lundi 30 juin 2014

Ukraine 29/30.06.2014, Un nouveau journaliste russe abattu, les tortionnaires de Vlad démasqués...

Des bonnes têtes de nazis

Le ciblage systématique de tous ceux qui informent sur la situation de la guerre en Ukraine se poursuit avec l'assassinat d'un caméraman de la 1ere chaine de TV russe par la junte ukrainienne.
Pendant ce temps, les milices d'autodéfense se renforcent, recrutent et saisissent des stocks d'armes et de munitions pour se préparer à défendre leur terre et leur liberté.


Voici comment le jeune vidéaste youtubeur Vlad, 16 ans, a été traité par les nazis au service de la junte ukrainienne lors de son "arrestation". (voir journées du 27 et 28 juin)
Pavel Kirilenko, député du parti Svoboda (cagoule) et Andrey Dzindzia, activiste de la place maidan qui a mis la vidéo en ligne.


L'armée ukrainienne continue les bombardements sur la périphérie de Slaviansk. Les principales frappes ont touché les villages de Semenovka, Vostochniy et Slavkurort. Deux civils ont été tués.
Le 29 Juin, à 22h30 heure locale l'armée ukrainienne a utilisé des munitions au phosphore blanc pendant les bombardements sur Slavkurort. En conséquence, deux combattants de la milice d'autodéfense ont été intoxiqués par les émanations. L'utilisation de telles munitions dans des zones habitées est pourtant strictement prohibé par les conventions internationales de l'ONU.



Le dépôt de munitions de la base № 3037 à Donetsk, qui venait d'être prise par la milice, a pris feu. Le commandant de la Garde Nationale qui occupait la base aurait donné l'ordre de bruler le bâtiment avant de fuir selon Avakov sur sa page fb.



Un caméraman de la télévision russe, Anatoli Klian a été tué à Donetsk près d'une base militaire. Un autobus transportant des mères de soldats ukrainiens est arrivé à la base militaire № 1428 de Donetsk. Les mères ont demandé aux autorités de laisser leurs enfants rentrer chez eux, mais quand l'autobus est arrivé près de la base, il y a eu des tirs. Anatoli Klian a reçu une blessure mortelle par balle à l'estomac. La 1ère chaine russe a confirmé sa mort.






Igor Strelkov après l'attaque du checkpoint ukie près du mont Karatchoun. (S/T. Ang.)


Les dégâts terribles provoqués par les bombardements ukrainiens à Slaviansk

(A suivre...)

samedi 28 juin 2014

Ukraine, journée du 28.06.2014, Vlad est libre, la trêve virtuelle continue...



Porochenko a signé le fameux accord-bidon avec les clowns de l'UE et ses misérables (et hypothétiques) 11 Mds € à la clé. Sonnez clairons, résonnez musettes.

Regardez comme ils ont l'air contents!


Vlad a été libéré après quelques heures d'interrogatoire "poussé" par les services du SBU, la mobilisation de la blogosphère a été certainement le facteur principal de cette libération plutot express. Le pouvoir en place à Kiev cherche surtout à intimider Vlad et ses collègues ainsi que tous ceux qui seraient tentés de les imiter. Malheureusement, interview non-traduite.

Inna Andreeva
MAJ : Une trentaine de jeunes comme Vlad auraient été enlevés de la même façon dans le Sud-Est ces derniers jours, certains d'entre eux sont encore détenus.
La jeune Inna Andreeva d'Odessa est détenue depuis hier pour "terrorisme" uniquement pour avoir posté des messages pro-Novorossia sur facebook et VKontakte (le fb russe). Lors de la perquisition de son domicile, rien de compromettant n'ayant pu être découvert, les seules charges retenues contre elle sont des captures d'écrans de pages fb et vk. 
Inna est officiellement en détention jusqu'au 21 aout dans le cadre d'une "mesure préventive".  (source)




Le bombardement aveugle, technique de guerre employée par la junte pour faire fuir les populations des républiques du Donbass. (Vidéo S/T. Ang.)


La colère et le désespoir à Kramatorsk (le 26 juin 2014)


Deux BTR-80 de l'armée Ukie détruits par les hommes de Strelkov près du mont Karatchoun. Dans la panique, les Nats ont fuit en abandonnant effets personnels, munitions et véhicules.


Vidéo exclusive : Guerre dans le Sud-Est, Ukraine, Lougansk, Donetsk, Kramatorsk


Goodbye Lenine à Odessa

vendredi 27 juin 2014

Ukraine, journée du 27.06.2014, "Vlad le streamer" kidnappé à Marioupol!

Vlad au travail

Vladislav, plus connu dans la blogosphère comme "Streamer Vlad" a été enlevé hier chez lui à Marioupol, par des inconnus.
Vlad est un jeune de 16 ans tout à fait ordinaire qui, révolté par ce qu'il voyait se passer dans sa ville, a décidé, seulement armé de sa caméra et d'un courage inouï, d'informer le monde sur la réalité du conflit ukrainien. Il est devenu ainsi correspondant pour l'agence Anna News et a filmé de nombreuses vidéos dont plusieurs ont été publiées ici-même. C'est grâce à l'intrépide courage de Vlad et de tous les autres vidéastes souvent anonymes sur place que nous pouvons être informés des faits réels tous les jours, images à l'appui, et c'est bien ce qui dérange certains.
Selon South Front, il aurait été enlevé pendant une réunion familiale par des nazis de la garde Nats/Secteur droit et transféré à Zaporozhie dans les locaux du SBU (sécurité intérieure ukrainienne).


