samedi 31 décembre 2016

Le Mossad confirme : les terroristes d'al-Qaïda sont soignés en Israël


Quand Efraim Halevy, ancien directeur du Mossad, répondait aux questions sur les combattants rebelles syriens traités dans des hôpitaux israéliens. (Al Jazeera, émission UpFront du 31/05/2016)

vendredi 30 décembre 2016

Vidéo exclusive de la célèbre Mosquée des Omeyyades d'Alep après 4 ans d'occupation djihadiste


Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro et spécialiste du Moyen-Orient, s'est rendu à Alep et a rapporté des images de la Mosquée des Omeyyades, transformée en champs de bataille et complètement détruite. [Note de Bertrand : Détruite par les "rebelles modérés" choyés par les médias à la botte de BHL!]

Voir la comparaison de l'état d'Alep Est avant et après l'occupation par les mercenaires des saouds surnommés "rebelles modérés" :

N'oubliez pas de vous abonner à ma chaine pour ne manquer aucune vidéo :
Chaine Youtube de Bertrand
Facebook
@BGaideclin

jeudi 29 décembre 2016

Syrie : Alep est libérée – Les problèmes de la Turquie augmentent



Comme prévu par les forces russes, Alep-Est a été libéré avant Noël. C’en est fini des décapitations par les Takfiris d’Alep-Est. A la place, il y a eu une messe de Noël dans la cathédrale Saint Élie, en partie détruite, de la vieille ville.

Au total, environ 88 000 personnes ont quitté la zone pendant l’évacuation d’Alep-Est. Selon le Comité international de la Croix-Rouge, quelque 35 000 (13 000 militants et leurs familles immédiates) sont parties vers des zones tenues par al-Qaïda dans le gouvernorat d’Idleb. L’Organisation de secours humanitaire de l’ONU a constaté que 54 000 personnes sont entrées dans Alep-Ouest qui est tenue par le gouvernement.

Actuellement, la zone est fouillée par des équipes de sapeurs-démineurs qui ont trouvé des bombes bien cachées. Plusieurs ont explosé et tué des dizaines de soldats de l’armée syrienne. On a découvert des charniers où s’entassaient des corps de soldats syriens et de civils exécutés par al-Qaïda, Ahrar al Sham et d’autres groupes soutenus par les États-Unis, vraisemblablement peu de temps avant leur évacuation. Le gouvernement syrien aurait voulu négocier leur libération avant l’évacuation. Mais il était plus que probable que la prolongation de la présence des Takfiris pendant les négociations aurait engendré beaucoup de morts supplémentaires et, par ailleurs, la politique internationale exigeait une solution rapide de la crise.

On a trouvé de nombreux entrepôts d’armes et de nourriture ainsi que des cliniques de soins intactes. Les combattants et leurs familles étaient de toute évidence très bien approvisionnés et équipés pendant que le reste de la population manquait de tout. La valeur des armes et les munitions trouvées (vidéo d’une seule cachette – 1, 2) – fabriquées principalement en Bulgarie, payées par les Saoudiens et transportées et distribuées par les États-Unis – est estimée à environ 100 millions de dollars.

Les forces turques et certaines de leurs forces islamistes syriennes par procuration tentent de prendre al-Bab, à l’est d’Alep, aux forces d’État islamique. Leur opération « Bouclier de l’Euphrate » rencontre beaucoup de difficultés. Leurs forces par procuration se sont enfuies au lieu de combattre ISIS. Le 22 décembre, un kamikaze a tué environ 16 soldats turcs. Au total, quelque 80 à 90 soldats turcs ont été tués pendant cette courte campagne – plus de pertes que les Russes en ont subies depuis le début de leur campagne en Syrie, il y a plus d’un an. Dix des chars les plus modernes de l’armée turque, des Léopard 2A4 de construction allemande, ont été endommagés ou détruits par les forces d’ISIS. Ces dernières utilisent des missiles antichars TOW fabriqués par les États-Unis et fournis par la CIA aux « rebelles modérés » qui combattent le gouvernement syrien. Des images réalisées par ISIS de dégâts causés par les combats dans Al-Bab montrent des « Casques blancs » soutenus par G.B. / U.S. en train de faire des opérations de « sauvetage ».

L’armée turque vient d’envoyer 500 forces spéciales supplémentaires ainsi que de l’artillerie pour prendre al-Bab. Les avions turcs ne sont pas autorisés dans l’espace aérien syrien et les États-Unis ont refusé tout soutien aérien à la Turquie. Aujourd’hui, les forces aériennes russes (!) ont offert un soutien aérien aux troupes turques qui combattent ISIS à al-Bab. (Rappelez-vous que les propagandistes néo-cons prétendaient que la Russie donnait un soutien aérien à ISIS.)

Dans l’est de la Syrie, ISIS essaie à nouveau de prendre l’enclave détenue par le gouvernement à Deir Ezzor, mais n’a pas réussi jusqu’à présent à faire la moindre avancée. Les forces kurdes des YPG et des groupes mercenaires tribaux qui portent le nom (assez amusant) de Forces démocratiques syriennes, toutes deux sous commandement américain, s’approchent lentement de la ville de Raqqa tenue par ISIS.

Peu de temps avant Noël, le président des États-Unis a signé une nouvelle directive autorisant la distribution de systèmes portables de défense anti-aérienne (Manpads) aux « rebelles modérés » en Syrie. Comme pour les TOW que la CIA a distribués aux « rebelles modérés », certains de ces MANPADS finiront inévitablement dans les mains d’ISIS et il y a un risque qu’ils soient utilisés contre des avions civils en dehors de la Syrie. Les YPG / SDF kurde veulent également de telles armes bien que leur seul ennemi potentiel qui possède des forces aériennes soit l’armée turque de l’OTAN. Les Russes considèrent la distribution de MANPADS à leurs ennemis en Syrie comme un « acte hostile » et réagiront probablement en conséquence.

Avec l’augmentation de ses pertes en Syrie, le président turc Erdogan se met à accuser les États-Unis de soutenir ISIS et d’autres groupes terroristes en Syrie – les groupes qu’Erdogan lui-même avait soutenus jusqu’au coup d’État contre lui probablement inspiré par les États-Unis. Ses incessants revirements idéologiques (pro-ISIS / anti-ISIS, pro-russe / anti-russe / pro-russe, etc.) affectent ses partisans. (Les problèmes économiques n’aident pas non plus.) On peut penser que l’assassinat récent de l’ambassadeur russe en Turquie par un policier islamiste est la conséquence de cette confusion.

Les partisans d’Erdogan ne sont pas les seuls à ne plus s’y retrouver entre les différents acteurs, alliés et intérêts en Syrie. Elijah Magnier a fait un topo de fin d’année perspicace sur l’actuel « équilibre régional et international au Levant ». La première partie couvre Les revirements turcs dans la guerre syrienne et la deuxième partie Le rôle de la Russie dans la guerre syrienne et les différences dans la tactique envers l’Iran. Il conclut :

Il y aura encore des combats en Syrie mais on peut voir se dessiner un accord de paix à l’horizon 2017. Parfois, la diplomatie nécessite le langage des armes et du feu pour imposer la paix aux participants. Une chose est certaine: les djihadistes ne déposeront pas les armes pour la bonne raison que cela ferait disparaître l’essence de leur idéologie : ils seraient obligés de quitter la Syrie pour un autre pays.

Le premier choix des Takfiris qui quitteraient la Syrie serait la Turquie où ils ont une base de soutien et de nombreux partisans de leur idéologie. Avec sa guerre contre la Syrie et son soutien aux islamistes radicaux, Erdogan a placé son pays dans la situation même où le Pakistan s’était mis lorsque Muhammad Zia-ul-Haq soutenait les Moudjahidines fournis par la CIA en Afghanistan contre le gouvernement afghan progressiste, en 1978. Résultat, le Pakistan fait face, depuis, à une insurrection lente, bouillonnante et mortelle. Il faudra probablement des décennies à la Turquie pour débarrasser le pays autrefois laïc d’un tel cancer mortel.

Traduction : Dominique Muselet
Source Moon of Alabama

mercredi 28 décembre 2016

Pierre Le Corf : Le Noël d'un humanitaire à Alep



Le contraste de fêter Noël en distribuant des cadeaux au milieu de quartiers détruits m’a vraiment beaucoup ému. Parfois j’ai l’impression de passer d’un monde à un autre, une photo pour en témoigner. Je l’ai écrit il y a deux jours mais il y a ce petit quelque chose d'extraordinaire quand de l’obscurité la plus totale surgissent des couleurs, des gamins et des sourires, des cris qui arrachent le silence … voilà plusieurs jours que nous distribuons ces cadeaux et que je rencontre de nouvelles familles qui me racontent leurs témoignages ici, tellement de gens sont arrivés ici.

C’est un sentiment d’impuissance terrible quand vous entendez ces gens vous raconter (et je vais publier les témoignages vidéo pour ceux qui voudraient essayer de me faire taire) qu’ils se faisaient affamer alors que les terroristes avaient 1 an de nourriture, que n’importe qui pouvait aller en prison et être torturé pour un oui ou un non avec la sharia à leur sauce (car les vrais musulmans ne prêchent pas la mort, l’esclavage etc les méthodes des terroristes portent le doute sur des millions de personnes et génère des problèmes en boucle qui mènent beaucoup à se marginaliser, à se radicaliser), sharia comme unique loi (la dernière famille, pour avoir supplié de la nourriture à Al Nosra), êtres utilisés au quotidien comme boucliers humains, les enfants n’allaient pas à l’école ils allaient à la mosquée pour leur apprendre le djihad avec des Sheikh, que la nourriture était vendue 100 fois son prix par les terroristes, que les écoles servaient de stocks d’armes, que les hôpitaux et médicaments étaient réservés aux terroristes (et ce sont des dizaines de milliers de kilos de médicaments qui ont été retrouvés ici) que les faux « white helmets » qui ont failli obtenir le prix Nobel de la paix étaient en majorité des terroristes et qu’ils n’aidaient les civils que devant la caméra (ainsi que les volaient), la majorité du temps ils étaient au service des combattants, des mariages forcés, des répudiations forcées, des humiliations, viols, violences. Le pire c’est que beaucoup sont morts en essayant de s’échapper, abattus par les terroristes.

Des fantômes. Voilà des mois que j’essaye de transmettre les témoignages de ces Syriens, tant de gens que j’ai vus mourir, la peur au quotidien et finalement l’ignorance du monde, cette guerre a effacé tellement de vies, tellement de choses qui faisaient des personnes des humains, humains qui ont vécu en fantôme ici pendant ces dernières années, de l’Est et de L’Ouest sans exception. Finalement est-ce que l’on vous a parlé d’humains pendant cette guerre sinon à travers des chiffres ou des photos à sensation? Non, on vous a montré ce que vous vouliez voir, ce que vous vouliez entendre et on vous a manipulé, on a instrumentalisé votre amour pour des objectifs purement politiques et financiers, on a détruit un pays et de nombreuses générations pour rien. Je l’ai répété pendant des mois, j’ai été fortement attaqué et continue de l’être par des médias (je suis un espion payé par Damas et Moscou pro-Bachar et illuminé et et et) mais je m’en fiche, vous devez absolument ouvrir les yeux sur ce qui se passe ici, ce qui s’est passé dans tout Alep. Je le répète, qui est le mieux placé pour vous dire ce qu’ils ont vécu, des familles Syriennes ou des médias qui n’ont encore une fois jamais mis un poil de cul ici et qui dans la plus immonde ignorance ou malveillance donnent la parole à des terroristes dans nos médias pour orienter le public.

On a reçu le faux maire d’Alep à l’Elysée (élu par des terroristes), on à reçu les « White Elmets » à l’Elysée en grand partie des terroristes eux-même de Al Nostra (Al Qaïda), on éteint la Tour Eiffel pour le dernier quartier d’Alep Est majoritairement composé de 3 groupes armés (regardez sur google) Jabhat Al Norsra, Fatah Al Islam, Nouredine Zinki, sois disant pour la démocratie, les civils, mais est-ce que vous savez que ces civils qui restaient dans les quartiers de l’Est n’étaient plus (à 90% env) que les familles des combattants sinon derniers otages? On a encouragé le terrorisme en éteignant notre symbole national. Ca me tue, je me répète mais en France les mêmes groupes sont appelés terroristes alors qu’ici on les qualifie de rebelles.

Ne venez plus me parler de révolution, s’il y a des gens honnêtes qui voulaient au départ des réformes, et non un changement de gouvernement pour la majorité, car si à chaque fois que les Français voulaient des réformes il fallait changer de gouvernement … et oui, celui-ci n’est pas parfait mais on est loins de pouvoir donner l’exemple. Ca va me couter cher ça je le sens mais c'est une réalité, la population de Syrie soutient son gouvernement et son président en majorité aujourd'hui. Demandez à n'importe qui ici. C'est trop facile de venir faire la guerre chez les autres en annonçant que c'est pour délivrer un pays d'un vilain dictateur qui porte l'enfer sur son dos. Et puis les choses roulent en boucle depuis l'Irak. Avant la guerre ce pays était parmi les 3 les plus sûrs au monde, des touristes par millions, un fort pouvoir d’achat, pas de dettes et le carrefour du commerce. Bref, on trouvera plein de choses à redire là-dessus mais ce n'est qu'une constatation, faites-en ce que vous voulez.

Il n’y a plus de rebelles depuis des années ici à Alep en tout cas. Vous me posez tous des questions sur Bana (honteusement utilisée) qui pose gaiement avec les terroristes de Nouredine Zinki qui il n’y a pas si longtemps arrachait au couteau de cuisine la tête d’un garçon de 12 ans sois disant parce qu’il soutiendrait Bachar Al Assad (et qui n’a jamais écrit par elle-même les tweets pourtant tant relayés, et ne me parlez pas de sa mère qui est proche de Nouredine Zinki) sinon je précise que c’est ce qui attend chacun à l’Ouest d’Alep, simplement pour y être géographiquement, on l’a constaté avec les roquettes les bonbonnes de gaz montées en roquettes, les mortiers, les balles explosives qui tombaient au quotidien ne tuant que des civils, tous les jours des dizaines de civils de familles de gamins (dont vous n’avez jamais entendu parlé n’est-ce pas? Pourquoi le avions bombardaient les zones terroristes, … démocrates, pardon? Parce que tous les jours les gens étaient massacrés ici. Pourquoi les civils mouraient tous les jours à L’Est? Parce qu’ils se retrouvaient au milieu de cette merde sans nom et étaient utilisés comme boucliers humains (les hôpitaux, écoles servaient de quartiers généraux pour les terroristes, pratique non?) et le pire c’est que les terroristes, au-delà de garder les gens en otage sous ce déluge de feu ils se servaient des cadavres, des enfants etc pour faire du marketing. Les bombardements d'un côté comme de l'autre étaient horribles mais vous devez comprendre pourquoi, non pas de tout banc ni de tout noir.

On les fait tous passer pour des victimes, des héros, qui apportent la liberté, la démocratie simplement pour justifier un changement de gouvernement et toutes les actions menées dans ce sens, quitte à sacrifier des centaines de milliers de vies et utiliser les morts pour transformer votre amour en haine. Je suis triste en écrivant, ceux qui lisent ce que j’écris depuis ces derniers 10 mois savent pourquoi. Quoi qu’il arrive ici, j’espère que vous garderez vos yeux et vos coeurs ouverts pour les gens ici, la guerre n’est pas finie, il y a eu un prix à payer pour libérer les gens d’Alep, beaucoup vivent sans rien et beaucoup paieront de leur vie cette paix que l’on espère tous ici. J’ai aussi peur que ce que l’on a encouragé ici dans des objectifs géopolitiques ne nous revienne comme un boomerang.

Je suis désolé d’écrire un peu fouillis mais ça me met en colère et je n’ai même pas envie de me relire.

Je vous invite à vous faire une opinion, je ne vous demande pas de me croire ni de me faire confiance mais de garder une oreille attentive aux témoignages de ces gens. Ca fait longtemps que je me bats comme d’autres pour entre autres transmettre la réalité, je refuse que la Syrie soit vue comme ça, je refuse que l’on salisse la vie de tous ces gens qui sont encore en vie et qui en ont tant bavé ou celle de ceux qui ont payé de leur vie la passivité agressive de l’Occident.

We are superheroes

lundi 26 décembre 2016

Alep libérée !


Alep n'est pas tombée mais a été libérée, comme le déclare Mgr Jean-Clément Jeanbart, archevêque d'Alep.
Un reportage exceptionnel de Charlotte d'Ornellas dans lequel les habitants d'Alep s'adressent directement à la France..

dimanche 25 décembre 2016

Noël 2016 : Le président Assad visite le monastère chrétien de Sednaya


Pour célébrer Noël, le président syrien Assad et son épouse ont rendu visite aux religieuses du monastère 'Notre Dame de Sednaya'.
Les Chrétiens représentent environ 10% de la population syrienne.
Le monastère de Sednaya est un des plus anciens du moyen-orient et donc, du monde. C'est un centre de pèlerinage connu dans le monde entier qui contient des icônes de la vierge Marie attribuées à St Luc.
Le monastère a été en partie endommagé pendant le conflit.

Conférence des Econoclastes à Marseille (Delamarche, Schmid, Béchade, Meilhan)


Olivier Delamarche et Loïc Schmid


Philippe Béchade et Nicolas Meilhan
Conférence du 18 octobre 2016.

samedi 24 décembre 2016

Donald Trump vous souhaite un Merry Trumpmas! (MàJ 25/12)


Donald déplore les "Happy Holidays" et autres expressions politiquement correctes.
Il veut redonner aux américains un "Merry Christmas Great Again"...


