lundi 30 juin 2014

Ukraine 29/30.06.2014, Un nouveau journaliste russe abattu, les tortionnaires de Vlad démasqués...

Des bonnes têtes de nazis

Le ciblage systématique de tous ceux qui informent sur la situation de la guerre en Ukraine se poursuit avec l'assassinat d'un caméraman de la 1ere chaine de TV russe par la junte ukrainienne.
Pendant ce temps, les milices d'autodéfense se renforcent, recrutent et saisissent des stocks d'armes et de munitions pour se préparer à défendre leur terre et leur liberté.


Voici comment le jeune vidéaste youtubeur Vlad, 16 ans, a été traité par les nazis au service de la junte ukrainienne lors de son "arrestation". (voir journées du 27 et 28 juin)
Pavel Kirilenko, député du parti Svoboda (cagoule) et Andrey Dzindzia, activiste de la place maidan qui a mis la vidéo en ligne.


L'armée ukrainienne continue les bombardements sur la périphérie de Slaviansk. Les principales frappes ont touché les villages de Semenovka, Vostochniy et Slavkurort. Deux civils ont été tués.
Le 29 Juin, à 22h30 heure locale l'armée ukrainienne a utilisé des munitions au phosphore blanc pendant les bombardements sur Slavkurort. En conséquence, deux combattants de la milice d'autodéfense ont été intoxiqués par les émanations. L'utilisation de telles munitions dans des zones habitées est pourtant strictement prohibé par les conventions internationales de l'ONU.



Le dépôt de munitions de la base № 3037 à Donetsk, qui venait d'être prise par la milice, a pris feu. Le commandant de la Garde Nationale qui occupait la base aurait donné l'ordre de bruler le bâtiment avant de fuir selon Avakov sur sa page fb.



Un caméraman de la télévision russe, Anatoli Klian a été tué à Donetsk près d'une base militaire. Un autobus transportant des mères de soldats ukrainiens est arrivé à la base militaire № 1428 de Donetsk. Les mères ont demandé aux autorités de laisser leurs enfants rentrer chez eux, mais quand l'autobus est arrivé près de la base, il y a eu des tirs. Anatoli Klian a reçu une blessure mortelle par balle à l'estomac. La 1ère chaine russe a confirmé sa mort.






Igor Strelkov après l'attaque du checkpoint ukie près du mont Karatchoun. (S/T. Ang.)


Les dégâts terribles provoqués par les bombardements ukrainiens à Slaviansk

(A suivre...)

1 commentaire:

  1. L'UE et les US ont du sang sur les mains. Et après on s'étonne que je sois anti OTAN, anti-UE...
    Leur responsabilités sont totales, j'espère que l'histoire les jugera mais après l'Irak, la Libye, le Kossovo et la Syrie, j'en doute.
    Merci de diffuser cette tragédie tandis que nos pantins de dirigeants ne parlent que de foot. C'est à pleurer.

    RépondreSupprimer