lundi 16 juin 2014

Ukraine, journée du 16.06.2014, Kiev envoie d'énormes quantités d'armements et de troupes dans l'Est

église slave détruite à Tcheretkovka

Aujourd'hui, plusieurs vidéos nous montrent que d'énormes quantités de matériel et d'armement lourd sont en ce moment même en transit vers le territoire de Novorossia. Visiblement, le régime de Kiev prépare une offensive de grande ampleur contre les milices d'auto-défense et la population du Sud-Est ukrainien.



Convoi filmé le 16.06.2014 près de Svatovo



Train chargé d'armement lourd parti de Kharkov vers le Donbass



La chapelle du temple orthodoxe de Tcheretkovka a été détruite par un incendie suite aux bombardements de la nuit dernière



Tir en salves de missiles Grad de l'armée ukrainienne filmé à Dobropol



Convoi transportant des missiles Grad (bien visibles) près d'Ambrotsievka


Le 1er ministre Yatseniouk parle de "sous-hommes" et "d'extermination"


Photo honteusement truquée... ou pas ?!
« Nous nous inclinons devant les héros qui ont perdu leur vie pour le bien de leur pays, pour empêcher la guerre de venir dans la maison de chacun de nous », a déclaré le Premier-Ministre Arseni Iatseniouk.
« Ils ont perdu leur vie parce qu’ils ont défendu les hommes et les femmes, les enfants et les personnes âgées qui se trouvent font face à la menace d’être tués par les envahisseurs, parrainés par des sous-hommes ». « En premier lieu, nous allons commémorer les héros en exterminant ceux qui les ont tués, puis en nettoyant notre terre du Mal. » (Source : CNN)

Voir l'excellent article d'Olivier Berruyer :

16juin2014[Tout va bien] Le premier ministre ukrainien emploie le terme de “sous-hommes”, et dit vouloir nettoyer la terre ukrainienne du Mal… (+OTAN) 


Dmitry Jaros (secteur droit) part en pique-nique dans le Donbass avec quelques amis. (Krasnoarmeysk)



Un excellent reportage de RT en anglais sur les nazis ukrainiens



Civils fuyant les bombardements du régime ukrainien et les exactions des troupes néo-nazies à la frontière de la Crimée.

6 commentaires:

  1. Merci Bertrand pour votre suivi du dossier ukrainien !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Bertrand. Dans votre petit récapitulatif il y a des erreurs.
    1. "territoire de Novorossia" n'existe pas. Il y a UKRAINE et RUSSIE. ce terme viens de la propagande russe que vous récupérez et diffusez sur votre blogue
    2. "régime de Kiev" est une DEMOCRATIE, qui s'est révolté contre la corruption de l'ancien président Yanoukovich et son régime pro-russe sur la place Maidan. Qui est resté digne au moment de l'invasion de la Crimée pour ne pas initier une guerre direct avec la Russie (qui entre autre a rompu sa promesse de défendre l'Ukraine suite à son désarmement nuclaire, memorandum de Budapest). Le peuple a élu un Président à plus de 54% au premier tour. Et se bat actuellement pour libérer son pays, les civils de l'Est, otages des mércenaires, payés par la Russie pour faire la guerre en Ukraine.
    3. Yatceniuk "Photo honteusement truquée... ou pas ?!" Vous jouez la propagande russe encore. C'est juste ridicule.
    Savez-vous que les étiquettes "fasciste, bender, khounta" est une rhétorique politique utilisée par Poutine dans sa propagande parce que l'Ukraine se libère de l'influence politique de Kremlin et le Krémlin, non seulement ne souhaite pas perdre l'Ukraine, mais également craint la révolution en Russie juste après la notre?
    4. En comptant sur votre esprit critique, n'hésitez pas à vous informer de ce qui se passe en Ukraine via les différents canaux. Allez chercher la vrais info au lieu de suivre la propagande. N'hésitez pas à traduire les liens suivants et bonne continuation dans vos réflexions:
    http://www.examiner.com/list/russia-s-top-40-lies-about-ukraine
    http://sprotyv.info/ru
    http://espreso.tv/
    http://www.unian.net/

    Le peuple ukrainien défendra sa nation et son pays jusque la mort. Et le libérera des envahisseurs russes. Je suis ukrainienne, russophone, ma ville est l'Est à 200 km des zones de combat, les membres de ma famille participent à la défense de l'Ukraine uni. Et je n'ai pas besoin d'être défendu par Mr Poutler, le plus gros dictateur de la planète. SLAVA UKRAINE! GEROYAM SLAVA!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Mariana, Merci pour votre commentaire argumenté qui est autre chose que les insultes et menaces des pro-maïdan que je reçois habituellement.
      J'apprécie donc beaucoup d'avoir votre point de vue ici. Bien entendu, le mien est totalement différent mais cela n'interdit pas de se comprendre.
      Pour vous répondre rapidement :
      1. Le territoire de Novorossia existe par la volonté de sa population qui a souverainement décidé de l'existence des deux républiques qui le constituent par un referendum. Méthode tout-à-fait démocratique d'expression populaire pacifique à l'opposé de la prise du pouvoir par la violence et la destruction telle qu'elle a été brillamment exécutée à Kiev en février. Je rajoute que ce référendum d’auto-détermination fut organisé SANS L'ACCORD DE MOSCOU et malgré la désapprobation officielle de Poutine, ce qui contredit totalement votre argument selon lequel ce terme "vient de la propagande russe", la presse officielle russe ne l'emploie d'ailleurs pratiquement jamais.

      2. Cette élection au premier tour à 54% n'est tout simplement pas crédible quand on connait un tant soit peu la démographie électorale ukrainienne et l'historique des élections précédentes. Je vous rappelle que yanoukovitch, aussi corrompu soit-il, a été élu régulièrement en 2010 avec 52% au 2eme tour. Une élection où TOUTE la population ukrainienne avait pu ou voulu voter. Croyez-moi, je suis d'un pays ou la tambouille électorale est quasiment une religion et comme disait ma grand-mère :"ce n'est pas au vieux singe qu'on apprend les grimaces". Cette élection de Porochenko au 1er tour dans un pays aussi intrinsèquement divisé que l'Ukraine ne peut que prêter à sourire, comme une élection en chocolat.
      Quant à la Crimée, je n'ai, contrairement à vous, vu aucune "invasion russe", puisqu'il étaient déjà la, et ce depuis l'an de grâce 1792. J'ai vu, par contre une population se prononcer la encore, massivement et pacifiquement par referendum, ce que, je me répète mais je n'ai pas vu sur le maïdan.
      Des soit-disant mercenaires russes, il y en a peut-être, mais je n'ai toujours pas pu en voir les preuves. Ce que je vois ce sont surtout des civils qui ont pris les armes pour se défendre contre une agression caractérisée. Par contre, il y a bien des mercenaires US du coté ukrainien, la presse allemande l'a démontrée et des vidéos existent pour le prouver.






      Supprimer
    2. 3. Au sujet de Yats, Je me permet de vous renvoyer à ses propres mots sur les "sous-hommes" à "exterminer" pour "nettoyer la terre ukrainienne du mal". Pas besoin d'épiloguer, rien de ridicule ici, on peut effectivement se demander en lisant de tels propos si cette photo est truquée ou pas. Je vous renverrais par ailleurs à cette photo pas du tout truquée celle-ci, ou l'on peut légitimement se poser aussi quelques questions pas si ridicules que ça... http://www.europe-israel.org/wp-content/uploads/2014/02/Ukraine.jpg
      Vous remarquerez que je n'utilise jamais les termes "fasciste, bender, khounta" que vous attribuez à la propagande de Poutine. Moi, je parle de "nazis" parce que j'appelle les choses par leur nom.

      Sachez, de votre coté, que je vis dans un pays sous influence politique de la maison blanche largement autant (mais certainement beaucoup plus) que le votre ne l'est du Kremlin. Sachez que, très récemment, nos maitres américains, qui ont grand besoin de liquidités, se sont contenté de piller une de nos banques de 10 milliards d'Euros (BNP Paribas), le jour ou vous serez autant dominé par Poutine que nous par Obama, peut-être se permettra-t-il de piller vos banques lui aussi mais jusqu'à présent il ne se le permet pas, vous devriez en être conscient... et l’apprécier.

      Si Poutine doit craindre une révolution avec 75% d'opinion favorable, que penser de Hollande et de ses 13% ?

      4. Ces sites que vous me donnez, je les connais, je les consultent régulièrement et je m'en sert aussi. Mais sachez qu'en France, les "infos" qu'on trouve sur vos sites sont relayées par tous les médias mainstreams, presse écrite, TV, radios et même souvent sans conditionnel d'usage.

      Que vous défendiez votre nation est légitime mais n'oubliez pas que le jeu des "grandes puissances" (US, Russie, Chine, Union pseudo-"européenne", etc...) est un banc de requins et les requins occidentaux ne sont pas, et n'ont jamais été, les moins sanguinaires.

      Supprimer
  3. La folie, elle n'est pas de se retrouver dans une posture ou, oui on fait écho à la propagande Russe, mais dans cet aveuglement politique qui est le votre. Celui de faire comme si tout ne se déroulait pas celon un schéma établis à l'avance. Les US sont derrière le coup contre Ianoukovitch, le peuple dont les attentes sont légitimes se fais complétement enfumé. Les preuves sont nombreuses, elles abondent sur internet : les milliards de dollars qui ont inondé l'Ukraine ces dix dernières années, les ONG de Mc Cain financées par le Congrès américain, les discutions téléphoniques publiées sur internet, les cables diplomatiques.... et les ouvrages de Zbigniew Brzeziński, sur le pivot du monde, le contrôle de l'Ukraine pour couler toute tentative d'union Eurasienne c'est à dire la conceptualisation de tout ce à quoi nous assistons en Ukraine ces derniers mois. Que l'Ukraine ne veuille plus de ce système oligarchique corrompu hérité de l'époque gorbatchev-elstine, bien entendu qu'on comprend ! Il ne faut pas tomber dans le manichéisme... Car ce n'est pas la Fédération de Russie qui a allumé ce foyer de conflit, et qui le nourrit quotidiennement avec des postures guerrières, jusqu'en boutistes, trop souvent russophobes et racistes, pour maintenir étendre renforcer son impérialisme politique et économique. Ce n'est pas de la science fiction, seulement le monde dans lequel nous vivons : le nier, c'est nier toute la politique étrangère américaine depuis 1945.

    RépondreSupprimer
  4. Monsieur,
    Etant donné que j'ai reçu une bonne éducation à la française bien que né de parents ukrainiens réfugiés de la Seconde Guerre mondiale, je n'ai pas l'intention de vous insulter mais simplement de vous signaler une légère erreur dans votre titrage. Ce n'est pas KIEV avec sa petite armée " qui envoie d'énormes quantités d'armements et de troupe" dans l'Est de l'Ukraine mais MOSCOU. Vous êtes tout de même un peu étrange d'accepter qu'un pays voisin vienne envahir votre pays avec des troupes qui n'ont pas même la franchise de porter les signes d'appartenance à leur armée. En d'autres termes, si un nouvel Hitler apparaissait en Allemagne et qu'il décide d'envahir l'Alsace et la Lorraine sous prétexte que leurs habitants sont peu ou prou de culture et de traditions germaniques, vous trouveriez cela normal. Moi, qui suis Français depuis l'âge de 20 ans, j'estimerais cela totalement inadmissible ! Je ne comprends pas vos motivations. Le pays agressé, c'est l'Ukraine et pas la Russie ! L'Ukraine n'a jamais envahi son voisin, elle n'en a jamais eu les moyens du reste et pourquoi l'aurait-elle fait ? C'est aussi la question je pose à la Russie : "pourquoi voulez-vous à tout prix vous emparer de l'Ukraine ? Pour de fumeuses raisons historiques qui ne tiennent pas la route, pour les richesses de sa terre, pour sa situation géographique très particulière ? Je sais très bien pourquoi mais la liberté des peuples à disposer d'eux-mêmes, l'inviolabilité des frontières et le respect de l'identité de vos voisins, ce sont des mots creux pour vous !". Quant à vous, monsieur, je préfère vous laissez croire et diffuser vos conceptions erronées et iniques et je vous salue bien, toujours eu égard à mes bonnes manières.

    B. Raifort

    RépondreSupprimer