samedi 22 novembre 2008

Les derniers jours du paradis


Les Maldiviens envisagent d’abandonner leurs îles pour échapper à la montée des eaux

« Nous ne pouvons rien faire par nous-mêmes pour stopper le changement climatique, nous devons donc acheter un territoire ailleurs. C’est une police d’assurance en prévision de l’éventualité la plus pessimiste, » a déclaré au Guardian Mohammed Nasheed, le nouveau président des Maldives, qui envisage que son peuple puisse chercher refuge en Inde, au Sri Lanka ou en Australie.

Pour en savoir plus : TLAXCALA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire