Casques Blancs" et la propagande pour les bombardements en Syrie : LIEN

Alain Juillet (ex-DGSE) : Guerre économique : Qui a désarmé la France ?


Le Samedi Politique avec Elise Blaise :
Espionnages industriels, vol de données, mises sur écoute... Quand on parle d'intelligence économique, on a vite fait de parler des fantasmes d'agent secret.
Qu'en est-il vraiment ? Quelles sont les méthodes employées, dans quel but ? La France est-elle au niveau ?

Alain Juillet, ancien patron du renseignement à la DGSE, et conseiller en intelligence économique auprès du premier ministre Jean-Pierre Raffarin, nous dira tout.

TVL

VOIR AUSSI : 

Autopsie d'une trahison d'état : Comment Macron a vendu Alstom aux américains : LIEN

ALSTOM : Coups bas de l’État au service des entreprises américaines ? : LIEN

Présidentielle 2017 : Tout savoir (ou presque) sur le parcours de Macron : LIEN

vendredi 4 mai 2018

Syrie: Des centaines de mines trouvées portant la marque de l'OTAN [Centre russe de réconciliation pour la Syrie]


Une opération de déminage a vu des centaines d'explosifs exposés mercredi à Douma, suite à la libération de la ville des milices islamistes de Jaysh al-Islam.

Selon le Centre russe de réconciliation pour la Syrie, les démineurs syriens ont jusqu'à présent détecté et désamorcé un total de 1200 mines, 1,5 tonnes de matériel explosif et quatre mille engins explosifs de fabrication artisanale.

Le centre a également signalé qu'un arsenal laissé par les djihadistes comprenait des mines antipersonnel portant les marques des fabricants des pays membres de l'OTAN.

Le processus de déminage de Douma devrait prendre au moins trois mois complets, a déclaré le Centre russe pour la réconciliation des parties adverses en Syrie.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que l'évacuation de plus de 21 000 militants et membres de leurs familles a pris fin le 13 avril.

Syrie: l'armée syrienne divise en deux les forces de Daech au sud de Damas


L'Armée Arabe Syrienne (AAS) a déclaré jeudi qu'elle avait fait un gain significatif à al-Hajar al-Aswad en séparant une poche de combattants de l'Etat islamique (EI/DAECH, anciennement ISIS / ISIL) d'un point stratégique clé à seulement quelques kilomètres au sud de Damas, selon l'agence de presse syrienne SANA.

Les unités de l'armée auraient attaqué les tanières fortifiées de Daech à al-Hajar al-Aswad à partir de deux directions accompagnées d'une artillerie précise et de frappes de missiles.


jeudi 3 mai 2018

Fake news, désinformation et Union européenne


Le Brexit, l’élection américaine, l’affaire Cambridge Analytica ont dévoilé des pratiques d’influence jusqu’alors inconnues sur les réseaux sociaux. Pour en débattre, Rachel Marsden recevait François-Bernard Huyghe, spécialiste de communication et de cyberstratégie à l'IRIS.