Joyeux Noël à tous!

Pierre Le Corf : A Alep, les gens veulent célébrer Noël et tourner la page

Le sapin de Noël d'Alep
Pierre Le Corf, fondateur de l'ONG humanitaire WeAreSuperheroes et seul Français vivant à Alep-Ouest depuis des mois, raconte à Sputnik comment Alep libérée se prépare pour célébrer Noël et nous montre 1.200 cadeaux destinés aux enfants. 


Le programme du premier Noël dans la ville syrienne d'Alep, chacun l'a trouvé à sa manière, surtout les gens sortent beaucoup plus dans la rue, se retrouvent vraiment à l'extérieur, s'est réjoui l'humanitaire français et témoin oculaire des faits Pierre Le Corf.

« Les gens peuvent se sentir presqu'en sécurité, même si on sait que ce n'est pas tout à fait fini. Mais les gens sont vraiment heureux. Et il y a une particularité, c'est que tout le monde voit un vrai nouveau départ, une page qui se tourne », a affirmé le dirigeant de la mission humanitaire.

Selon lui, « avant, d'une certaine heure à une certaine heure, les gens n'osaient plus sortir, comme on recevait beaucoup de roquettes ». « Quelqu'un a posé une bombe à côté de l'arbre et du coup, ça a explosé sans faire de dommage, juste une partie de trottoir qui a sauté, mais… la guerre reste là dans un sens, parce que ce n'est pas fini. Mais les gens sortent (…) certaines familles vont au parc. (…) Ça, c'est fou de voir tant de monde dans la rue, de voir tant de gens dehors », a poursuivi M. Le Corf.

Les bonbons, les voitures pour les enfants, les poupées, les supermen, les ballons, les cordes à sauter, les machines à faire les bulles — les enfants d'Alep n'ont pas tardé à savourer le quotidien redevenant paisible dans leur ville.

« Il y a une particularité à Alep : c'est que tout le monde avant la guerre vivait ensemble, mais vraiment vivait ensemble c'est-à-dire que les églises sont collées aux mosquées, ici il n'y a pas de différence entre les gens. Il n'y a pas de différence même entre les gens de l'est. Pour certains, c'est encore difficile de "mettre un pied" dans la vie à l'ouest parce qu'évidemment ils découvrent une nouvelle vie », a reconnu Pierre Le Corf. D'après lui, « le message, (…) c'est que les gens n'en veulent à personne. Autant il y a eu pendant ces derniers mois, ces dernières années beaucoup de rancœur parce qu'au quotidien les terroristes tiraient ici, les gens mourraient, les enfants, les familles, autant les gens sont vraiment prêts à tourner la page parce qu'ils savent que c'est une libération c'est-à-dire que tout le monde s'est retrouvé ensemble ».

La ville d'Alep a été libérée grâce aux efforts de l'armée syrienne et de ses alliés, notamment de la Russie et de l'Iran, d'après le président syrien Bachar el-Assad.

Syrie : La preuve de l'utilisation d'enfants comme boucliers humains par les "rebelles modérés" [Mis à Jour + Bonus!]


Dans cette vidéo, diffusée en février 2014 par la propagande syrienne anti-Bachar, on peut voir un groupe d'enfants tirer eux-mêmes un obus de mortier au moyen d'une ficelle alors qu'ils sont positionnés à quelques mètres du lanceur. Il leur est au préalable récité quelques sourates affectionnées par les djihadistes ainsi que des malédictions contre le tyran et son régime, responsables présumés de tous leurs malheurs. La propagande présente cet acte aussi ignoble que pathétique comme la "vengeance" des victimes contre les "bombes-barrils" (1) soi-disant larguées au hasard par les hélicoptères de l'armée (toujours selon la propagande des 'rebelles' reprise par tous les médias occidentaux).



Il est évident que si les syriens ou russes (qui essaient d'éviter au maximum les bavures contre les civils, celles-ci étant complètement contre-productives) repèrent l'origine du tir et ont le malheur de répliquer, "l'Armée Syrienne Libre" (ASL) se précipitera pour le signaler à son fidèle relais, l'OSDH, basé à Coventry, dans la banlieue londonienne qui se chargera, comme il se doit, d'en abreuver les médias occidentaux, toujours avides de dénoncer les "crimes atroces du régime contre de pauvres civils innocents".

(Certains lecteurs m'ont fait remarquer que cette vidéo datait de 2014 et non de 2016, comme précédemment indiqué, merci à eux, qui grâce à leur vigilance m'ont permis de corriger cette erreur. Par ailleurs, cette vidéo a été depuis détournée par la propagande israélienne, la faisant passer pour une vidéo du Hamas filmée à Gaza, ce qui est totalement faux, ce sont bien des images de Syrie, comme le prouve le drapeau djihadiste bien visible au début de cette version plus complète.)
PS : Pour les sceptiques indécrottables (qui ont bien raison car il faut toujours tout vérifier!), voici mes sources : Indian Express ; The Mirror et Haaretz

(1) BONUS : 
La fumée des fameuses "bombes-barrils", si effrayantes, que les médias nous montraient en permanence, flottant au dessus d'Alep Est :



(2) Sur l'idée d'un commentateur perspicace (Guy ci-dessous), je ressors des archives un article de novembre 2015 avec une vidéo de Syrian Girl qui montrait bien, déjà, le degré de "modération" de "l'armée syrienne libre" :

Syrie : Les "rebelles modérés" utilisent des femmes comme boucliers humains

vendredi 23 décembre 2016

La Vérité sur la Syrie : Non, Alep n'est pas "tombée" !


