mardi 19 janvier 2010

Shoah bizness (II)

Un des sous-marins nucléaires Dolphin, gracieusement offerts par l'Allemagne à l'état sioniste en 1999

Voici donc maintenant la possibilité réelle que des sous-marins israéliens équipés d'armes nucléaires patrouillent bientôt dans le golfe Persique.
Est-ce que les États(soi-disant)Unis et le reste de ce qui est considéré dans les médias dits "occidentaux" comme "la communauté internationale" vont condamner cet acte flagrant de provocation et de prolifération nucléaire, un acte qui, bien qu'il n'ait pas encore eu lieu (autant que nous sachions), est beaucoup plus proche de la réalité que toutes les armes nucléaires iraniennes quasi-quotidiennement condamnées tant par les gouvernements que par les susnommés médias dits "occidentaux"?


Israël veut acheter (*) un sixième sous-marin allemand

TEL AVIV, Israël, 18 janvier (UPI) - Israël discute de l'achat d'un sixième sous-marin Dolphin à l'Allemagne, ce qui alimente la crainte que l'Etat juif se prépare à un long conflit avec l'Iran, d'après des sources officielles.

La marine israélienne a trois Dolphins en service, et tous sont sensés être capables de lancer des missiles de croisière de fabrication américaine à têtes nucléaires Harpoon.
Deux autres Dolphins sont en cours de construction pour Israël au chantier naval Howaldtswerke-Deutsche Werft à Kiel et sont prévus pour livraison en 2012.

Le nouvel achat est prioritaire dans l'agenda du Premier ministre Binyamin Netanyahou, qui est arrivé à Berlin lundi, avec une équipe de ministres de haut rang pour une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak devrait demander aux Allemands de financer le coût de 700 millions $ d'un Dolphin suplémentaire, une proposition susceptible de rencontrer une certaine réticence allemande.
Berlin, qui se considère moralement obligé d'aider Israël à cause de l'Holocauste, a subventionné largement les précédentes acquisitions israéliennes de ses Dolphins. Mais il y a eu un effondrement de l'économie mondiale depuis.
«Nous attachons une grande importance à nos relations avec l'Allemagne en raison de leur impact économique et politique et surtout à cause de la sécurité d'Israël", a déclaré M. Netanyahu avant de quitter Tel Aviv.

En Octobre Israël a signalé avoir demandé aux Allemands de leur fournir, gratuitement, deux corvettes "furtives" de 2200 tonnes armées de missiles anti-navires et d'autres systèmes capables de frapper des cibles terrestres.

Le quotidien allemand Hannoverersche Allgemeine Zeitung rapportait à l'époque qu'aucune décision n'avait été prise par Berlin sur les corvettes MEKO qui sont construites au chantier naval Blohm und Voss à Hambourg.

Des sources militaires israéliennes ont indiqué que le nombre optimal de Dolphins, les systèmes les plus coûteux dans l'arsenal militaire israélien, est de neuf.
En cas de confrontation avec l'Iran, cette acquisition permettrait aux Israéliens de maintenir trois ou quatre des sous-marins en même temps en mer mer d'Oman au large des côtes sud de l'Iran.

Les trois Dolphins actuellement déployés ont déjà transformé la marine israélienne d'une simple force côtière opérant en Méditerranée et en mer Rouge en une troisième force stratégique aux cotés de l'armée de l'air et des missiles balistiques.
Mais avec seulement trois sous-marins, les Israéliens ne peuvent faire stationner qu'un seul vaisseau à la fois en mer Rouge ou en mer d'Arabie.

Cela pourrait fournir un soutien pour une frappe militaire préventive qu' Israël pourrait déclencher avec des armes conventionnelles contre les infrastructures nucléaires de l'Iran pour l'empêcher de se doter d'armes nucléaires - mais pas plus.

Les Dolphins sont sensés pouvoir transporter seulement 10 missiles Harpoon. Donc, à moins que les trois sous-marins soient déployés en même temps en mer d'Arabie, la puissance de feu d'un seul vaisseau serait extrêmement limitée si ses missiles étaient armés d'ogives nucléaires.

Une plus grande flottille de Dolphins permettrait aux Israéliens de baser plusieurs d'entre eux à Eilat dans le golfe d'Aqaba, le seul port israélien de la mer Rouge.

Les Dolphins - désigné "type-212" par les Allemands - transportent un équipage de 35 personnes et ont un rayon d'action déclaré de 4500 kms.
Il y a eu des rapports, aucun confirmé de source indépendante, que certains de ces vaisseaux ont été équipés de missiles de croisière israéliens d'une portée de 1500 kms et ont vus leur portée étendue à 3000 kms.

L'un des sous-marins israéliens a transité par le canal de Suez, de la base Dolphin de Haïfa en Méditerranée à la Mer Rouge pour la première fois l'été dernier, montrant l'intention d'Israël de déployer des Dolphins en mer d'Arabie.

Les submersibles ont été escortés par des navires de la marine égyptienne, un message clair du Caire, qui craint également un Iran doté de l'arme nucléaire, que l'Égypte ouvrirait le passages stratégique aux navires de guerre israéliens dans l'éventualité d'une crise majeure concernant la République islamique.

Ceci donnerait aux Israéliens un raccourci vital pour un déploiement naval dans la mer Rouge plutôt que d'avoir à faire le long détour de la Méditerranée à la mer d'Arabie autour du cap de Bonne-Espérance à la pointe sud de l'Afrique. (trad. :BDGD)

(*) : Entendre bien sûr : "acquérir gratuitement", en langage diplomatique et commercial israélien. (Note de BDGD)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire