mardi 5 janvier 2010

Le retour des idots utiles




"Le grand historien américain écrivait que « le fascisme est un système d’autorité et d’encadrement qui, dans la représentation qu’il fait de lui-même, promet de renforcer l’unité, l’énergie et la pureté d’une communauté moderne, c’est-à-dire déjà consciente d’elle-même en face d’autres communautés et déjà capable d’exprimer une opinion publique ». Et d’ajouter : « un fascisme authentique aux Etats-Unis serait pieux et anti-Noirs ; en Europe occidentale, laïque et antisémite, voire antimusulman ; et en Europe de l’Est clérical et slavophile ». Quinze ans plus tard, il est permis d’écrire qu’en France, le nouveau fascisme serait laïc et antimusulman. Comme l’ancien, il rallierait donc beaucoup de gens de gauche."

Le blog de Bertrand Renouvin

4 commentaires:

  1. On pourrait tout autant affirmer que le néo-fascisme sera multiculturelle et islamophile. Ce genre de simplification de la réalité n'a aucun intérêt. Quand à amalgamer l'europe comme un conglomérat unique c'est se tromper complètement.

    J'aime bien votre blog et j'apprécie beaucoup Todd, mais ses derniers propos mon semblé complètement à coté de la plaque et excessifs.

    Je montre d'ailleurs sur mon blog que l'optimisme Toddien concernant l'intégration des immigrés est probablement excessif.

    http://lebondosage.over-blog.fr/article-emmanuel-todd-est-t-il-chauvin--41863648.html

    On peut apprécier un auteur sans tomber non plus dans l'idolâtrie, Todd peut se tromper ou s'aveugler il convient de garder un esprit critique et de ne pas trop s'emballer.

    Je crois qu'avec ce texte Todd a été contre-productif vis à vis des idées qu'il défend, il est trop simple à contredire.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Yann et merci pour votre message.

    Clairement, je ne suis pas du tout d'accord avec vous sur à peu près tout.

    D'abord, si je peux vous suivre sur le fait qu'il est un peu rapide d'amalgamer l'Europe en un seul bloc (mais n'oubliez pas que Paxton est américain), Il est difficilement contestable que l'ensemble des nations européennes sont très largement déchristianisées, donc laïcisées, mis à part peut-être l'Irlande et la Pologne (et encore).
    Quant à l'Islamophobie, nier que les élites intellectuelles parisiennes traditionnellement "de gauche" sombrent depuis une décennie dans un délire islamophobe me parait absolument incontestable (voir les BHL, Fourest, Val, Finkie, Glucksmann etc...etc...). Affaire Redeker en France, Pym Fortuyn aux Pays-Bas, minarets suisses, caricatures danoises etc... (la liste pourrait être longue), autant de signes d'une "Islamophilie" pour le moins surprenants.
    Alors, excusez-moi mais votre fascisme "multiculturel et islamophile" relève du plus pur phantasme.

    Quant à votre article, vous vous basez sur la période 2003/2008 pour affirmer que le nombre de mariages mixtes baisse en France. Je veux bien, mais si vous prenez en compte la période 2000/2008, vous constaterez qu'en pourcentage du total des mariages, il est encore en augmentation, et si vous l'analysez sur une période de 20 ans, l'augmentation est phénoménale.
    La baisse constatable depuis 2003 est tout simplement du au durcissement de l'administration envers les mariages "blancs" et donc au fait que les "faux mariages mixtes" sont en nette régression, ce qui est clairement visible quand on compare la très nette diminution des mariages entre un étranger et une Française (qui sont l'immense majorité des mariages dit "blancs") avec la baisse nettement plus modérée des mariages entre un français et une étrangère.
    L'analyse de ces données doit être faite en tenant compte de tous les facteurs sinon elle ne veut rien dire.
    Ce que dit Todd, c'est : "Les populations d'origine musulmane de France sont globalement les plus laïcisées et les plus intégrées d'Europe, grâce à un taux élevé de mariages mixtes. "
    Comparez les taux Français avec ceux des autres pays européens et vous constaterez que ce qu'il dit est vrai. Les chiffres ne sont pas chauvins.
    Vos exemples sur les 3 burkas que vous avez vus ou sur les vidéos vus x fois sur youtube sont de l'ordre du ressenti, cela ne veut rien dire. Je vis en province et des burkas, je n'en vois absolument jamais, cela ne veut pas dire que ça n'existe pas. La banlieue ne représente pas toute la France, loin de la, donc en tirer des généralités est une erreur. La surmédiatisation des problèmes des banlieues induit dans la population une vision malheureusement erronée de la situation générale du pays.