Non! Ce que disent les médias est un mensonge, Alep, plus ancienne cité du monde, plus vieille même que l'antique Jéricho, n'est pas tombée. Alep est libérée !
Hommage au peuple résistant, aux héros de l'armée syrienne, aux amis russes, iraniens, irakiens et libanais!
N'oubliez pas d'actionner les sous-titres et vous abonner pour soutenir la chaine!

Merci à Syrian Girl pour son inlassable travail de vérité dans ses vidéos : Suivez sa chaine https://www.youtube.com/channel/UC4un...
Merci à Pierre Le Corf pour son courage et son travail pour les civils oubliés d'Alep Ouest
Pour aider Pierre : We are superheroes : https://www.facebook.com/heroesworldt...
Merci à vous, lecteurs du Blogue pour votre soutien,
Suivez-moi sur Facebook : Bertrand Riviere 
Twitter : @BGaideclin

Pour ceux qui souhaitent me soutenir dans mon travail :






 


Donbass : Graham Phillips sous les bombes ukrainiennes à Debaltsevo (22.12/2016)


Reportage de Graham Phillips dans les tranchées du front du Donbass en pleine attaque de l'artillerie ukrainienne qui viole quotidiennement le cessez-le-feu conclu à Minsk dans le silence assourdissant des médias occidentaux, comme il se doit.

MàJ : La vidéo de Patrick Lancaster, autre reporter présent avec Graham le même jour (vue sous un autre angle) :



(à suivre...)

jeudi 22 décembre 2016

Alep : Eric Denécé dénonce la falsification de l'information par les médias (LCI 21/12/2016)


Le 21 décembre 2016 sur LCI, Eric Dénécé (Directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement - CF2R) [Pas vraiment un expert "anti-système" - NdB] dénonçait la falsification par les médias français de la crise d'Alep, devant Yves Calvi, paniqué à l'idée d'être "en train de faire une émission révisionniste".

Interview intégrale d'Eric Dénécé : LIEN

Donald Trump et les Médias [Vidéo 2/2]


Analyse de la réaction du monde politico-médiatique à l’élection de Donald Trump, aux travers des JT du 13H et du 20H de France2 du 9 novembre 2016 : le jour du drame

Voir la première partie :

Donald Trump et les Médias [Vidéo 1/2]

«Vous n'êtes arrivés à rien» : un journaliste tacle la diplomatie US sur la question syrienne


Bradley Klapper, un journaliste de l'Associated Press, n'y est pas allé quatre chemins pour interroger le porte-parole du Département d'Etat américain John Kirby sur les progrès réalisés par les Américains en Syrie.

mardi 20 décembre 2016

Alexandre Orlov : "Il y a eu autour du drame d'Alep beaucoup de désinformation"


Alexandre Orlov : "Hélas, nos ennemis ne... par Europe1fr
Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France se confie sur les attentats d'hier à Berlin et Ankara.

USA : Trump officiellement élu, quatre grands électeurs refusent de voter pour Hillary!


Les hackeurs russes ont encore frappé! 
4 grands électeurs de Washington refusent de voter pour Hillary.

Après sa défaite électorale du 9 novembre, le camp démocrate d'Hillary Clinton (prononcez Clain-Thon) a tenté les manifestations violentes organisées par l'Open Society de G. Soros, mais cela n'a pas marché ; le recompte des voix dans le Wisconsin (prononcez Wiscon-sein), mais cela a donné une victoire encore plus large à Donald Trump ; le retournement du vote du collège électoral, mais cruelle ironie : les rares défections du vote de lundi dernier étaient, suivant le décompte encore partiel des médias américains, plus nombreuses dans le camp démocrate que dans le camp républicain. Dans l’Etat de Washington (ouest), qu’Hillary Clinton avait emporté haut la main, un tiers des 12 grands électeurs n’ont ainsi pas voté en sa faveur...

Hillary Clain-Thon : Quatre défaites en une seule élection!

Eva Bartlett répond aux accusations de la presse contre son discours à l'ONU


La journaliste canadienne qui a critiqué la couverture médiatique de la crise syrienne lors d'un récent sommet de l'ONU répond aux accusations de la presse subventionnée selon lesquelles elle serait une "propagandiste prorusse" (Libé) ou "conspirationniste" (Inrocks)

La vidéo qui a déclenché le tir de barrage de la presse aux ordres de l'Etat :

ONU : une journaliste démonte en deux minutes la rhétorique des médias traditionnels sur la Syrie

Poutine : le meurtre de l'ambassadeur russe est une provocation contre les efforts de paix en Syrie


Le chef d'Etat russe a condamné l'attentat contre l'ambassadeur russe, qu'il qualifie de provocation destinée à «compromettre le processus de paix en Syrie». Une commission d'enquête a été mise en place, en coopération avec la Turquie.

Note de Bertrand : Les médias occidentaux avec leur invraisemblable campagne de diffamation et de diabolisation de l'action des russes à Alep n'ont-ils pas leur part de responsabilité ? C'est une question qu'ils ne se poseront pas, en tout cas... Pourtant, si une personnalité du monde "occidental" avait été assassinée de la sorte, je suis certain qu'ils auraient instantanément montré du doigt les "réseaux sociaux" ou selon leur expression, la "fachosphère" [NDT : Tous ceux qui ne pensent pas comme eux, donc nous, quoi]

lundi 19 décembre 2016

Jaafari cite les noms d' "agents des renseignements étrangers essayant de quitter Alep Est"



Jaafari: L'objectif principal de l'hystérie au CSNU au cours des 3 derniers jours est de sauver les agents des renseignements étrangers essayant de quitter Alep E, parmi eux 1 turc, 1 américain, 1 marocain, 1 israélien, plusieurs saoudiens qataris et jordaniens...

dimanche 18 décembre 2016

Syrie : Les rebelles modérés* attaquent les bus d'évacuation des civils de Foua et Kefraya


Selon les accords signés entre les belligérants, en échange de l'évacuation des djihadistes du front Al Nosra et Fatah Al Sham (ex Al Qaïda rebaptisés) et leurs familles d'Alep Est, des bus doivent simultanément évacuer les civils pris au piège à Kefraya et Foua, deux villes de la province d'Idlib toujours favorables à Damas et assiégées par les "rebelles" soutenus par la Turquie et les occidentaux.

