dimanche 15 juin 2014

Ukraine, journée du 15.06.2014, L'armée ukrainienne impliquée dans l'affaire de l'avion abattu à Lougansk (auto-défense)



L'avion IL-76 des forces ukrainiennes pourrait avoir été abattu par les militaires ukrainiens eux-mêmes. L'analyse de la vidéo disponible semble indiquer que le départ du tir provenait de la zone aéroportuaire. "La vidéo montre que le tir d'un missile a été fait depuis le territoire de l'aéroport qui est occupé par les troupes de Kiev. On voit que le missile a attaqué l'avion de front. Si le missile avait été tiré par les forces d'autodéfense, il aurait dû rattraper l'avion en atterrissage", a indiqué le porte-parole de la milice. 
Étant donné que l'avion a été abattu près de l'aéroport, il semble certain que le tir provenait de cette zone, or celle-ci est occupée par l'armée ukrainienne et les milices d'auto-défense ne sauraient normalement s'y trouver.
La raison pourrait être les tensions croissantes entre le régiment d'infanterie de Lviv (Ouest de l'Ukraine) qui occupe actuellement l'aéroport et les parachutistes basés à Dniepropetrovsk (Est) qui ont même dégénéré en fusillade la semaine dernière. A bord du vol se trouvaient des paras en provenance de Dniepropetrovsk. Les soldats de Lviv ont peut-être décidé qu'ils ne voulaient pas de ce "renfort".
Cette information aurait été confirmée par un parachutiste de Dniepropetrovsk détenu prisonnier par la milice. 



L'armée ukrainienne a encore intensifié ses bombardements sur Semenovka et continue d'utiliser des bombes incendiaires comme le montre ce reportage de Life News.
Selon le représentant de la milice, au moins un civil aurait été tué dans la nuit et plusieurs blessés. Plusieurs maisons sont endommagées ainsi que la station d'essence.

Attaquer les ambassades est désormais permis


 Les pays occidentaux ont bloqué au Conseil de sécurité de l'Onu un projet de déclaration proposé par la Russie condamnant l'attaque de l'ambassade russe à Kiev, a annoncé dimanche à RIA Novosti une source diplomatique aux Nations unies.
"Les délégations occidentales au Conseil de sécurité de l'Onu ont bloqué le projet russe de déclaration condamnant l'attaque de l'ambassade russe à Kiev", a indiqué l'interlocuteur de l'agence sous couvert de l'anonymat.



Attaque d'un poste de contrôle de la milice par les hélicoptères ukrainiens (Attention, images dures!)

 Ukraine: près de 100 morts dans les affrontements à Lougansk



L'armée ukrainienne a bombardé cette fois l'hôpital de Slaviansk, tuant un médecin et faisant plusieurs blessés. 

Incroyable image, ces civils désorientés fuient devant l'armée ukrainienne qui vient les libérer... (Twitter)



Discours du représentant de l'armée de Novorossia à la population de Gorlovka rassemblée le 14.06.2014 : "Nous allons continuer à nous battre!"
[PS : Si un lecteur russophone pouvait en faire une traduction (même une traduction succincte des points principaux), je lui en serais extrêmement reconnaissant.]

(... A Suivre...)

3 commentaires:

  1. La dame : Maintenant vous pouvez poser vos questions à notre défenseur

    Le militaire : Ils n’obtiendront rien. Ils n’ont pas assez de militaires pour prendre le contrôle sur une seule ville. Je l’annonce en tant que militaire. Ils ne peuvent rien ! Ils ne savent que verser le sang et faire peur.

    A Slaviansk, ils ne savent que tirer du haut de leur BTR.

    A Odessa, on les a tous coincés !

    Ils ne pourront rentrer dans aucune ville, nous ne laisserons pas faire !

    A Slaviansk, pas un pas en arrière ! Allez respirer cet air à Slaviansk.

    Nous avons des armes et nous en aurons encore !

    Nous demanderons des comptes pour chaque maison détruite, chaque goutte de sang versé, chaque larme.

    Nous n’avons aucune haine mais ils nous ont réveillé !

    La Foule : où est le pilote ?

    Le militaire : Pour l’instant, je ne sais pas. Mais je pense qu’ils le montreront au monde…comme une bête.

    La Foule : montrez le nous, nous allons nous en charger.

    Le militaire : Non ça justement il ne faut pas. Nous ne sommes pas des « prava SEK «

    Je ne vous mentirai pas, je vous informerai, dès que nous aurons des éléments.

    Personne ne veux plus combattre pour eux. Babushka demande à propos de Porochenko qui a donné 72 jours. Je vous le dis et même avec tout ce temps non plus ils ne réussiront pas. Ils ont fait tout ce qu’ils ont pu, rassemblé toutes leurs forces. Bientôt ils demanderont même aux postiers…

    Ils ne prendront aucune ville ! Les militaires passent de notre côté petit à petit …

    La Foule : Et Marioupol.

    Le militaire : pas d’info pour l’instant

    La Foule : ils marchent sur Gorlovka

    Le militaire : ils ne l’auront pas non plus. Regardez : une petite ville comme Slaviansk, ils n’y arrivent pas. Ils nous détestent mais ce n’est pas suffisant pour la guerre. Pour la guerre, il faut savoir mourir. Mais ils ne savent pas mourir, ils s’aiment trop !

    La Foule : Et Porochenko ?

    Le militaire : je ne suis pas un centre d’information, je ne veux pas mentir.

    La Foule : pourquoi vous ne mobilisez pas ?

    Le militaire : cela n’a pas de sens. Nous ne sommes que des volontaires. Sinon il se produira ce qu’il se passe chez eux.

    La Foule : Avez-vous des armes ? Avez-vous des grad ?

    Ils perdent beaucoup de matériel et comme nous sommes consciencieux, nous ramassons derrière eux : les tanks, les grads…

    La Foule : Malaci, Malaci. On vous aime ! Nous sommes fiers de vous et nous vous soutenons.

    Le militaire : si la résistance tient à Slaviansk, c’est parce que 75% du peuple est derrière elle et même prêt à mourir ! Malheureusement…

    Le militaire finit par des vers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique. Je suis épaté de votre rapidité. Cher lecteur anonyme, merci!

      Supprimer