    Aucun de vos arguments ne me parait convainquant. Votre article est intéressant pour moi en ce qu'il montre bien la difficulté de la tache pour Todd : même les gens intelligents et plutôt réceptifs à ses concepts ont du mal à se départir de l'ambiance défaitiste et paranoïaque générée par le pouvoir sarkozyste, ce cancer qui ronge la France.

    amitiés,
    /Bertrand

    RépondreSupprimer
  3. @Bertrand

    Je vous réponds sur votre blog puisque vous avez mal pris ma phrase sur mon blog. Sachez que partageais votre optimisme il n'y a pas longtemps sur les mariages mixtes, la réalité c'est que la plupart des statistiques son biaisés dans un sens ou dans l'autre, nous n'avons pas les outils statistiques américains (ce n'est qu'une constatation et non un plaidoyer pour les statistiques ethniques qui peuvent devenir grotesques à un certain niveau).

    Si vous considérez mes arguments légers que dire du texte de Todd, si les mariages mixtes ne veulent rien dire alors il ne peut pas s'en servir pour attester de l'intégration des immigrés.

    Vous ne pouvez pas nier qu'il existe une forte pression communautariste en France et pas seulement chez les musulmans. C'est pour moi une importation culturelle américaine en grande parti, les autorité française elles mêmes ont favorisé cela et Emmanuel Todd le sait aussi il l'a même condamné dans le destin des immigrés il me semble. La haine que la France inspire à une grande partie de nos élites a favorisé depuis trente ans les groupuscules et les quasi sectes qui ne veulent en aucun cas que les individus étrangers deviennent des français comme les autres. Les français ne s'énervent pas de la non assimilation sans raison, ce que vous prenez pour un épiphénomène est plus répandu que vous ne le croyez.

    Faire ce constat n'est pas faire un rejet systématique de l'autre c'est au contraire mesurer tout l'échec de trente ans d'abandon du modèle républicain classique.

    Alors c'est vrai il faudrait gratter, avoir une juste mesure des problèmes pour éviter que nos émotions nous aveugles. Mais j'aurais aimé justement que Todd fasse preuve de cette profondeur. Son article était nul, c'est ce que je pense voila tout. Qu'il fasse donc un livre à sa mesure, peut-être est-ce le moment. Le débat sur l'identité national en aurait peut-être pris une meilleur tournure.

    Et son texte va le déservir et le déconsidéré, notamment chez ceux qui se contente de lire des bribes d'auteurs sans lire les livres.

    Au fait je suis désolé de répondre si tardivement je ne suis sur le net que par intermittence.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Yann,

    Non votre phrase ne m'a pas énervé, mais le fait que vous m'accusiez implicitement "d'idolatrer" Todd et de manquer d'esprit critique dans votre 1er commentaire, m'a par contre un peu énervé, je l'avoue.

    bon, globalement nous sommes d'accord sur les zélites qui poussent au communautarisme, sur l'importation américaine, tout ça. sans problème.
    Mais la où nous divergeons, c'est que vous semblez considérer qu'elles réussissent.
    Je suis sur du contraire.
    Oh c'est sur, il y a beaucoup de foin médiatique autour de tous les sujets ou "infos" qui vont dans votre sens et beaucoup moins, voire pas du tout sur ceux qui le contredisent.
    Je pense que, quelque part c'est vous qui manquez de sens critique et qui "idolatrez" (le mot est excessif, bien sur) le tintamarre médiatique de la "communication".
    Moi ce que je constate tous les jours, AU CONTACT DE LA POPULATION, c'est que le français "de base", il n'en à rien à foutre de la burka, des minarets et de débattre sur "l'identité nationale" avec Sarko et Besson.
    Il s'entend bien avec son collègue Mohamed et ne lui veut aucun mal, ce qu'il veut c'est du boulot et un bifteck dans son assiette, le reste, il s'en tape et est tout à fait conscient qu'on tente de le manipuler.
    C'est ce que dit Todd dans son interview et il à raison.
    Je pense que Todd ne se laisse pas intoxiquer par le tintoin médiatique et qu'il est, au contraire de ce que vous pensez, beaucoup plus au contact du monde réel que vous.

    Je n'ai jamais dit que les stats sur les mariages mixtes ne veulent rien dire, au contraire. Mais je pense que si on s'en sert pour une démonstration, il faut savoir en décrypter les tenants et les aboutissants. Par exemple, vous prenez seulement en compte les mariages célébrés en France, or il y en a 2 fois plus (80.000 environ) célébrés à l'étranger, mais vous n'en parlez pas (sans doute l'ignorez-vous et n'y avez même pas pensé).

    Enfin, il ne faut pas oublier que ce dont nous parlons n'est pas un ARTICLE de Todd mais une INTERVIEW, où il n'a pas l'occasion d'approfondir son propos comme vous le souhaiteriez, alors il emploie des "formule-chocs" et des racourcis car il ne peut pas faire autrement.
    Je pense que vous avez tort de penser que c'est contre-productif. Ce genre d'interview ne s'adresse pas au public "de base" qui ne le lira pas de toute façon mais bien aux fameuses "zélites" que vous dénoncez et je crois que la, au contraire, l'effet est dévastateur.

    Bien à vous,
    /BDGD

    RépondreSupprimer