Visiblement, les sympathiques barbus chers à Anne Hidalgo (qui a éteint la Tour Eiffel pour pleurer leur défaite à Alep)  ne l'entendaient pas de cette oreille, et ont attaqué et incendié les bus verts qui se rendaient à Kefraya, pour empêcher l'évacuation.

On se demande où sont les médias français...

* Ironie!

Pour ceux qui souhaitent me soutenir dans mon travail :







samedi 17 décembre 2016

Comparaison : Prise d'Alep par les rebelles en 2012 VS Prise d'Alep Est par l'armée syrienne en 2016

20 soldats syriens exécutés sommairement en 2012 par les rebelles

Alep le 10/09/2012 : Au moins 20 soldats syriens ont été sommairement exécutés par des rebelles le week-end dernier dans la ville d'Alep, a annoncé lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Ces soldats ont été capturés à la caserne Hanano vendredi ou samedi par les rebelles, puis ont été exécutés ailleurs. Leurs mains sont été ligotées et leurs yeux bandés", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, président de l'OSDH avec à l'appui une vidéo.
Une vidéo diffusée par l'OSDH montre une vingtaine de corps d'hommes habillés en treillis, à plat ventre dans une rue, la tête ensanglantée sur le trottoir. Certains d'entre eux portent des jeans et non des pantalons de treillis. (Lire la suite...)

Les rebelles évacués d'Alep dans des bus affrétés par la Syrie en 2016

Alep 15/12/2016 Selon les termes d’un nouvel accord de cessez-le-feu conclu entre le régime syrien et les rebelles sous l’égide américaine et russe, des autobus et des ambulances ont commencé à évacuer des blessés venant d’Alep-Est ainsi que des rebelles qui se sont rendus... (suite...)

Une députée démocrate accuse le gouvernement Obama de livrer des armes à Daech


N'OUBLIEZ PAS D'ACTIVER LES SOUS-TITRES ET DE VOUS ABONNER
La congressiste démocrate de Hawaï Tulsi Gabbard, soutien de Bernie Sanders pendant la campagne présidentielle, a rompu avec le discours à sens unique des médias en accusant les États-Unis de financer et d'armer des groupes terroristes d'al-Qaïda et d'ISIS / Daech / EI. Elle a introduit une résolution intitulée le "Stop Arming Terrorists Act".
Elle est allée plus en détail :
"La CIA soutient depuis longtemps un groupe appelé Fursan al Haqq, leur fournissant des salaires, des armes et un soutien, y compris des missiles sol-air. Ce groupe coopère et lutte avec un groupe affilié à Al-Qaida qui tente de renverser le gouvernement syrien. Le Front du Levant est un autre groupe armé d'opposition syriens dit modéré. Au cours de l'année écoulée, les États-Unis ont travaillé avec la Turquie pour donner à ce groupe l'aide des services de renseignement et d'autres formes d'assistance militaire. Ce groupe a uni ses forces avec le groupe d'al-Qaida en Syrie.
Cette folie doit finir. Nous devons cesser d'armer les terroristes. Le gouvernement doit mettre fin à cette hypocrisie et se conformer aux mêmes lois qui s'appliquent à ses citoyens. Hillary Clinton et l'administration Obama sont bien conscients du soutien que les États du Golfe ont fourni à ISIS."

Paris : la tour Eiffel colorée de Noir en soutien aux Djihadistes syriens


“Les Français hypocrites qui soutiennent activement les groupes Djihadistes dans mon pays peuvent prendre leur Tour Eiffel et se la fourrer dans le cul” - Edward Dark, journaliste syrien à Alep


Source : les-crises

vendredi 16 décembre 2016

Alep : Faillite diplomatique et médiatique totale de la France - Le Débat


Intervenants : Frédéric Pons (journaliste, écrivain, spécialiste de géopolitique, professeur à Saint-Cyr et auteur de "Poutine"), Isabelle de Gaulmyn (rédactrice en chef adjointe au journal La Croix), Frédéric Pichon (professeur de géopolitique, spécialiste de la Syrie et chercheur associé à l'université François Rabelais de Tours, auteur de "Syrie, pourquoi l'Occident s'est trompé" aux éditions du Rocher) et le général Vincent Desportes (professeur de stratégie à Sciences Po et HEC, a dirigé l'école de guerre et auteur de "La Dernière Bataille de France" chez Gallimard).- LCI, 15 décembre 2016

jeudi 15 décembre 2016

Syrie : Une mère kidnappée depuis des mois par les "rebelles" retrouve ses deux petites filles


Une mère syrienne retrouve ses deux filles après des mois de captivité. Les rebelles l'avait kidnappée dans la ville d'Adra. Les rebelles et l'armée ont conclu un accord pour la libérer.
 @BBassem7

Bassam Tahhan : Attaque de Palmyre: orchestrée par les USA ?


Selon le ministre russe des Affaires étrangères, les États-Unis sont responsables de la reprise de la ville syrienne de Palmyre par Daech. Est-ce vraiment le cas ?
Une interview avec M. Bassam Tahhan, analyste franco-syrien des questions internationales.

mercredi 14 décembre 2016

ONU : une journaliste démonte en deux minutes la rhétorique des médias traditionnels sur la Syrie


Les médias occidentaux se basent-ils toujours sur des sources crédibles dans leur reportages sur la Syrie ? La réponse de cette journaliste canadienne a laissé sans voix son interlocuteur. (RT France)

mardi 13 décembre 2016

Jacques Sapir : Le vrai bilan du Brexit


Les Chroniques de Jacques Sapir

Le vrai bilan du Brexit

Révolution en Grande-Bretagne : Theresa May s’est engagée cet été à mettre sur pied une véritable politique industrielle dans un pays ravagé par 35 ans de « néo-libéralisme ». Cette décision prise à la suite du Brexit peut-elle être le signe d’une nouvelle embellie économique pour les Britanniques?