Un reportage sur Vlad le streamer de la chaine Life News




Pas de négociations avant le retrait des troupes (Borodaï)
Des négociations entre les dirigeants des républiques populaires autoproclamées de Lougansk (RPL) et de Donetsk (RPD) et Kiev ne commenceront qu'après le retrait de toutes les troupes ukrainiennes du territoire des républiques, a prévenu vendredi Alexandre Borodaï, premier ministre de la RPD.
"Je tiens à souligner que nous ne menons pas de négociations, mais seulement des consultations. Les négociations ne pourront commencer qu'après le départ de toutes les troupes soumises à Kiev du territoire des républiques de Lougansk et de Donetsk", a déclaré M.Borodaï.
Le deuxième round de consultations sur le règlement pacifique du conflit dans le sud-est de l'Ukraine a débuté vendredi à Donetsk entre les représentants de Kiev et du Donbass. Les consultations réunissent les responsables des républiques populaires de Lougansk et de Donetsk, ainsi qu'un groupe de contact de Kiev comprenant le chef de l'ONG Choix Ukrainien Viktor Medvedtchouk, le député Nestor Choufritch et l'ex-président ukrainien Leonid Koutchma. Les représentants de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et de l'ambassade de Russie en Ukraine sont également présents. (Ria Novosti)


Les experts ont parlé : pas de nazis en Ukraine


Actualités du 27.06.2014 par South Front


Les représentants de la mission de l'OSCE ont rencontré Babaï et discuté avec la milice à Kramatorsk


Ukraine : à l'Est, les familles fuient les combats

mardi 24 juin 2014

Ukraine, journée du 24.07.2014, Cessez-le-feu jusqu'au 27 juin



Le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine sera en vigueur jusqu'au 27 juin, les forces d'autodéfense s'y engagent, a déclaré lundi lors de négociations sur le règlement du conflit le premier ministre de la République populaire autoproclamée de Donetsk Alexandre Borodaï.
"En réponse au cessez-le-feu de la part de Kiev, nous nous engageons également à cesser le feu jusqu'au 27 juin", a indiqué M.Borodaï lors de pourparlers associant des représentants de Moscou, de Kiev, de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.
Et d'espérer que le cessez-le-feu permettra de passer à des consultations qui aboutiront à des négociations sur le règlement pacifique du conflit.
"Les mouvements de troupes sur le territoire des républiques cessent également, tout comme le feu. Régime du silence", a ajouté M.Borodaï, espérant que le suivi du respect de ce régime serait confié à la Russie. (Ria Novosti)


Un document exceptionnel sur la milice populaire de Slaviansk signé Anna News (version + longue et ST/Ang. de la vidéo "A la guerre comme à la guerre!" du 22.06.2014)


Une petite fille de Slaviansk.

Retour le 27 juin...

lundi 23 juin 2014

Ukraine, journée du 23.06.2014, La population de Slaviansk privée d'eau potable


la situation de l'approvisionnement en eau du Donbass est catastrophique.

Le Premier ministre de la RPD Alexander Boroday avertit sur le danger d'une catastrophe humanitaire dans la République populaire de Donetsk en raison de l'incapacité de réparer le matériel de pompage d'eau qui alimente la  région. Aux demandes répétées des autorités de la RPD d'autoriser des ouvriers à venir réparer d'urgence la station de pompage, la junte répond par des tirs d'artillerie.


Les habitants de Slaviansk s'approvisionnent en eau comme ils peuvent...


Le "bataillon Idar" qui avait été partiellement détruit par la milice sera officiellement démantelé.
Selon son commandant Sergei Melnychuk, les soldats vont bientôt quitter le sud-est du pays. Le Bataillon spécial ukrainien "Idar" doit quitter la zone de la soi-disant opération anti-terroriste et sera dissout dans un avenir proche. L'ordre a été signé par le ministre de la Défense d'Ukraine le 20 Juin, rapporte RIA "Novosti".


Colonne de réfugiés fuyant le Donbass filmée près de la frontière avec la Russie.


Un hélicoptère de transport de l'armée ukr. a disparu des écrans radar hier après-midi, sa recherche n'a donné aucun résultat. C'est seulement ce matin, qu'a été trouvé le lieu de l'accident - un village de la région de Kharkov, Lizogubovka.


Environ 400 soldats de la 25e division aéroportée basée à Dniepropetrovsk ont présenté une lettre de démission au cours des trois derniers jours en raison de leur refus de participer au génocide dans le sud-est. A noter que ce sont 49 hommes de ce régiment qui seraient morts dans le mystérieux crash de l'IL-76 du 15.06. Ceci pouvant peut-être expliquer cela...


Sergeï Glasiev, le conseiller spécial de V. Poutine pour l'économie : "En militarisant l'Ukraine, les États-Unis visent la Russie." (S/T Ang.)


Nouvelles d'Anna News du 23.06.2014

dimanche 22 juin 2014

Ukraine, journée du 22.06.2014, "A la guerre comme à la guerre!" (На войне как на войне!)


Entretien avec Igor Strelkov 22/06/2014, 12:00

 "En raison du fait que le commandement des troupes punitives n'a pas cherché à conclure des négociations avec le commandement de la milice DNR, la milice a déclaré que la trêve unilatérale de Porochenko ne sera pas respectée.

 La lutte contre les bourreaux se poursuivra jusqu'à leur expulsion complète du territoire de Novorossia.

La milice populaire qui a libéré Yampol la nuit dernière

 Pendant la nuit du 21-22 Juin, près des villes de Slaviansk, Lisitchansk, Seversk, Kramatorsk, Druzhovki, Konstantinovka, la situation est restée relativement calme.

A environ 23 heures le 21 Juin, une escarmouche a eu lieu avec utilisation de mitrailleuses lourdes dans le domaine de la pisciculture, à la périphérie ouest de Slaviansk.



A l'aube du 22 Juin, plusieurs divisions de la milice ont attaqué les positions de l'ennemi sur le mont Karatchoun à partir duquel les tirs de mortier partent sur la ville. En conséquence, destruction d'un nid de mitrailleuse et d'une position de mortier.

Checkpoint de Yampol après les combats
Accrochage cette nuit près de Kramatorsk avec une brigade mécanisée ennemie, lors de la bataille, trois soldats de l'armée ukrainienne ont été tués et au moins 15 blessés, un de nos camions a été touché et un milicien a été légèrement blessé.

Sur les autres tronçons, les milices ont continué d'explorer et de renforcer leurs positions, ainsi que reconstituer leurs rangs avec les volontaires arrivant en continu ". (Source)


Slaviansk, 22.06.2014 : "A la guerre comme à la guerre!" ***


Un garde-frontière ukrainien explique pourquoi il a fuit en Russie. (si un lecteur a le temps de poster une petite traduction, qu'il en soit remercié d'avance!)

Selon une source au sein des organes chargés de l'application de la loi de la région de Rostov, quinze des gardes-frontières ukrainiens qui s'étaient réfugiés sur le territoire de la Fédération de Russie ont demandé à la Russie de leur accorder l'asile. (Voicesrevas)


Toujours à Thorez, revoilà deux des trois vieux T-64 rouillés de la milice qui ont suffit pour lancer la rumeur de "l'invasion de chars russes" par nos médias hystériques.


