jeudi 19 juin 2014

Ukraine, journée du 19.06.2014, Slaviansk-Stalingrad


Évidemment, les annonces d'apaisement d'hier ne sont qu'un enfumage de plus de la part de Poro et sa clique de nazis. Les combats continuent dans le Donbass, des troupes sont arrivés à la frontière de la Crimée où les postes-frontières ont été renforcés. Cette nuit encore, les bombardements ont redoublés sur les localités de Rubenzhoe, Kramatorsk, Krasno Liman, Karlivka, etc...

Les gens fuient en masse les républiques de Lougansk et Donetsk, alors que les vidéos de transferts d'armements lourds et de troupes ukrainiennes en direction de ces régions se multiplient. Beaucoup d'entre eux affirment ne plus vouloir revenir au pays, même après la fin des hostilités, la peur etant trop forte, ce qui est bien ce que souhaitent les nazis qui tiennent le haut du pavé à Kiev : l'épuration ethnique de la population russophone du Sud-Est de l'Ukraine. (Une vieille méthode éprouvée)

Il n'y a pas d'autres façon de qualifier ce qui n'est rien d'autre qu'une campagne de terreur (cyniquement baptisée "anti-terroriste") contre les populations civiles de façon à entrainer une exode massive et un nettoyage ethnique, en 2014, sous l'égide de l'OTAN et de l'Union soit-disant Européenne.



Les courageux guerriers de Kiev, bombardent les villages du haut de leur position inexpugnable sur la colline, sans prendre le moindre risque. Ils dorment sur place, dans leurs blindés aménagés en couchettes et ne se déplacent jamais pour éviter les embuscades de la milice.




Les habitants des villages autour de Slaviansk montrent leurs maisons détruites et racontent leur enfer quotidien, leurs proches blessés ou tués, souvent des personnes âgées n'ayant pas pu ou voulu partir. Ils expriment leur colère et leur désespoir devant l'indifférence de l'occident envers leurs souffrances.(Sous-titres en anglais)



Habitants de Slaviansk : "Nous ne partirons pas!"

Des jeunes filles rejoignent l'armée de Novorossia

 Le bureau du Procureur général d'Ukraine a impliqué les forces d'autodéfense dans le décès des journalistes russes. L'autodéfense "a utilisé des armes à feu et des mortiers pour bombarder le point de contrôle des soldats ukrainiens". C'est au cours de ce pilonnage que les journalistes ont été tués". C'est l'opinion officielle du Bureau du Procureur général d'Ukraine. Les preuves apportées par le troisième journaliste Victor Denisov qui a survécu contredisent cette thèse officielle de Kiev. Il affirme que les bombardements ont commencé au moment où l'autodéfense a essayé d'évacuer un groupe de réfugiés de la zone de tir. (South Front)

Les tankistes nazis détestent cette photo
D'après l'état-major d'Igor Strelkov, le bataillon "Idar" de la Garde Nationale/secteur droit serait en grande partie détruit. Ces hommes sous l'autorité du Ministère ukrainien de la Défense ont indépendamment décidé d'attaquer les positions rebelles à Lugansk et ont été pris en embuscade par la milice d'auto-défense, South Front rapporte 9 morts et 14 blessés dans les rangs de la milice et plus de 100 corps de leurs soldats ramassés par les Nats près du village de Metalist.

( VIDEO : Attention, images dures!)



Bataille de grande ampleur en cours dans le secteur de Krasno Liman :
« Une importante bataille est actuellement en cours qui dépasse par les forces engagées et par son ampleur tout ce que nous avons vu jusqu'à présent», a déclaré une source militaire.
Source : L'immonde (à prendre avec des pincettes, donc)

Zones où se déroulent les attaques de l'armée ukrainienne


Journalistes tués: une balle de sniper trouvée dans l'un des corps (Ria Novosti)



Une balle tirée par un sniper a été découverte dans le corps de l'un des journalistes russes tués au début de la semaine dans l'est de l'Ukraine, affirme le chef de la "république populaire" de Lougansk Valeri Bolotov. Lire la suite




Lougansk, ce détenu interrogé est une femme qui appartenait à l'un des escadrons de la mort opérant dans le Donbass. Selon les miliciens, elle a participé à des opérations militaires dont l'attaque du checkpoint qui a couté la vie à deux journalistes de la RTR.
Pendant l'interrogatoire, elle a affirmé qu'elle n'avait jamais tué des civils, et a également déclaré que les soldats sont menacés d'exécution en cas de refus d'obéissance. L'une des dernières batailles auxquelles elle ait participé était près du village de Metalist à proximité de Lougansk. Toujours selon son témoignage, il y avait des dizaines de civils blessés et tués ainsi que les journalistes de la RTR. L'armée ukrainienne a lancé une attaque au mortier juste au moment où la milice essayait d'évacuer des réfugiés de la zone de danger.  (Source : ntv.ru)



Confirmation de cette vidéo qui m'intriguait depuis 2 jours enfin trouvée dans Le Figaro :
La Russie a déployé ces derniers jours des milliers de soldats supplémentaires à la frontière orientale de l'Ukraine, a annoncé aujourd'hui le secrétaire général de l'Otan. "Nous constatons un nouveau renforcement du dispositif militaire russe à la frontière ukrainienne. Au moins plusieurs milliers de soldats supplémentaires y sont désormais stationnés", a déclaré Anders Fogh Rasmussen.

"J'estime qu'il s'agit d'un pas en arrière très regrettable. Il semble que la Russie veuille laisser la porte ouverte à une intervention plus importante en Ukraine", a-t-il ajouté. Le secrétaire général de l'Otan a prévenu qu'une telle initiative aurait pour conséquence "un alourdissement des sanctions contre la Russie qui affecterait durement son économie".


Le résumé des infos de la journée (sous-titres en anglais)

PS : Pour les usagers de Facebook, la page à suivre : SOUTIEN A LA RÉBELLION DU DONBASS

7 commentaires:

  1. le dernier lien ne fonctionne pas ...
    merci pour cette info en continu

    Alain

    RépondreSupprimer
  2. http://www.youtube.com/watch?v=efMosh4xCow

    RépondreSupprimer
  3. les trois vidéo sont écran noir chez moi, déjà disparues, ou c'est chez moi que ça bugue?
    Sinon, merci de cette chronique quotidienne.

    RépondreSupprimer
  4. http://www.ntv.ru/novosti/1054797/#ixzz354mGq76W

    RépondreSupprimer
  5. Concernant le déploiement de l'armée russe, il y a aussi cette vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=UwNdIOYk7jE

    RépondreSupprimer