Invité: Philippe Moreau-Defarges, ancien diplomate et politologue.

Donbass : Reportage sur une guerre pour la Liberté


Radio Brigandes VI : Maxime questionne Antoine et Roxane qui reviennent du Donbass, région en guerre contre l'impérialisme occidental. Cette émission contient plusieurs films, photos et interviews inédits pris sur place.

dimanche 11 décembre 2016

Les dernières révélations de Snowden sur l'espionnage de la France par les britanniques


Les dernières révélations d'Edward Snowden, notamment sur les techniques d'espionnage du GCHQ britannique à l'égard de son "allié" et voisin, la France :


Espionnage de nombreux chefs d’Etat, diplomates et hommes d’affaires africains, de responsables israéliens, d’organisations internationales comme les Nations unies ou l’Union européenne, du fondateur de l’hébergeur français OVHLe Monde et le site américain The Intercept ont révélé cette semaine de nouvelles pratiques de surveillance de masse par l’agence nationale de sécurité (NSA) américaine et les services de renseignement britanniques (GCHQ) après avoir eu accès à l’intégralité des documents d’Edward Snowden, ancien agent de la NSA. Les fichiers mettent en lumière le double jeu des alliés américain et britannique de la France, qui œuvrent en coulisse pour l’empêcher de payer des rançons pour libérer ses ressortissants pris en otages.

La vérité sur l'Ukraine exposée au parlement européen par une avocate ukrainienne


Tatiana Montian est une célèbre avocate et juriste ukrainienne, opposante à l'actuel pouvoir de Kiev et au président corrompu Petro Porochenko, tout comme elle l'était face à son prédécesseur tout aussi corrompu Yanoukovitch. Elle expose ici devant le groupe de travail sur l'Ukraine du parlement européen, la réalité de la situation actuelle dans son pays, loin de la propagande/fake news des médias occidentaux.
Traduction :Thalie Thalie

vendredi 9 décembre 2016

L'élection de Donald Trump en trois couvertures de TIME

Aout 2016 ("Effondrement.")
Octobre 2016 ("Effondrement Total.")
Décembre 2016 (TIME en PLS)

Pas de polémique sur les crèches de Noël à Alep libérée des terroristes modérés [Photos + SITREP]

Église Notre Dame d'Alep, le 8/12/2016
Malgré mes petits soucis techniques (un grand merci au passage aux lecteurs qui m'ont apporté leur soutien), je vous livre un petit SITREP d'Alep réalisé avec les moyens du bord : 

Alep SITREP du 6 au 9/12/16
- Le vieux quartier, où se trouve l'église Notre Dame (voir photos) a été libéré.
- On signale que plusieurs autobus remplis d'égorgeurs modérés ont été envoyés hors de la ville suite à des négociations entre leurs chefs et les officiers de l'armée syrienne (AAS).
 - Les églises d'Alep ont fait sonner leurs cloches, la nuit du 6 au 7/12, pour célébrer la libération prochaine de la ville.
- A Alep Est, un soldat syrien a été vu attaquant les positions des équarrisseurs modérés avec un bonnet de Père Noël sur la tête. 
- Toujours des combats signalés dans les districts de Sheikh Saïd, Bustan al-Qasr et d'As-Sukkari. Le transformateur électrique de Sheikh Saïd a été déclaré libéré. 
- Des rumeurs de reddition à grande échelle prévue demain selon lesquelles Al-Nosra prévoit d'abandonner la ville à l'AAS.
- L'armée arabe syrienne suspend ses opérations à l'est d'Alep pour permettre aux 8 000 civils restants d'évacuer.

Seulement 5% d'Alep serait toujours sous contrôle des djihadistes financés par l'occident
Loin des polémiques franco-françaises sur les crèches de Noël, les chrétiens d'Alep ont installé en hâte une crèche improvisée dans l'église Notre Dame située dans la vieille ville pour célébrer sa libération : 


Photo de l'Agence Reuters montrant une peinture d'un ange dans une autre église de la vieille ville d'Alep dont les yeux et la bouche ont été grattés par les rebelles soi disant modérés soutenus par la France

Messe dans une église d'Homs (imaginez la même scène quand la ville était sous contrôle des rebelles...)

Voir la dernière vidéo de Pierre Le Corf, humanitaire à Alep :

Pierre Le Corf, humanitaire à Alep, répond aux diffamations des journalistes


jeudi 8 décembre 2016

La dette française : un secret d’Etat


La France finance sa dette de 2000 milliards d’euros sur les marchés internationaux. Mais qui la rachète ? C’est un secret d’Etat.

mercredi 7 décembre 2016

L'actualité ukrainienne par Xavier Moreau


Pierre Le Corf, humanitaire à Alep, répond aux diffamations des journalistes


Je me doutais qu'un jour je dérangerais certaines personnes, je publie une réponse donc à un article honteux écrit pour me faire taire, dégommer le travail que l'on se tue à faire ici et essayer de décrédibiliser les témoignages humains que je transmets ainsi que la situation ici. Dans un sens c'est drôle en prenant du recul car tellement vide, mais je tiens à rectifier ceci pour ceux qui vivent ici et affrontent la guerre pour de vrai, pas derrière un clavier. Le titre de cet article est tragique à souhait: Pierre le Corf, dans l’enfer de la propagande du régime de Bachar al Assad

Comme je raconte des choses au quotidien de ma vie d'humanitaire qui n'appuient pas la position de personnes qui veulent voir cette guerre continuer, ce gouvernement être détruit, etc. certaines personnes n'hésitent pas à mentir se rendant compte que mon témoignage à du sens et apporte des lumières. De l’art de décontextualiser et de mobiliser des complotistes en herbe, un article qui ne ressemble pas plus à un article qu’à une sorte de règlement de comptes, probablement parce que j’ai bloqué l’auteure de mes réseaux sociaux, fatigué de ses commentaires à la limite du harcèlement

Le fait que je vive à l'Ouest doit donner des sueurs à quelques personnes. Ici les gens souffrent terriblement et cette guerre est une horreur. D’un coté comme de l’autre, sous les roquettes / missiles ou sous les bombes des avions. Pour moi les civils d’Alep font 1, je suis neutre politiquement et religieusement, il n’y a pas de raison qu’il en soit autrement, la situation est assez difficile comme ça ici. Je ne détiens aucune vérité sur la Syrie, la guerre etc mais je vis ici et je raconte, pour ça je ne manquerais jamais de dénoncer les attaques non pas rebelles mais terroristes ici qui tuent tous les jours à Alep Ouest, je ne dis pas qu'il y a tout noir ou tout blanc mais les morceaux de gens que l'on ramasse ici, ils meurent pour une raison que je dénoncerais sans relâche.