Journal de guerre d'une jeune fille de Slaviansk, le 21 juin 2014.


Manifestation contre la guerre en Ukraine... par agenceinfolibre
Manifestation contre la guerre en Ukraine à Paris, ce dimanche. Interview d'Alain Benajam.

samedi 21 juin 2014

Ukraine, journée du 21.06.2014, Plan de paix et chocolats, Le Grand Leader à la manoeuvre

Le Grand Leader dirige toujours son état-major

Plan Porochenko: Moscou constate une intensification de l'opération militaire 
Moscou se déclare préoccupé par le fait que l'opération militaire menée par Kiev dans l'est de l'Ukraine s'est sensiblement intensifiée après la publication du "plan de paix" formulé par le président ukrainien Piotr Porochenko, a indiqué samedi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov en visite en Arabie saoudite.

Le Grand Leader inspecte toujours ses troupes
 "Ce qui inquiète le plus, c'est que parallèlement à la présentation du plan de paix, on voit s'intensifier l'opération militaire qualifiée de contreterroriste", a affirmé M. Lavrov.
Le ministre a fait remarquer à cette occasion que le territoire russe avait également été pilonné.
Ces tirs "ont occasionné des destructions et fait des blessés du côté russe", a constaté M. Lavrov.
Le cessez-le-feu d'une semaine décrété par Piotr Porochenko serait vivement condamné par un autre milliardaire ukrainien, le gouverneur de Dniepropetrovsk Igor Kolomoïski. Selon une source au sein du Service de sécurité nationale de l'Ukraine, M. Kolomoïski a ouvertement déclaré au président qu'il "ne se soumettrait jamais à ses ordres" et que son armée privée "finirait par écraser les séparatistes".

Le Grand Leader pense toujours à offrir une boite de chocolats
 Ukraine: un car transportant des enfants attaqué à la frontière
Ukraine: un car transportant des enfants attaqué à la frontière "Un car transportant des enfants a été attaqué alors qu'il franchissait la frontière russo-ukrainienne. Le chauffeur a réussi à échapper aux tirs", a affirmé M. Astakhov, précisant que 36 enfants se trouvaient à bord du car.


Le Grand Leader garde toujours le sens de l'humour

Slaviansk : « Ce qui se passe chez nous en ce moment, c’est un génocide » 

Rassemblement contre la guerre en Ukraine à Paris


Journal d'Anna News du 20.06.2014


Stop Propaganda #3


Kiev utilise des mercenaires dans le Donbass (ST/Ang.)


South Front Breaking News 20.06.2014


Attaque du poste-frontière d'Izvarino. Nuit du 20/21 Juin

vendredi 20 juin 2014

Ukraine, journée du 20.06.2014, Ukraine SITREP 13:30 UTC/Zoulou : Slaviansk encerclé

"Motorola"

Combat SITREP par "Juan" :

Je ne peux pas raconter tous les détails de nos activités dans Novorossia, sécurité des opérations oblige. Notre situation n'est pas désespérée, mais elle est très difficile et fluide. Nous allons gagner, alors nous reconstruirons ce que l'Ukraine a détruit. Nous payons le prix de la liberté avec le sang de nos soldats et de nos civils. Le prix est lourd.

1. Forts combats proches de Slaviansk, Kramatorsk, Donetsk Ville et dans les zones périphériques ainsi que Lougansk et ses zones périphériques.

 2. 100% confirmé rapports de camps de détention dans les régions à l'ouest de Novorossia. Les personnes évacuées vers l'ouest par le train et la route sont détenues par des unités du secteur droit. De nombreux civils sont envoyés dans ces camps. Les femmes et les enfants sont interrogés et généralement libérés, certains sont gardés pour un nouvel interrogatoire. Aucune nourriture ou eau n'est fournie pour les enfants ou les femmes. Les hommes de 16 à 50 ans sont enfermés dans des cellules, et interrogés par des hommes du secteur droit et du SBU. Les personnes évacuées sont dépouillées de tout l'argent et les objets de valeur sur eux, et souvent, de leurs papiers, puis sont libérés sur les routes. Les résidents locaux à proximité des camps, terrifiés, ne parlent pas et n'aident pas les réfugiés évacués.

3. La tactique de l'Armée Ukr. est tirée d'un livre Soviétique de 1944. Tempête de feu de l'artillerie, y compris salves de missiles Grad et Hurricane suivie par une attaque massive de chars et de véhicules blindés en direction de l'objectif. L'appui aérien rapproché pour les Ukes (ukrainiens-NDT) est cher, mais parfois efficace. La tactique est de détruire l'armée de Novorossia par attrition. l'Armée UKR ne se soucie pas de ses victimes. Leurs pertes dans les tanks et les BTR sont rapidement remplacées. Nous n'avons pas de remplacement pour nos quelques chars et BTR.

4. Des rapports confirmés de nouveaux hélicoptères Ukr. blancs aux couleurs des Nations-Unies, certains marqués 'UN'.

5. Selon des informations confirmées, des renforts et des équipages envoyés par avion aux forces ukr. en provenance de Pologne et de RFA. Des équipages polonais sont confirmés sur des vols pour des missions de combat, des voix parlant polonais entendues sur la radio tactique.

 6. Les restes de l'Il-76 abattu dans la région de Lougansk ont été fouillés par les forces de Novorossia le lendemain matin. Les forces Ukr. avait inspecté le site et enlevé tous les corps et les documents pendant la nuit. Les forces de Novorossia ont retrouvé malgré tout un certain nombre de documents oubliés par l'armée ukr. . Plusieurs documents d'identification polonais, un de RFA. Confirmé.

7. La situation dans Kramatorsk est critique. Pas d'eau, peu de nourriture. L'électricité est revenu la nuit dernière dans certaines zones, puis s'est éteint de nouveau. Le bombardement continue. De nombreux civils ont fuit la ville.

8. L'armée Ukr encercle lentement la ville de Lougansk et la ville de Donetsk. Les villes et villages en périphérie sont de plus en plus intensément bombardés par l'artillerie, l'aviation et les salves de missiles. Zones civiles ciblées volontairement.

9. Le Bataillon Idar secteur droit est tombé dans une embuscade hier et a été détruit par les forces de Novorossia. Des prisonniers, certains véhicules capturés. Ce "bataillon" aurait du être appelé "compagnie", car ne comptant pas assez d'hommes pour constituer un bataillon. Maintenant, il devrait être appelé "section".

10.l'Armée UKR déplace des unités puissantes à l'est vers la frontière Novorossia/Russie pour tenter d'empêcher les réfugiés de fuir vers la Russie.

11. Confirmé plus de 100 civils tués dans l'action du secteur droit à Marioupol dirigée par Lyashko au début de cette semaine. Les pertes de l'armée de Novorossia sont inconnues. Deux sections du secteur droit pris dans une embuscade dans Marioupol à la fin de l'opération, pendant qu'ils repartaient. Anéantis, pas de pitié.

12. Plusieurs milliers de réfugiés des combats sont arrivés dans la région de Rostov, en Russie, certains à Krimu. C'est la Russie et les civils russes sont la pour aider les réfugiés. Aucun réfugié ne souffre de la faim, tous ont un abri.

13. Non confirmé, mais fiable, rapport de deux fosses communes trouvées à l'extérieur de Marioupol contenant des hommes, des femmes et deux enfants dénudés et abattus, certains avec les mains liées.

14. D'intenses bombardements de Slaviansk et des régions périphériques en provenance du mont Karatchoun par les forces Ukr. ont commencé à 05:30 aujourd'hui. salves de missiles Grad et Hurricane avec artillerie.

15. Rapport non confirmé de tirs sur un minibus avec des personnes évacuées retrouvé brûlé dans l'Oblast de Kherson, la localisation exacte et la destination sont inconnues, le nombre de victimes inconnu.

16. Krasno Liman a été repris par Novorossia. De petites unités du secteur droit se battent encore tout en se repliant. La plupart des civils sont partis.
(Trad. BDD)
Source : The Vineyard of the Saker

Situation le 20.06 à 12h29 locale

jeudi 19 juin 2014

Ukraine, journée du 19.06.2014, Slaviansk-Stalingrad


Évidemment, les annonces d'apaisement d'hier ne sont qu'un enfumage de plus de la part de Poro et sa clique de nazis. Les combats continuent dans le Donbass, des troupes sont arrivés à la frontière de la Crimée où les postes-frontières ont été renforcés. Cette nuit encore, les bombardements ont redoublés sur les localités de Rubenzhoe, Kramatorsk, Krasno Liman, Karlivka, etc...

Les gens fuient en masse les républiques de Lougansk et Donetsk, alors que les vidéos de transferts d'armements lourds et de troupes ukrainiennes en direction de ces régions se multiplient. Beaucoup d'entre eux affirment ne plus vouloir revenir au pays, même après la fin des hostilités, la peur etant trop forte, ce qui est bien ce que souhaitent les nazis qui tiennent le haut du pavé à Kiev : l'épuration ethnique de la population russophone du Sud-Est de l'Ukraine. (Une vieille méthode éprouvée)

Il n'y a pas d'autres façon de qualifier ce qui n'est rien d'autre qu'une campagne de terreur (cyniquement baptisée "anti-terroriste") contre les populations civiles de façon à entrainer une exode massive et un nettoyage ethnique, en 2014, sous l'égide de l'OTAN et de l'Union soit-disant Européenne.



Les courageux guerriers de Kiev, bombardent les villages du haut de leur position inexpugnable sur la colline, sans prendre le moindre risque. Ils dorment sur place, dans leurs blindés aménagés en couchettes et ne se déplacent jamais pour éviter les embuscades de la milice.




Les habitants des villages autour de Slaviansk montrent leurs maisons détruites et racontent leur enfer quotidien, leurs proches blessés ou tués, souvent des personnes âgées n'ayant pas pu ou voulu partir. Ils expriment leur colère et leur désespoir devant l'indifférence de l'occident envers leurs souffrances.(Sous-titres en anglais)



Habitants de Slaviansk : "Nous ne partirons pas!"

Des jeunes filles rejoignent l'armée de Novorossia

 Le bureau du Procureur général d'Ukraine a impliqué les forces d'autodéfense dans le décès des journalistes russes. L'autodéfense "a utilisé des armes à feu et des mortiers pour bombarder le point de contrôle des soldats ukrainiens". C'est au cours de ce pilonnage que les journalistes ont été tués". C'est l'opinion officielle du Bureau du Procureur général d'Ukraine. Les preuves apportées par le troisième journaliste Victor Denisov qui a survécu contredisent cette thèse officielle de Kiev. Il affirme que les bombardements ont commencé au moment où l'autodéfense a essayé d'évacuer un groupe de réfugiés de la zone de tir. (South Front)

Les tankistes nazis détestent cette photo
D'après l'état-major d'Igor Strelkov, le bataillon "Idar" de la Garde Nationale/secteur droit serait en grande partie détruit. Ces hommes sous l'autorité du Ministère ukrainien de la Défense ont indépendamment décidé d'attaquer les positions rebelles à Lugansk et ont été pris en embuscade par la milice d'auto-défense, South Front rapporte 9 morts et 14 blessés dans les rangs de la milice et plus de 100 corps de leurs soldats ramassés par les Nats près du village de Metalist.

( VIDEO : Attention, images dures!)



Bataille de grande ampleur en cours dans le secteur de Krasno Liman :
« Une importante bataille est actuellement en cours qui dépasse par les forces engagées et par son ampleur tout ce que nous avons vu jusqu'à présent», a déclaré une source militaire.
Source : L'immonde (à prendre avec des pincettes, donc)

Zones où se déroulent les attaques de l'armée ukrainienne


Journalistes tués: une balle de sniper trouvée dans l'un des corps (Ria Novosti)



Une balle tirée par un sniper a été découverte dans le corps de l'un des journalistes russes tués au début de la semaine dans l'est de l'Ukraine, affirme le chef de la "république populaire" de Lougansk Valeri Bolotov. Lire la suite




Lougansk, ce détenu interrogé est une femme qui appartenait à l'un des escadrons de la mort opérant dans le Donbass. Selon les miliciens, elle a participé à des opérations militaires dont l'attaque du checkpoint qui a couté la vie à deux journalistes de la RTR.
Pendant l'interrogatoire, elle a affirmé qu'elle n'avait jamais tué des civils, et a également déclaré que les soldats sont menacés d'exécution en cas de refus d'obéissance. L'une des dernières batailles auxquelles elle ait participé était près du village de Metalist à proximité de Lougansk. Toujours selon son témoignage, il y avait des dizaines de civils blessés et tués ainsi que les journalistes de la RTR. L'armée ukrainienne a lancé une attaque au mortier juste au moment où la milice essayait d'évacuer des réfugiés de la zone de danger.  (Source : ntv.ru)



Confirmation de cette vidéo qui m'intriguait depuis 2 jours enfin trouvée dans Le Figaro :
La Russie a déployé ces derniers jours des milliers de soldats supplémentaires à la frontière orientale de l'Ukraine, a annoncé aujourd'hui le secrétaire général de l'Otan. "Nous constatons un nouveau renforcement du dispositif militaire russe à la frontière ukrainienne. Au moins plusieurs milliers de soldats supplémentaires y sont désormais stationnés", a déclaré Anders Fogh Rasmussen.

"J'estime qu'il s'agit d'un pas en arrière très regrettable. Il semble que la Russie veuille laisser la porte ouverte à une intervention plus importante en Ukraine", a-t-il ajouté. Le secrétaire général de l'Otan a prévenu qu'une telle initiative aurait pour conséquence "un alourdissement des sanctions contre la Russie qui affecterait durement son économie".


Le résumé des infos de la journée (sous-titres en anglais)

PS : Pour les usagers de Facebook, la page à suivre : SOUTIEN A LA RÉBELLION DU DONBASS

mercredi 18 juin 2014

Ukraine, journée du 18.06.2014, Porochenko annonce une hypothétique "trêve"



Malheureusement, encore le manque de temps pour développer, mais il semblerait que la mort des deux journalistes russes suivie de la menace d'une enquête de l'ONU sur la responsabilité de Kiev dans les exactions en cours dans l'Est du pays ont poussé Porochenko et ses sbires à faire mine d'annoncer un cessez-le-feu unilatéral à venir tout en intensifiant l'offensive pour reprendre le contrôle de la frontière ukraino-russe de manière à encercler les milices d'autodéfense et les couper de toute aide extérieure.

Quelques vidéos sous-titrées en anglais de la journée :



Révélations de trois soldats déserteurs de la Garde Nationale sur les mercenaires agissant à marioupol et les civils tués (une centaine selon eux) par eux le jour de l'attaque du QG des milices d'auto-défense.



Le journaliste britannique Mark Francchetti dit la vérité sur la situation lors d'un débat à la TV ukrainienne (Sous-titres en français - Merci Fedor Slava pour le lien!)



Une vidéo qui dénonce les mensonges et manipulations de la propagande ukrainienne et occidentale



Le gazoduc "Urengoy-Uzhgorod-Pomary" en flammes



Le dernier reportage des deux journalistes russes décédés hier

Post-Scriptum :



Héros de Novorossia : Igor Strelkov

mardi 17 juin 2014

Ukraine, journée du 17.06.2014, L'armée prépare l'offensive, les réfugiés fuient en masse vers la Russie

Réfugiés à la frontière russo-ukrainienne près de Lougansk


Les médias ukrainiens ont publié une carte montrant clairement le plan stratégique du commandement ukrainien. Deux attaques convergentes le long de la frontière de la Fédération de Russie au nord et au sud des républiques de Lougansk et Donetsk, de manière à reprendre le contrôle de la frontière russe, isoler ainsi l'armée de Novorossia et l'encercler totalement.





A Odessa, ville sous le contrôle du régime de Kiev, les néo-nazis refont bénévolement la décoration urbaine...



... Avant d'aller manifester "pacifiquement" devant le Consulat de Russie.



Les dégâts des bombardements de l'armée à Slaviansk



Slaviansk, cette dame de 84 ans demande que l'on prévienne son fils (sauf erreur de ma part).



Victimes civiles à Slaviansk

Avakov promet une intervention « dure » à Kharkov


Le ministère ukrainien de l'Intérieur s'apprête à intervenir de façon « dure » dans la situation à Kharkov si les protestations se poursuivent, a écrit le ministre de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov sur sa page Facebook. A Kharkov des centaines d'habitans sont descendus dans la rue et ont défilé vers le consulat de Russie pour exprimer leur indignation par l'attaque de l'ambassade russe à Kiev.

 (...)

lundi 16 juin 2014

Ukraine, journée du 16.06.2014, Kiev envoie d'énormes quantités d'armements et de troupes dans l'Est

église slave détruite à Tcheretkovka

Aujourd'hui, plusieurs vidéos nous montrent que d'énormes quantités de matériel et d'armement lourd sont en ce moment même en transit vers le territoire de Novorossia. Visiblement, le régime de Kiev prépare une offensive de grande ampleur contre les milices d'auto-défense et la population du Sud-Est ukrainien.



Convoi filmé le 16.06.2014 près de Svatovo



Train chargé d'armement lourd parti de Kharkov vers le Donbass



La chapelle du temple orthodoxe de Tcheretkovka a été détruite par un incendie suite aux bombardements de la nuit dernière



Tir en salves de missiles Grad de l'armée ukrainienne filmé à Dobropol



Convoi transportant des missiles Grad (bien visibles) près d'Ambrotsievka


Le 1er ministre Yatseniouk parle de "sous-hommes" et "d'extermination"


Photo honteusement truquée... ou pas ?!
« Nous nous inclinons devant les héros qui ont perdu leur vie pour le bien de leur pays, pour empêcher la guerre de venir dans la maison de chacun de nous », a déclaré le Premier-Ministre Arseni Iatseniouk.
« Ils ont perdu leur vie parce qu’ils ont défendu les hommes et les femmes, les enfants et les personnes âgées qui se trouvent font face à la menace d’être tués par les envahisseurs, parrainés par des sous-hommes ». « En premier lieu, nous allons commémorer les héros en exterminant ceux qui les ont tués, puis en nettoyant notre terre du Mal. » (Source : CNN)

Voir l'excellent article d'Olivier Berruyer :

16juin2014[Tout va bien] Le premier ministre ukrainien emploie le terme de “sous-hommes”, et dit vouloir nettoyer la terre ukrainienne du Mal… (+OTAN) 


Dmitry Jaros (secteur droit) part en pique-nique dans le Donbass avec quelques amis. (Krasnoarmeysk)



Un excellent reportage de RT en anglais sur les nazis ukrainiens



Civils fuyant les bombardements du régime ukrainien et les exactions des troupes néo-nazies à la frontière de la Crimée.