Petite perte de temps mais histoire de me prémunir des mauvaises intentions à l'avenir et donner une réponse une bonne fois pour toute si ces personnes ou d'autres venaient à vouloir continuer à me prendre pour cible alors que je ne suis qu'un humanitaire ici et que rien ne me rattache à un quelconque parti / gouvernement, ce parce que je vois des choses que je ne devrais peut-être pas voir ni transmettre. J'ai envoyé un message à l'auteure pour essayer de comprendre sa passion pour moi mais elle ne répond plus, ça change. Prenez du recul sur ce qu'ils écrivent, je n'ai pas plus de temps à accorder à ce genre d'enfantillages, il y a assez à faire ici mais si vous voulez me clouer le bec c'est pas gagné. Merci à tous
We are superheroes

En savoir plus :

Pierre Le Corf : Témoignage sans concessions d’un humanitaire français à Alep

La vérité sur les civils qui fuient Alep-Est par Pierre Le Corf, humanitaire en Syrie

Pierre Le Corf sur la libération d’une partie d’Alep-Est : “Une vraie bonne nouvelle!”

mardi 6 décembre 2016

4 agences de presse influencent toute la population mondiale


« Les agences de presse sont rarement le point de mire du public. Pourtant, elles sont parmi les catégories de médias les plus influentes et en même temps parmi les moins connues. Ce sont des institutions clé avec une importance substantielle pour chaque système de médias. Elles sont le centre nerveux invisible qui relie toutes les parties de ce système. » (Wolfang Vyslozil, ancien gérant d’APA)
Klagemauer.tv

lundi 5 décembre 2016

Actus du blog : Des records d'affluence et des (gros) problèmes!


Hier, dans la soirée du 4 décembre 2016, alors que je m’apprêtais à publier un article sur les troupes de l'armée régulière syrienne qui ont repris un nouveau quartier d'Alep Est, le district de Qaterji et sur les "rebelles" qui fuyaient les quartiers Sha'ar et Karm Jabal afin d'éviter d'être coupés en deux (Il ne reste plus qu'un couloir d'un kilomètre entre la citadelle et l'hôpital national repris un peu plus tôt dans la journée de dimanche) et un autre sur le magnifique camouflet infligé par le peuple italien à la clique eurocratique bruxelloise incarnée par Matteo Renzi, mon vieil ordinateur avec lequel je travaille quotidiennement a subitement et péremptoirement décidé de rendre l'âme. 

Au moment ou le Blogue Noir de Brocéliande n'a jamais connu un tel succès avec une moyenne pour octobre et novembre dépassant les 100.000 visiteurs mensuels (!), chiffre incroyable pour moi (la moyenne des mois précédents tournait autour des 85.000), en grande partie du aux élections américaines et aux articles sur les frasques de l'inénarrable Hillary, dont certains ont ont fait un "buzz" phénoménal. Au moment, disais-je, où nous atteignons ces scores d'audience stratosphériques, je me retrouve en difficulté financièrement et privé de mon indispensable outil de travail. 

J'enrage littéralement.

Mais trêve de pleurnicheries, je tiens surtout à vous remercier tous, chers lecteurs du blogue, car c'est grâce à vous, des plus anciens fidèles aux plus récents lecteurs, qui partagez les articles sur les réseaux "sociaux" que ce modeste blog est devenu une véritable plate-forme de ré-information avec plus de 100.000 visiteurs mensuels (je n'en reviens toujours pas!).

Pour les raisons techniques expliquées ci-dessus, je vais malheureusement devoir ralentir le rythme des publications qui je l'espère, pourront reprendre leur tempo quotidien dès que j'aurais pu réparer ou carrément changer d'ordinateur.

Pour ceux qui souhaitent m'apporter leur soutien financier et ainsi me permettre de continuer ma mission de ré-information, sachez que dans ma situation actuelle, le moindre petit don sera toujours le bienvenu et d'un grand réconfort pour moi. Merci d'avance à ceux qui pourront m'aider et merci aussi à ceux qui ne le pourront pas mais qui me soutiennent quand même en partageant les articles et en cliquant sur les pubs de temps en temps. Le blog restera de toute façon d’accès 100% gratuit pour tous car la vraie information doit être libre!

Pour faire un don sécurisé au Blogue Noir de Brocéliande, cliquer sur le bouton Paypal ci dessous. 
Merci de tout cœur à vous tous!





dimanche 4 décembre 2016

jeudi 1 décembre 2016

L’armée syrienne repousse une offensive massive des djihadistes à Alep-Est

cliquer sur la carte pour l'agrandir

Jeudi matin, les militaires de l’armée gouvernementale syrienne ont repoussé une contre-offensive majeure des terroristes dans le quartier de Cheikh Saïd, à l’est d’Alep. Les troupes en ont profité pour reprendre du terrain comme indiqué par les flèches rouges sur la carte ci-dessus. On signale aussi  ce matin une attaque sur le quartier Al Jalloum (à l'Ouest de la Citadelle, indiqué "Souq" sur la carte avec un drapeau de l'ASL)
Carte d'Alep version grand format



(A suivre...)