dimanche 15 juin 2014

Ukraine, journée du 15.06.2014, L'armée ukrainienne impliquée dans l'affaire de l'avion abattu à Lougansk (auto-défense)



L'avion IL-76 des forces ukrainiennes pourrait avoir été abattu par les militaires ukrainiens eux-mêmes. L'analyse de la vidéo disponible semble indiquer que le départ du tir provenait de la zone aéroportuaire. "La vidéo montre que le tir d'un missile a été fait depuis le territoire de l'aéroport qui est occupé par les troupes de Kiev. On voit que le missile a attaqué l'avion de front. Si le missile avait été tiré par les forces d'autodéfense, il aurait dû rattraper l'avion en atterrissage", a indiqué le porte-parole de la milice. 
Étant donné que l'avion a été abattu près de l'aéroport, il semble certain que le tir provenait de cette zone, or celle-ci est occupée par l'armée ukrainienne et les milices d'auto-défense ne sauraient normalement s'y trouver.
La raison pourrait être les tensions croissantes entre le régiment d'infanterie de Lviv (Ouest de l'Ukraine) qui occupe actuellement l'aéroport et les parachutistes basés à Dniepropetrovsk (Est) qui ont même dégénéré en fusillade la semaine dernière. A bord du vol se trouvaient des paras en provenance de Dniepropetrovsk. Les soldats de Lviv ont peut-être décidé qu'ils ne voulaient pas de ce "renfort".
Cette information aurait été confirmée par un parachutiste de Dniepropetrovsk détenu prisonnier par la milice. 



L'armée ukrainienne a encore intensifié ses bombardements sur Semenovka et continue d'utiliser des bombes incendiaires comme le montre ce reportage de Life News.
Selon le représentant de la milice, au moins un civil aurait été tué dans la nuit et plusieurs blessés. Plusieurs maisons sont endommagées ainsi que la station d'essence.

Attaquer les ambassades est désormais permis


 Les pays occidentaux ont bloqué au Conseil de sécurité de l'Onu un projet de déclaration proposé par la Russie condamnant l'attaque de l'ambassade russe à Kiev, a annoncé dimanche à RIA Novosti une source diplomatique aux Nations unies.
"Les délégations occidentales au Conseil de sécurité de l'Onu ont bloqué le projet russe de déclaration condamnant l'attaque de l'ambassade russe à Kiev", a indiqué l'interlocuteur de l'agence sous couvert de l'anonymat.



Attaque d'un poste de contrôle de la milice par les hélicoptères ukrainiens (Attention, images dures!)

 Ukraine: près de 100 morts dans les affrontements à Lougansk



L'armée ukrainienne a bombardé cette fois l'hôpital de Slaviansk, tuant un médecin et faisant plusieurs blessés. 

Incroyable image, ces civils désorientés fuient devant l'armée ukrainienne qui vient les libérer... (Twitter)



Discours du représentant de l'armée de Novorossia à la population de Gorlovka rassemblée le 14.06.2014 : "Nous allons continuer à nous battre!"
[PS : Si un lecteur russophone pouvait en faire une traduction (même une traduction succincte des points principaux), je lui en serais extrêmement reconnaissant.]

(... A Suivre...)

samedi 14 juin 2014

Ukraine, journée du 14.06.2014, Etat d'alerte à Lougansk


Une sirène d'alerte prévient les habitants de Lougansk (est de l'Ukraine) d'un raid aérien, rapporte samedi le correspondant de RIA Novosti sur place.
Des sirènes d'alerte signalent le rapprochement d'avions militaires de l'armée ukrainienne. Les gens se hâtent à trouver un abri sûr. Le service de presse de la République populaire autoproclamée de Lougansk explique que plusieurs avions de combat ukrainiens s'approchent de la ville.



Une unité de la garde nationale (Nats) Ukrainienne est tombée dans une embuscade de la milice d'auto-défense à Marioupol



Deux avions militaires ukrainiens ont bombardé la direction de l'Intérieur de Gorlovka (région de Donetsk) où se trouve à présent l'état-major des forces d'autodéfense, a annoncé samedi à RIA Novosti un porte-parole des insurgés.
"Les avions nous ont attaqués à 4h30 du matin, estimant sans doute que tout le monde dormait", a raconté l'interlocuteur de l'agence.
L'un des avions a tiré deux missiles. L'incendie a commencé. Les maisons situées à proximité ont également été endommagées.
Selon les données préalables, un insurgé a été tué et six autres blessés.
Les insurgés affirment avoir touché en riposte par le feu l'un des avions, mais ignorer ce que l'appareil était devenu par la suite.



Première vidéo de l'attaque de Gorlovka



Un avion de transport Iliouchine IL-76 a été abattu par la milice d'auto-défense près de Lougansk. Une cinquantaine de paras ukrainiens se trouvait à bord. Confirmé.

Photo des restes présumés du IL-76 écrasé près de Lougansk




Attaque d'hélicoptères ukrainiens près du village de Schastye (Bonheur en russe)



La vidéo des blindés ukrainiens qui ont pénétré de 20 km à l'intérieur du territoire russe le 13.06.14 dans la région de Rostov.

Selon "Juan" dans son Combat SITREP du 13 Juin :

"Des sources non confirmées mais jugées fiables indiquent que des armes chimiques et/ou biologiques vont être utilisés dans la République populaire de Donetsk contre des cibles civiles et l'armée de Novorossia couplés avec des attaques simultanées faisant un nombre élevé de victimes contre des cibles civiles en Ukraine centrale et de l'ouest. Des rapports non confirmés mais fiables font état du fait que l'ambassadeur J. Pyatt des Etats-Unis aurait connaissance de ce plan. Les opérations sont prévues pour 3 à 5 jours, à partir du 12 Juin 2014. L'armée de Novorossiya doit être impliqués dans des attaques chimiques terroristes."  (Trad. : Bertrand G.-BDD)

vendredi 13 juin 2014

Ukraine, Journée du 13.06.2014, Attaque du secteur droit à Marioupol, un croiseur américain quitte la mer Noire


Encore une journée très agitée, toujours le manque de temps, alors voici un résumé rapide des évènements marquants du 13 juin à cette heure :


L'attentat d'hier soir à Donetsk visait le gouverneur de la République Populaire de Donetsk, Denis Pouchiline qui n'était pas dans sa voiture mais deux de ses gardes du corps ont été tués et deux autres blessés, selon la porte-parole. Denis Pouchiline avait déjà échappé à une tentative d'assassinat le 7 juin lorsque son assistant avait été tué par balle en plein centre de Donetsk.




La garde nationale/Secteur Droit passe à l'offensive à Marioupol



Sur cette vidéo, nous voyons les hommes du "Bataillon Azov" de la Garde Nationale/secteur droit en action à Marioupol. On entend très clairement des combattants s'exprimer en anglais (à partir de 2'30). De toute évidence des combattants étrangers que l'on peut voir dans la vidéo d'Al Jazeera de l'article du 11.06.2014

Selon des informations non confirmées d'un représentant de la milice à Marioupol : «Nous avons perdu 6 à 12 personnes. Les détails exacts sont encore inconnus, parce que nous ne savons pas combien nous avons de prisonniers et blessés.  Le nombre de morts parmi les assaillants "natsgvardeytsev" au siège de la DNI est inconnu. "Des témoins oculaires ont rapporté une certain nombre de cadavres, mais pas de données précises," - a déclaré le représentant de l'état-major.




Jen Psaki, visiblement très à l'aise, répond à une question d'un journaliste à propos des bombes incendiaires interdites utilisées sur Semenovka :
Psaki : -Par les russes ?
Journaliste : -Non, par les ukrainiens!



Le croiseur lance-missiles américain USS Vella Gulf a quitté jeudi la mer Noire où il se trouvait depuis le 23 mai, a annoncé le commandement de la 6e flotte américaine. (Ria Novosti)


RT. possible usage de phosphore blanc sur... par hussardelamort

(A suivre...)

jeudi 12 juin 2014

Ukraine, Journée du 12.06.2014, Kiev largue des bombes incendiaires sur Semenovka


 Aujourd'hui, je manque malheureusement de temps pour faire un article complet sur les nombreux évènements de ses dernières heures. Voici donc quelques unes des vidéos importantes de la journée sans commentaires ni analyse :



L'armée tire des bombes incendiaires sur Semenovka



Marioupol : Enlèvement du maire en pleine rue par la garde nationale/secteur droit



Le Secrétaire général de l'OSCE a visité le camp de réfugiés "Dmitriadovsky" dans la région de Rostov



Un char T-64 soit-disant entre les mains des miliciens. Non confirmé.

Pause musicale :



Rap de la milice orthodoxe russe de Donetsk



La milice arrive à Thorez... Apparemment très bien équipée. (!) (MAJ : d'après les premières infos -à vérifier- les 3 T-64 visibles sur la vidéo sont des chars pris à l'armée ukrainienne par la milice d'auto-défense.)



Résumé des infos de la journée (sous-titré en anglais).



Attentat au centre administratif de Donetsk.

mercredi 11 juin 2014

Ukraine, journée du 11.06.2014, L'UE admet publiquement la fédéralisation de l'Ukraine, HRW accuse Kiev d'attaquer les civils...

AP Evgeniy Maloletka

A Kharkov, la population continue de manifester contre le pouvoir de Kiev et exige la cessation des hostilités contre les populations civiles du Donbass.
Ce jeune conscrit de l'armée ukrainienne déclare refuser d'aller servir dans le Sud-Est pour tuer des innocents.



«J'ai 22 ans, je suis jeune et en bonne santé, je suis le patrimoine génétique de notre nation. Et moi, et beaucoup d'autres comme moi, vous essayez de nous envoyer tuer nos frères dans le Donbass! Si je refuse, je serai fusillé sans jugement, et cela juste pour le fait de refuser d'être un bourreau, de refuser de tuer des femmes et des enfants sur ordre de la junte fasciste au service des USA. A tous les gens qui ne veulent pas les laisser gâcher nos vies, ne laissez pas faire la guerre sur notre terre! "


Izveztia
 L'UE admet publiquement la fédéralisation de l'Ukraine
Contrairement aux réunions précédentes, le thème principal était la désescalade du conflit dans le sud-est ukrainien. En dépit des différends entre l'UE et la Russie dans l'interprétation des événements en Ukraine, Moscou a tout de même réussi à faire pencher la balance de son côté – les Européens sont prêts à soulever la question de la fédéralisation comme une mesure pour régler ce conflit qui dure depuis fin 2013. Cette position a été publiquement énoncée pour la première fois par le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski.
Dans l'ensemble, les parties campent sur leurs positions: la Russie exige de stopper immédiatement l'opération militaire contre les habitants du sud-est, de cesser l'effusion de sang et d'entamer un dialogue pour définir la structure politique de l'Ukraine à venir.
"Nous soutenons les accords de Genève du 17 avril, la feuille de route de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et espérons que le président ukrainien Petro Porochenko, qui s'est fixé pour objectif de stopper le conflit et de trouver une solution à la crise, commencera à tenir ses promesses", a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov... (lire la suite : Ria Novosti)




Human Rights Watch soulève de graves allégations contre l'armée ukrainienne

Selon le journal allemand Der Tagesspiegel, l'ONG Human Rights Watch accuse l'armée ukrainienne d'avoir tiré sur des "zones peuplées" de façon répétée avec des armes lourdes. "L'organisation a recueilli des exemples de la mi-mai à début Juin et demande de réduire ou stopper entièrement l'utilisation d'armes lourdes comme les lance-grenades et les mortiers dans des zones peuplées." (Trad. BDD)




Ce reportage d'Al Jazeera à Marioupol nous montre l'entrainement du "bataillon Azov", une unité des forces spéciales créée par l'actuel ministre de l'intérieur ukrainien, et engagée dans l'opération punitive de Kiev dans l'Est, qui recrute des volontaires fascistes et néo-nazis de toute l'Europe. Suède, Italie, Russie etc...



Rapport Combat SITREP par "Juan" du 11 Juin 2014
 
1. Offre armée Nats [ukrainienne -NDT] de corridors d'évacuation de civils rejetée. Ces couloirs conduisaient seulement à l'ouest vers les zones sous le contrôle de la garde nationale / secteur droit ce qui exigeait des unités d'autodéfense de désarmer et de se rendre.

2. bombardement lourd continu de Slaviansk et des zones périphériques. Confirmé quatre enfants de moins de 10 ans tués au cours des 3 derniers jours. Des zones résidentielles et industrielles ciblées, y compris des obusiers de calibre 15,2 cm et des Grad.

3. Zone Krasno liman confirmé deux unités Grad détruits avec des équipes et des véhicules de soutien le 9 juin à 03:00 par attaque d'unités de l'armée de Novorossia.

4. Les Nats souffrent de lourdes pertes ces 4 derniers jours. Les Nats retirent les véhicules et les blindés détruits dès que cela est possible. Raison inconnue. Transporteurs de chars de l'Oural utilisées pour l'enlèvement. Une photo d'une tourelle de T-64 détruite / brûlée sur un transporteur. Le châssis du T-64 n'est pas visible.

5. Forte explosion et bref incendie dans la zone des montagnes de Karachun à 03:15 le 11 juin.

6. Des rapports non confirmés de grands nombre de corps trouvés dans un lac profond de la zone de Krasno liman, corps lestés.

7. Grande quantité de munitions trouvée dans deux Kamaz abandonnés dans la zone de Lougansk. immatriculations de l'armée Nats.

8. Des rapports non confirmés le 10 juin sur des troupes en grand nombre de la garde nationale / secteur droit encerclant l'aérodrome de Lougansk.

9. 07h12 11 Juin combats intenses zone de Krasno liman.

10. Des infos supplémentaires non-vérifiées mais de source réputée fiable d'avions et d'équipage de remplacement envoyés à l'Armée Nats de Pologne et de RFA.

11. Les réfugiés continuent d'arriver dans l'Oblast de Rostov et de la République autonome de Crimée. Un groupe de 4 familles
arrivé par van est détenu. Soupçons sur des pères de 22 ans avec des enfants de 8 ans et des papiers ukrainiens tout neufs. Les enfants sont en sécurité.

12. Engagements épars zones de Slaviansk et Kramatorsk en intensité croissante à 06h15 le 11 Juin.

13. Infos sur le secrétaire général de l'OSCE visitant Rostov S/le Don pour interroger les réfugiés. Suggestion d'une visite à Slaviansk et Krasno liman.

(Trad. B. Gaideclin-BDD)

mardi 10 juin 2014

Porochenko selon le Département d'Etat US : "Our Ukraine insider" (Wikileaks)


(Photo: opednews.com)

Si l'on s'amuse à éplucher l'inépuisable source de distraction qu'est la Bibliothèque publique de WikiLeaks sur la diplomatie des États-Unis au sujet de Petro Porochenko, le nouveau président ukrainien y apparait dans de nombreux câbles, à l'époque où il était un cadre du parti "Notre Uktraine", le présentant comme un "insider".
Par exemple, un message confidentiel de l'ambassade américaine à Kiev le 29 Avril 2006 présente à deux reprises ainsi le président ukrainien.

" During an April 28 meeting with Ambassador, Our Ukraine (OU) insider Petro Poroshenko denied that he was behind Prosecutor General Oleksandr Medvedko's recent decision to issue an arrest warrant for Tymoshenko lieutenant Oleksandr Turchynov. " [to] question him about the alleged destruction of SBU [Ukraine intel] files on organized crime figure Seymon Mogilievich." [Russian Mafia Boss of Bosses] WikiLeaks 

Durant une rencontre avec l'ambassadeur, le 28 avril [2006], celui qui est présenté comme « insider » au sein du parti « Notre Ukraine » a nié catégoriquement avoir usé de son influence sur le procureur général O. Medvedko pour obtenir qu'un mandat d’arrêt soit lancé contre le lieutenant de Youlia Timochenko, O. Tourchinov dans le but de le questionner sur la destruction présumée de dossiers du SBU (renseignements ukrainiens) concernant S. Mogilievitch, une figure du crime organisé.

Une raison possible de la destruction des fichiers apparait dans un message de l'ambassade du 14 Avril 2006.
"-- The files contained information about Tymoshenko's cooperation with Mogilievich when she ran United Energy Systems in the mid-late 1990s." WikiLeaks
Les dossiers contenaient des informations sur la coopération de Timochenko avec Mogilievitch quand elle dirigeait United Energy Systems au milieu des années 90.


Ioulia Timochenko, une oligarque en herbe, fut le chouchou des deux administrations Bush et Obama pour son rôle dans la Révolution orange de 2004 qui a amené le premier gouvernement ukrainien anti-russe au pouvoir. Elle a aidé à négocier les contrats gaziers entre l'Ukraine et la Russie.

Une autre mention de Porochenko se trouve dans un câble de juin 2006, où il est fait encore mention de son rôle « d' insider ».
"OU-insider Petro Poroshenko was in the running for the PM job." WikiLeaks

Plus tard, la Secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a rencontré le président actuel quand il n'était plus "insider" mais ministre des Affaires étrangères d'Ukraine,
en 2009 . Le contenu de la réunion a été décrit dans un message confidentiel de l'ambassade américaine à Kiev le 18 Décembre 2009 :

[
Speaking to Ukraine Foreign Minister Petro Poroshenko] "She [Secretary of State Clinton] emphasized that the United States envisioned multiple pathways to NATO membership." WikiLeaks

 Ce terme "insider" laisse songeur surtout accolé au nom de son parti de l'époque (notre ukraine) qui donne en anglais "Our Ukraine insider"... Amusante expression...

lundi 9 juin 2014

Ukraine, journée du 09.06.2014, 10.000 réfugiés fuient les bombardements de l'armée

(Andreï Stenine/Ria Novosti)

D'après les premières données disponibles, il y aurait au moins cinq victimes suite au bombardements des zones résidentielles de Slaviansk dimanche, dont une fillette et une personne âgée. Les habitants qui restent sur place se cachent dans des sous-sols et des abris. Les autres continuent à fuir la ville.


(Andreï Stenine/Ria Novosti)





Témoignages des habitants de Slaviansk. (Pas besoin de sous-titrage)

Pendant ce temps, à Kiev, Porochenko déclare que les hostilités doivent cesser avant la fin de la semaine... De qui se moque-t-il ?
Ukraine: arrêter les hostilités d'ici la fin de la semaine (Porochenko)






Entrevue sous-titrée en anglais d'Igor Strelkov (Source : Saker)

(Andreï Stenine/Ria Novosti)
L'OSCE appelle les autorités ukrainiennes à protéger leurs civils




Comme l'explique le commandant Strelkov dans la vidéo précédente, ce sont les civils qui subissent les bombardements de l'armée ukrainienne. (Attention, Images dures!)




Message des réfugiés de Slaviansk au gouvernement de Kiev. 

 A Voir absolument! La manipulation médiatique de l'AFP démontée par Olivier Berruyer